Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Plus de 55 000 ustensiles de cuisine cancérigènes saisis à Toulouse
Plus de 55 000 ustensiles de cuisine cancérigènes saisis à Toulouse
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
22 novembre 2011
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Plus de 55 000 ustensiles de cuisine cancérigènes saisis à Toulouse

Plus de 55 000 ustensiles de cuisine cancérigènes saisis à Toulouse

Conformément à une nouvelle réglementation entrée en vigueur en juillet dernier, les douaniers traquent les articles en plastique polyamide et mélamine, potentiellement cancérigènes, en provenance de Chine et de Hong-Kong. Et les résultats sont impressionnants : Pas moins de 55 000 ustensiles de cuisine ont été saisis durant le mois d’août par les services de douane à Toulouse.

L’affaire a commencé le 12 août dernier. Ce jour là, les douaniers de Toulouse avaient été intrigués par une forte odeur de produits chimiques qui émanaient des cartons d’une société important des produits de Chine. Et c’est un énorme coup de filet qui a suivi : Les fonctionnaires ont interdit de territoire 55 392 ustensiles de cuisine qui provenaient de l’empire du milieu. Il ne s’agissait pas d’un problème de validité de passeport, mais bel et bien d’un problème de santé publique : Ces écumoires, spatules et louches renfermaient une trop grande quantité d’amines aromatiques primaires.

Ces substances, utilisées dans de nombreuses industries, comme par exemples celles du tabac, sont dangereuses dans le cas des ustensiles de cuisine : Elles migrent vers les aliments une fois chauffés. Et cette migration augmente en importance au gré de l’élévation de température. Si certains douaniers ont en effet les oreilles qui bourdonnent lorsqu’il est question de migration, ce sont les spécialistes santé qui, cette fois, sont saisis de la question : Car avec la chaleur, ces éléments deviennent nocifs au point d’être potentiellement cancérigènes.

Francis Toral, douanier au bureau de Portet-sur-Garonne, a fait savoir que « sur l’ensemble des objets saisis, le taux d’amines aromatiques primaires était 66 fois supérieur aux normes maximales autorisées sur le continent européen ». Et la direction des douanes précise que « le certificat de conformité donné à l’importateur français de ces ustensiles par le laboratoire chinois repose sur des éléments mensongers ». Les articles sont pour l’heure stockés dans un endroit tenu secret. Ils devraient normalement être incinérés aux frais de l’importateur. Au total, et pour l’ensemble des opérations menées dans l’hexagone, les douaniers auraient saisi 140 000 ustensiles de cuisine depuis l’entrée en vigueur de la réglementation.
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Risques Cancer