Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Peau artificielle : l’agarose améliore sa qualité !
Peau artificielle : l'agarose améliore sa qualité !
note des lecteurs
date et réactions
28 avril 2010
Auteur de l'article
Loreline Robbe, 61 articles (Rédacteur)

Loreline Robbe

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
61
nombre de commentaires
0
nombre de votes
40

Peau artificielle : l’agarose améliore sa qualité !

Peau artificielle : l'agarose améliore sa qualité !

Des chercheurs de l’Université de Grenade en Espagne ont découvert en début d’année 2010, que l’agarose permettait d’apporter résistance, fermeté et élasticité à la peau greffée. Ce travail a été mené par José Miguel Labrador Molina, José Maria Jiménez Rodriguez et les deux professeurs Miguel Alaminos Mingorance et Antonio Campos Muñoz du groupe de recherche d’Ingénierie Tissulaire du département d’Histologie de l’Université de Grenade.

Pour cette étude, ils ont obtenu des échantillons de peau humaine à partir de petits prélèvements effectués sur des patients admis au Service de Chirurgie Plastique de l'Hôpital Universitaire Virgen de las Nieves de Grenade. Pour le développement des différents constituants de la peau humaine artificielle, de la fibrine humaine provenant de plasma sanguin de donateurs sains a été utilisée. Les chercheurs y ont ensuite ajouté de l’acide  tranexamique (comme antifibrinolytique), du chlorure de calcium afin d'accélérer la coagulation de la fibrine et enfin de l'agarose à 0,1%. Ces morceaux de peau recréés ont ensuite été implantés sur le dos d'un des rats pour observer leur évolution et les analyser.

La peau créée en laboratoire a montré des niveaux suffisants de biocompatibilité avec le récepteur et l'absence de tout signe de rejet, déhiscence ou infection. De plus tous les animaux sujets de l'expérimentation ont montré une apparition de tissu de granulation six jours après l'implantation, ce qui a ensuite permis la cicatrisation complète au 20ème jour.

Finalement, ils ont réussi pour la première fois à créer une peau artificielle à partir de fibrine et d’agarose (jusqu'à présent les substituts de peau étaient créés à partir de collagène, fibrine, acide polyglycolique…) et ce avec une plus grande stabilité et une fonctionnalité plus proche de la vraie peau humaine. Cette découverte pionnière dans le monde pourra être utilisée dans le traitement de différentes pathologies qui affectent la peau, en particulier lors de tests et recherches en laboratoire sans avoir recours aux animaux cobayes.

Loreline Robbe Sciences et ...

SOURCES

  • Article source ici. Article La Recherche sur la peau artificielle . Intérêt des peaux artificielles ici, ici et .
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté