Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Peut-on prescrire du sport comme on prescrit un médicament ?
Peut-on prescrire du sport comme on prescrit un médicament?
note des lecteurs
date et réactions
9 novembre 2012 | 1 commentaires
Auteur de l'article
djonathan, 4 articles (Rédacteur)

djonathan

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
4
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Peut-on prescrire du sport comme on prescrit un médicament ?

Peut-on prescrire du sport comme on prescrit un médicament?

Depuis maintes années, nombre d’études scientifiques corroborent les bienfaits du sport sur la santé, à tel point, qu’aujourd’hui, l’Académie nationale de médecine milite pour une prescription et un remboursement des activités physiques en France.

Le sport : viatique pour un corps sain

Dans un contexte actuel qui voit l'homme de plus en plus dépendant de nouvelles technologies qui facilitent la vie et poussent à un mode de vie sédentaire, on observe une recrudescence de certaines maladies telles que l'obésité ou le diabète. Or, ainsi que le déclare l'Académie nationale de médecine dans son rapport du 30 octobre 2012, il est prouvé qu'une activité physique régulière permet de se maintenir en bonne santé. En effet, tout sport pratiqué modérément au moins trois heures par semaine permettrait entre autres d'accroître l'espérance de vie et de prévenir l'obésité ainsi que certaines pathologies cardiovasculaires. De surcroît, la dépendance des personnes âgées serait retardée et, selon une étude outre-Atlantique, l'activité physique apparaîtrait également bénéfique pour la santé mentale.



Vers une évolution des mentalités

Bien que les vertus du sport soient unanimement reconnues, seuls 48% des Français le pratiquent de manière hebdomadaire. Dès lors, face à un tel constat, les pouvoirs publics cherchent à sensibiliser les citoyens sur l'intérêt de pratiquer une activité physique régulière. Ainsi, comme 43% des Français déclarent ne pas s'adonner au sport faute de temps, le Conseil d'Analyse Stratégique du Premier ministre a publié une note le 30 octobre dernier visant à promouvoir la pratique du sport au sein des entreprises. Si le phénomène est actuellement marginal, il serait bon, qu'à l'avenir, tout un chacun puisse continuer de veiller à son bien-être sur son lieu de travail.



De réelles économies

Alors que le déficit de la Sécurité Sociale paraît insurmontable, la prescription par le médecin d'une activité sportive, adaptée aux aptitudes physiques et au mode de vie du patient, apparaît comme un moyen pertinent de réduire les dépenses. En effet, le sport permet de lutter efficacement contre le stress et diminue le risque de contracter certaines maladies graves dont le traitement s'avère onéreux. Ainsi, en remboursant à hauteur de 150 euros les séances de sport pour 10% des patients victimes du diabète, du cancer ou d'insuffisances respiratoires, la Sécurité Sociales économiserait annuellement 56,2 millions d'euros.Faut-il donc s'y mettre maintenant ?

 

Pour plus d'infos santé ou continuer le débat rendez vous sur mon blog http://pharmarecherche.canalblog.com/

SOURCES

  • -L'Express.fr : "Oui il faut prescrire le sport comme on prescrit un médicament"
    -Francetvinfo.fr : "Trois bonnes raisons de prescrire du sport"
    -Biogaran.fr : "Comment prescrire du sport pour la santé"
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Camille (IP:xxx.xx4.218.51) le 9 novembre 2012 a 15H33
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Le kiné s’est bien du sport "médical" encadré.