Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Parler plusieurs langues retarde la démence
Parler plusieurs langues retarde la démence
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
7 novembre 2013 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Parler plusieurs langues retarde la démence

Parler plusieurs langues retarde la démence

Parler plusieurs langues serait bon pour la santé en retardant l’apparition de certaines formes de démence chez les personnes âgées. Il s’agit de la conclusion d’une importante étude, publiée en ce 7 novembre dans la revue Neurology.

Les personnes qui parlent plus d’une langue ont plus d’une raison de se réjouir. En plus du plaisir de pouvoir s’en servir dans la vie de tous les jours, les langues apprises par les polyglottes auraient le bénéfice de pouvoir retarder de cinq ans la survenue d’une démence. C’est ce qu’indique une étude menée auprès de 648 patients par une équipe de chercheurs de l’Institut Nizam des Sciences Médicales à Hyderabad en Inde. Le neurologue Suvarna Alladi, principal auteur des travaux, indique à cet effet que « cette étude est la première à montrer que les personnes parlant deux langues et incapables de lire sont aussi bénéficiaires, suggérant que le niveau de formation n'est pas suffisant pour expliquer cette différence. Parler plus d'une langue paraît induire un meilleur développement de la zone du cerveau responsable du raisonnement et de l'attention, qui pourraient contribuer à protéger l'individu de la démence ».
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Marchaux (IP:xxx.xx6.8.14) le 9 novembre 2013 a 17H57
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

je n’aurais jamais cru !!!