Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Pour leur santé, 59% des français se fient au Net
Pour leur santé, 59% des français se fient au Net
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
6 janvier 2011
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Pour leur santé, 59% des français se fient au Net

Pour leur santé, 59% des français se fient au Net

La médecine sur Internet est entrée dans les mœurs des français. L’hexagone entre dans l’ère de la médecine sur le Net, que l’on appelle l’e-santé. Ce plus grand accès aux sources médicales est un progrès indéniable. Mais à l’heure où plus d’un français sur deux consulte Internet pour trouver des informations relatives à la santé, il est capital de faire appel à sa sagesse personnelle : Un conseil glané sur le Net n’est pas l’avis d’un médecin diplômé.

L’article de Catherine Cerisey paru sur CareVox, « Internet, médecin et patient : un trio incontournable », en dressait les prémices : « La plupart des personnes sonnées par l’arrivée d’une maladie dans leur vie se précipitent sur Internet pour connaître le nom de tel ou tel médicament et les chances de guérison. Comment leur en vouloir ? ». Il faisait lui-même écho à un article de Denise Silber, « Internet, un atout pour la relation médecin-patient ? », qui avançait une proportion de « 69% des médecins aujourd’hui confrontés à des patients qui évoquent avec eux les informations médicales trouvées sur le Net ». Rien de surprenant. Selon une enquête d’Ipsos MORI, reprise par TF1, 59% des français recherchent désormais des conseils de santé sur Internet, 41% de ces derniers le faisant dans le but de réaliser un auto-diagnostic.

Pour l’instant ces résultats ont de quoi faire bondir les médecins dans la mesure où seulement un quart des intéressés vérifierait la fiabilité des informations recueillies. Mais les médecins, se montrent-ils coopératifs dans cette évolution ? Assez peu pour l'heure, mais ils devront integrer cette donnée. L’enquête démontre chiffres à l’appui que les français, relativement conquis par le clavier et la souris lorsqu’il s’agit de gérer leur bien-être, sont prêts à accueillir à bras ouverts les possibilités qui s’offriront bientôt à eux : la faculté de consulter son médecin par Internet (60% des espagnols peuvent déjà prendre rendez-vous avec leur médecin en ligne) et l’accès aux médicaments sur les pharmacies en ligne. Et cette enquête menée à l’échelle internationale montre que la proportion de personnes faisant confiance à Internet pour les questions de santé s’empare de la planète : Les américains et les britanniques sont 58% à consulter le Net dans le but de faire un auto-diagnostic, suivis de près par les chinois et les russes (56%).
 

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté