Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Petits conseils, trucs et astuces pour mieux supporter la chimiothérapie
Petits conseils, trucs et astuces pour mieux supporter la chimiothérapie
note des lecteurs
date et réactions
4 janvier 2011
Auteur de l'article
Catherine Cerisey , 45 articles (Rédacteur)

Catherine Cerisey

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
45
nombre de commentaires
6
nombre de votes
2

Petits conseils, trucs et astuces pour mieux supporter la chimiothérapie

Petits conseils, trucs et astuces pour mieux supporter la chimiothérapie

La chimiothérapie nous fait subir des effets secondaires multiples auxquels les équipes médicales opposent des traitements eux mêmes non dénués d’effets indésirables ! Je pense sincèrement qu’il faut se préserver au maximum durant cette difficile période, quitte à prendre beaucoup de médicaments pendant ces quelques mois de traitements. Néanmoins il existe quelques petits trucs qui permettent de pallier ou de soulager ces maux dont nous nous passerions bien… Lorsque j’ai fait mes recherches, j’ai été abasourdie par le nombre faramineux de problèmes auxquels nous devons éventuellement faire face : anémie, infections diverses, alopécie, stomatites ou oesophagites (infections buccales ou de l’oesophage), hémorragie ou simples saignements, troubles de l’appétit, diarrhée ou à l’inverse constipation…. Voilà donc un petit tour d’horizon des astuces qui pourront peut être vous aider à les supporter un peu mieux.

 

  • L’anémie et la fatigue qui en découle sont dues à la baisse de globules rouges dans le sang
  1. Se reposer dès que la fatigue se fait sentir. Ne pas hésiter à faire plusieurs petites siestes dans la journée.
  2. Dans la mesure du possible, demander de l’aide pour les travaux ménagers. Des amis peuvent être mis à contribution pour faire les courses, apporter un plat surgelé, garder les enfants… On peut également demander dans les mairies ou les centres hospitaliers, les conseils d’une assistante sociale pour trouver ponctuellement une aide ménagère dont le salaire sera pris en charge en partie. (voir mon article sur la maison du cancer)
  3. Pratiquer une activité physique dès que l’on se sent mieux : yoga, marche, gymnastique douce. Contrairement aux idées reçus le sport aide en effet à pallier aux problèmes de fatigue.
  4. La relaxation est aussi un bon moyen pour retrouver de l’énergie.
  • La baisse des globules blancs qui entraine un risque accru d’infection
  1. Eviter les personnes malades ainsi que celles qui viennent de se faire administrer un vaccin.
  2. Eviter les lieux publics : piscines municipales, cinema, métro….
  3. Eviter de changer la litière du chat ou de nettoyer une cage : les excréments des animaux sont porteurs de beaucoup de microbes.
  4. Se tenir éloigné des eaux stagnantes : vases de fleurs, humidificateurs…
  5. Eviter le lait cru (certains fromages, lait non pasteurisé), les oeufs crus, tartares et sushis.
  6. Se laver les mains très souvent.
  • La baisse des plaquettes dans le sang peut entraîner saignements voire hémorragies
  1. Eviter les ciseaux pour se couper les ongles, leur préférer une lime.
  2. Utiliser un rasoir électrique plutôt qu’un rasoir à main.
  3. Porter des gants lors des travaux de jardinage.
  4. Protéger les lèvres avec un stick pour éviter les crevasses qui peuvent saigner.
  5. Utiliser une brosse à dents souple et éviter fil dentaire ou cure dents.
  6. Dans la mesure du possible éviter les séances chez le dentiste et prendre rendez-vous avant la chimio pour un bon détartrage et un bilan.
  7. Afin de préserver vos intestins, ne pas prendre de suppositoire ou de laxatif.
  8. Pas de prise de température par voie rectale.
  9. En cas de sécheresse vaginale pendant les rapports, ne pas hésiter à utiliser des lubrifiants.
  10. Eviter les médicaments qui font saigner type aspirine ou anti coagulants.
  11. Eviter l’alcool ou le vin.
  • Les problèmes de peau
  1. La chimio assèche beaucoup la peau, s’hydrater très souvent avec une lotion ou une crème.
  2. Eviter les expositions au soleil et se protéger avec une crème à fort indice.
  3. Désinfecter toute plaie.
  • Alopécie et problèmes d’ongles

Pour éviter la perte de cheveux tant redoutée, il n’y a malheureusement pas grand chose hormis le casque réfrigéré qui ne fonctionne pas pour tous les protocoles. (voir mon billet ici). Voici quelques trucs qui aideront au moins à ralentir la chute.

  1. Se laver les cheveux avec un shampooing doux (pas pour bébé) le moins souvent possible. Eviter les jours qui suivent la chimio.
  2. Sécher en épongeant doucement avec une serviette : pas de sèche cheveux, lisseur…
  3. Pas de teinture ni de permanente.
  4. Eviter de se brosser vigoureusement les cheveux.
  5. Eventuellement porter un filet à cheveux pour dormir ou utiliser un oreiller de satin comme ma grand mère qui préservait ainsi son brushing.
  6. Pour les ongles mis à mal par le taxotère, s’appliquer un vernis opaque en plusieurs couches avant la séance et le garder les quelques jours qui suivent.
  • les troubles de l’appétit : altération du goût, nausées et vomissements, anorexie.
  1. Pour manger utile, préférer des aliments riches en valeur nutritive.
  2. Fractionner les repas et manger quand on a faim sans attendre qu’il soit l’heure.
  3. Pour retrouver un peu de goût aux aliments, utiliser des fines herbes qui parfumeront les plats.
  4. A contrario, éviter les épices et les sauces vinaigrées.
  5. Eliminer les odeurs gênantes et fortes.
  6. Pour pallier à ce goût métallique dans la bouche si désagréable, mâcher un chewing gum ou boire de la limonade ou des jus de fruits.
  7. Eviter les fritures et les aliments gras.
  8. Boire du coca ou du thé glacé efficaces contre les nausées.
  9. Manger 4 à 6 heures avant la séance, pas après.
  10. Une astuce d’Anoushka sur la maison du cancer : en cas de soif importante, sucer un glaçon qui l’étanchera mieux qu’un verre d’eau.
  • Stomatite ou inflammation de la bouche et oesophagite (brûlure de l’oesophage)
  1. Remplacer le dentifrice par une solution comprenant : une cuillère à thé de sel, une cuillère à thé de bicarbonate de soude le tout dilué dans un litre d’eau.
  2. Hydrater les lèvres en insistant sur les commissures.
  3. Bien se laver les dents après chaque repas en utilisant une brosse à dent souple.
  4. Mettre cette dernière dans un peu d’eau chaude afin de la ramollir.
  5. Eviter les aliments trop chauds ou trop froids.
  6. Une astuce de mon amie Cathie : mettre un jus de citron dans un litre d’eau à boire tout au long de la journée. La bouche est de toutes les façons insensibilisée contre l’acidité et ce remède soulage réellement.
  7. Préférer les aliments doux et crémeux qui passent mieux lors des problèmes à la déglutition.
  • Diarrhées
  1. Eviter tous les fruits, oignons, choux, ail, noix, épices, friture et alcool ainsi que les laitages.
  2. Pour pallier à la déshydratation, boire beaucoup d’eau.
  • Constipation
  1. Boire également beaucoup.
  2. Faire de l’exercice.
  3. Incorporer à l’alimentation petit à petit des fibres (fruits frais, légumes crus, pain complet, céréales…).

Voilà un petit tour non exhaustif de ce que vous pouvez essayer de faire pour pallier aux nombreux effets secondaires des chimiothérapies. Dans tous les cas, il faut avant toute chose en parler avec votre médecin traitant et/ou votre oncologue qui pourront vous prescrire des traitements allopathiques qui vous aideront à passer ce cap difficile.

Mais de votre côté, vous avez certainement des petites astuces qui vous ont soulagées. N’hésitez pas à les partager avec nous en les postant dans vos commentaires directement sur  mon blog !



Catherine Cerisey

SOURCES


Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté