Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Passer l’aspirateur présente un risque pour votre santé
Passer l'aspirateur présente un risque pour votre santé
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
14 octobre 2013
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Passer l’aspirateur présente un risque pour votre santé

Passer l'aspirateur présente un risque pour votre santé

Lorsque vous passez l’aspirateur vous déplacez de nombreuses bactéries. En effet, de nombreuses quantités d’aérosols infectés ou allergènes circulent autour et dans l’aspirateur, il risque d’être inhalé durant la corvée.

Selon des scientifiques de l'université de Cardiologie et de Pneumologie de Québec et de l'université de Laval (Québec), « la peau humaine et les cheveux sont de grosses sources de bactéries que l'on retrouve dans la poussière au sol et qui peuvent être rapidement remis dans l'air et inhalées ».

De ce fait, « le passage de l'aspirateur, bien que typiquement bref, peut libérer des quantités importantes de bactéries venant de l'homme. De telles émissions conduisent potentiellement à une inhalation d'aérosols infectés ou allergènes. »

En ouvrant 21 sacs d’aspirateurs, les chercheurs ont quantifié leurs émissions en utilisant une soufflerie d'air propre, pour être certains qu'elles ne provenaient que de l’appareil. Le résultat peu surprenant a mis en exergue que l’aspirateur contenait des moisissures, des bactéries dont certaines résistantes aux antibiotiques.

Pour les chercheurs « ces aérosols pourraient avoir des effets indésirables, notamment chez les personnes allergiques, les nourrissons et les personnes avec une faible défense immunitaire ».

Avant de rejeter tous vos maux sur l’aspirateur et de le laisser au placard, rappelez-vous qu’il existe de nombreuses autres sources d'exposition à des bioaérosols.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté