Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Poussières toxiques : est-il dangereux de prendre le métro ?
Poussières toxiques : est-il dangereux de prendre le métro ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
7 mai 2013
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Poussières toxiques : est-il dangereux de prendre le métro ?

Poussières toxiques : est-il dangereux de prendre le métro ?

Prendre le métro serait-il mauvais pour la santé ? Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Southampton, au Royaume-Uni, dans le métro néerlandais est arrivée à la conclusion que l’air qu’on y respire est riche en fines particules métalliques, nocives pour la santé. Ces particules entraîneraient un stress oxydant et pourraient mener à des cancers. En France, le risque serait également présent.

Des scientifiques britanniques ont analysé l’air dans un métro néerlandais, et y ont remarqué la présences de substances toxiques pour l’homme. L’étude, publiée dans la revue Environmental Science & Technology, précise qu’en roulant, et au cours du processus d’arrêt, les machines expulsent dans l’air des particules fines qui peuvent contenir des métaux lourds tels que le cuivre, le chrome, le fer ou le zinc. Celles-ci, pénétrant dans l’organisme, seraient toxiques au point de pouvoir engendrer un stress oxydant, menant éventuellement au cancer.

Les auteurs des travaux indiquent néanmoins ne pas en savoir assez à ce stade pour être en mesure de donner des recommandations concernant un taux limite à adopter pour ces particules. Le danger existe en France aussi. D’après des études effectuées récemment par l’Observatoire régional de santé (ORS) et Airparif, les stations du métro parisien renfermeraient jusqu’à quatre fois plus de ces particules nocives que sur le périphérique de la capitale. Les lignes les plus à risques seraient la 1 et la 14 ainsi que le RER A.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Santé & Maladies