Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Obésité : Les français gardent la ligne dans un monde en surpoids
Obésité : Les français gardent la ligne dans un monde en surpoids
note des lecteurs
date et réactions
4 février 2011 | 7 commentaires
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 598 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
598
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Obésité : Les français gardent la ligne dans un monde en surpoids

Obésité : Les français gardent la ligne dans un monde en surpoids

Il y aurait plus de 500 millions d’adultes obèses dans le monde. Ce chiffre émane d’une étude publiée le 4 février dans les colonnes de la revue britannique The Lancet. Dans leur élan, les auteurs de l’étude, Majid Ezzati de l’Imperial College de Londres, Salim Yusuf et Sonia Anand de l’Institut de recherche Population-Santé de Hamilton au Canada, indiquent que la prévalence de l’obésité a quasi doublé entre 1980 et 2008. La France s’en sort plutôt bien puisque les hommes français seraient les plus minces d’Europe, et les femmes françaises arriveraient en seconde position à égalité avec les femmes italiennes.

En 2008, dans le monde et chez les plus de 20 ans, 10% des hommes et 14% des femmes étaient obèses. En comparant les grands pays riches, la palme du surpoids est décernée aux Etats-Unis, et celle de la minceur est attribuée au Japon. Les européens, notamment les français et les italiens, sont plutôt bien placés dans le tableau. Les chercheurs à l’origine des conclusions se sont entre autres penché sur l’indice de masse corporelle (IMC, rapport du poids au carré et de la taille en mètre). On parle de surpoids lorsque cet indice dépasse 25, et d’obésité lorsqu’il atteint 30. En l’espace de 28 ans, l’IMC a augmenté partout (passant de 25 à 28 en moyenne), ne rencontrant une situation de quasi stabilité que dans certains pays européens.

Le Professeur Majid Ezzati remarque à cet effet que « le surpoids et l'obésité, l'hypertension et le haut niveau de cholestérol ne sont plus désormais l'apanage des pays occidentaux ou des pays riches et ont glissé vers les pays à revenu bas ou moyen ». Et l’OMS explique de son côté le record d’obésité détenu par les Etats insulaires du Pacifique, et en premier lieu l’île de Nauru : « Dans au moins 10 pays insulaires du Pacifique, plus de 50% de la population est en surpoids. Dans certains de ces Etats, la proportion d’obèses atteint même 90% de la population ». Et de conclure : « La principale raison de ces nouveaux problèmes de santé réside dans la mauvaise alimentation des habitants, conséquence d’un changement de leur régime alimentaire depuis l’arrivée de produits importés au cours des dernières décennies ».

Si les personnes les plus maigres sont les femmes du Bangladesh et les hommes de la République Démocratique du Congo, la situation est enviable en Europe : Les suissesses sont les femmes les plus minces du vieux continent, suivies, à égalité, par les françaises et les italiennes. De leur côté les français sont les hommes les plus mince d’Europe, devant les groenlandais, les danois et les néerlandais. En guise de conclusion, les spécialistes mettent le monde en garde : Le surpoids accroît le risque de maladie cardiovasculaire, de diabète ou de cancer, et causerait 3 millions de morts par an.

Illustration : Gina Lollobrigida, ici avec Anthony Quinn dans Quasimodo (copyright : AlloCiné - www.collectionchristophel.fr). Les formes généreuses de cette comédienne transalpine pourraient bien ne plus faire fantasmer...les Italiennes. Les femmes d'Italie sont en effet les seules européennes occidentales à afficher un poids moindre comparé à ce qu'il était en 1980.

La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
4 votes
par John Ford (IP:xxx.xx4.44.58) le 5 février 2011 a 14H41
John Ford (Visiteur)

j’ai vu récemment qu’on a environ 7 millions de chômeurs et que 25% des salariés français gagnent moins de 750 €uros par mois : quand on a pas de quoi manger c’est sûr qu’on est mince.

http://www.marianne2.fr/Incroyable-...

3 votes
par Slaufoud (IP:xxx.xx9.234.214) le 5 février 2011 a 16H31
Slaufoud (Visiteur)

non :tout faux, quand on n’a pas de blé on bouffe mal : bas de gamme des supermarché, graisses saturées huile de palme++,etc... et on grossit ! rester mince c’est pour les bons revenus...

2 votes
par John Ford (IP:xxx.xx4.44.58) le 5 février 2011 a 18H14
John Ford (Visiteur)

quand on mange une seule fois par jour on ne grossit pas, vous parlez qualité je parle quantité. Et contrairement je ne balance pas quelque généralité sans côtoyer les personnes concernées.

1 vote
(IP:xxx.xx2.30.233) le 5 février 2011 a 16H34
 (Visiteur)

Avec ce que l’on mange pas etonnant, voici la liste des produits chimiques utilisés pour la fabrication d’une tarte aux cerises de supermarché, depuis le champ de blé jusqu’à l’usine agroalimentaire, dans l’article suivant :

http://2ccr.unblog.fr/2011/02/04/bo...

2 votes
par troll de cie (IP:xxx.xx3.44.21) le 5 février 2011 a 17H00
troll de cie (Visiteur)

l angoisse brule les graisses et les francais sont le peuple le plus depressif ^^

0 vote
(IP:xxx.xx8.111.123) le 5 février 2011 a 20H18
 (Visiteur)

C est bien vrai ça, ce serait intéressant que l’étude prenne en compte ce genre de parametre

0 vote
par cathy30 (IP:xxx.xx5.151.81) le 5 février 2011 a 22H39
cathy30 (Visiteur)

Il vous faut des lunettes, vous n’avez pas vu le morphologie des jeunes filles françaises ?