Accueil du site
> Santé & Maladies > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Obésité et tabac en Chine : vers une crise sanitaire ?
Obésité et tabac en Chine : vers une crise sanitaire ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
22 octobre 2008 | 4 commentaires
Auteur de l'article
emilie5, 2 articles (Rédacteur)

emilie5

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
2
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Obésité et tabac en Chine : vers une crise sanitaire ?

Obésité et tabac en Chine : vers une crise sanitaire ?

Le changement d’habitudes alimentaires ajouté à une consommation toujours plus importante de tabac seraient en passe de provoquer une réelle crise sanitaire en Chine.

Longtemps considéré comme l’un des pays les plus touchés par les maladies infectieuses, la Chine semble avoir changé de statut en devenant aujourd’hui la principale cible des maladies chroniques, maladies qui représentent désormais un problème sanitaire majeur (ces dernières comptaient pour 74,1% des décès en 2005, contre 47,1% en 1973 selon les chercheurs).

Le déclin croissant de la santé des chinois serait provoqué par une consommation excessive de tabac, ainsi que par une alimentation trop riche et trop salée, celle-là même que l’on retrouve sur la majorité des tables de cuisines américaines. Calquée sur le modèle occidental, cette alimentation ne conviendrait pas au mode de vie de plus en plus sédentaire observé en Chine.

La cuisine chinoise trop grasse et trop salée provoque une inquiétante hausse de l’obésité

L’alimentation et la santé des chinois préoccupent les autorités sanitaires. Et pour cause, ces derniers consommaient entre 25% et 100% de matières grasses supplémentaires chaque jour en 2002 par rapport à 1982, ce qui a fait augmenter les risques de maladies cardiaques et de cancers, selon les experts de la très sérieuse revue médicale Lancet. Le nombre de personnes touchées par l’obésité ou l’hypertension (dont souffrent 177 millions d’adultes) provoquées entre autre par des doses de sel élevée contenues dans la cuisine chinoise, augmentent chaque jour. Selon les critères chinois, 22,8% de la population était victime de surpoids en 2002, en hausse de 39% par rapport à 1992. En 2002, 7,1% de la population était déjà obèse… Ils sont aujourd’hui 90 millions à l’être.

La hausse de la consommation de tabac s’additionne à la cuisine trop riche.

"Un fumeur sur trois dans le monde est chinois (...). La consommation de cigarettes est passée à 2.022 milliards en 2006, soit 17,4% d’augmentation par rapport à 2002", peut-on lire dans la revue médicale Lancet. Ces chiffres alarmants s’ajoutant à ceux provoqués par la mauvaise qualité de la cuisine chinoise ne cessent de contribuer à la mauvaise santé des chinois. Car ils ne sont pas moins de 300 millions à fumer, en majorité des hommes, et 530 millions sont des fumeurs passifs.

Si les taux de tabagie restent les mêmes, 100 millions d’hommes chinois pourraient mourir entre 2010 et 2050… L’espérance de vie en Chine a déjà atteint un palier, augmentant seulement de deux ans après s’être pourtant considérablement accrue entre 1950 et 1990 de moins de 50 ans à près de 70 ans…

Crédit Photo : www.aujourdhuilachine.com

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Obésité Tabac Chine
Commentaires
3 votes
(IP:xxx.xx6.210.190) le 22 octobre 2008 a 12H30
 (Visiteur)

surtout que les cigarettes chinoises elles ne sont pas light du tout 12mg de nicotine et plus de 15mg de goudrons pour certaines. votre article ressemble un peu a celui ci : http://www.aujourdhuilachine.com/ac...

4 votes
(IP:xxx.xx2.43.140) le 22 octobre 2008 a 15H14
 (Visiteur)

Il faut bien que les Chinois diminuent leur population... Alors c’est un moyen. L’enfant unique fait qu’il y a trop de garçons et cela crée des problèmes graves. Mais la disparition par la bouffe et le tabac est une excellente solution. @+

1 vote
par falballa (IP:xxx.xx0.240.202) le 22 octobre 2008 a 17H12
falballa (Visiteur)

Les Chinois, comme les Américains, consomment énormément de nourriture industrielle, en particulier de volailles et de porcs d’élevages industriels composés de milliers d’individus, qui n’ont pas la place de bouger, et qui vivent le temps de leur courte existence une vraie torture, à qui on fait "de la gonflette" et qu’on bourre d’antibiotiques et autres car ils sont plus fragiles que les animaux en liberté. Certainement une relation de cause à effet avec l’obésité. On n’est jamais que ce que l’on consomme !

0 vote
(IP:xxx.xx7.103.254) le 8 juin 2011 a 21H08
 (Visiteur)

alalala 1300 millions de Chinois, ok si on a aujourd’hui 90 millions d’obèses hooo ça fait 7% ;-)