Accueil du site
> Santé & Maladies
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Piste dans le traitement de la maladie d’Alzheimer *
Piste dans le traitement de la maladie d'Alzheimer *
note des lecteurs
date et réactions
23 février 2010
Auteur de l'article
Loreline Robbe, 61 articles (Rédacteur)

Loreline Robbe

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
61
nombre de commentaires
0
nombre de votes
40

Piste dans le traitement de la maladie d’Alzheimer *

Piste dans le traitement de la maladie d'Alzheimer *

Le Pr Etienne-Emile Baulieu, inventeur de la DHEA et du RU 486 (pilule du lendemain), pense avoir trouvé le moyen d’enrayer le vieillissement du cerveau. Il a en effet découvert récemment avec son équipe de l’INSERM l’interaction entre deux protéines présentes dans le cerveau : la protéine ’FKBP52’ et la protéine Tau, dont les anomalies interviennent dans le mécanisme de nombreuses pathologies neurodégénératives et démences, comme la maladie d’Alzheimer.

La protéine 'FKBP52' en forte quantité empêcherait l'accumulation de protéine Tau dans les cellules nerveuses. Or la protéine Tau, découverte en 1988 par Michel Goedert, est celle qui, dans le cerveau, s’altère avec l’âge et entraîne la maladie d'Alzheimer et les démences séniles. Elle nuit en effet à l'activité des microtubules qui transportent les éléments nutritifs dans les neurones. Cette découverte pourrait permettre d'identifier de nouvelles cibles thérapeutiques pour combattre la maladie d’Alzheimer, comme l'utilisation de 'FKBP52' "pour inhiber une activité anormale de la protéine Tau et ainsi, en particulier, protéger les microtubules indispensables à la survie des neurones. M. Baulieu espère donc avoir identifié une "arme anti-tau" efficace pour combattre ces pathologies qualifiées de "tauopathies" ou "maladies de la protéine tau", telles que la maladie d’Alzheimer.

Pour le Pr Baulieu : "On est loin du médicament mais, d'ici deux ou trois ans, on doit trouver la possibilité de faire un diagnostic très précoce de la maladie d'Alzheimer et des démences séniles et avoir le profil physico-chimique et biologique nécessaire pour préconiser l'emploi de trois ou quatre molécules contre cette maladie." Reste à trouver les financements, le Pr Baulieu évaluant ses besoins à 1 ou 2 millions d'euros par an pendant trois ans. Une souscription est donc ouverte sur le site 'www.institut-baulieu.org&#39 ; et hier matin, lors de sa présentation à l’Académie des sciences de l’Institut de France, Pierre Bergé a annoncé qu’il s’engageait comme mécène. Coup de pub pour les deux hommes ? A bon escient. Cet argent servira à mener les études cliniques sur l’animal, puis sur l’homme pour confirmer sa découverte et trouver le ou les traitements pour doper cette protéine « anti-Alzheimer ».

Loreline Robbe Sciences et ...

POST-SCRIPTUM

SOURCES

  • Contact chercheur :  Etienne Emile Baulieu, membre de l'Académie des sciences, dont il fut Président en 2003 et 2004, mail : etienne.baulieu@inserm.fr, tel : 01. 49.59.18.82, article en ligne ici, Le Parisien ici.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté