Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Mobilité des personnes âgées : le hoverboard pourrait-il être une solution dans le futur ?
Mobilité des personnes âgées : le hoverboard pourrait-il être une solution dans le futur ?
note des lecteurs
date et réactions
7 avril
Auteur de l'article
Thomas L., 4 articles (Rédacteur)

Thomas L.

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
4
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Mobilité des personnes âgées : le hoverboard pourrait-il être une solution dans le futur ?

Mobilité des personnes âgées : le hoverboard pourrait-il être une solution dans le futur ?

Maintenir la mobilité de nos aînés a toujours été une préoccupation pour tous. Pour les personnes âgées, surtout pour celles qui ont encore une certaine aptitude physique et intellectuelle, la capacité à se déplacer de manière autonome est très importante. Bien que certains moyens de déplacement ne soient pas compatibles avec l’âge avancé, ils peuvent très bien inspirer les fabricants. Alors, pourquoi pas un hoverboard pour les séniors ?

Pour un moyen de déplacement adapté aux personnes âgées

Certainement, il serait immature de ne pas admettre que, dans l'état actuel des choses, les hoverboards ne sont pas vraiment les moyens de transport adaptés pour les personnes âgées. Seuls, peut-être, les plus dynamiques fraîchement retraités peuvent s'aventurer à se déplacer avec un hoverboard, mais un tel dispositif nécessitant un bon maintien d'équilibre n'est plus très adapté. Pourtant, le principe du hoverboard peut être une solution pour assurer la mobilité des séniors. C'est un moyen de transport moins encombrant et moins dévalorisant que les chaises roulantes. Mais, bien entendu, quand on n'a plus les moyens de se déplacer tout seul, l'on n'a plus trop le choix.

La technique utilisée sur le hoverboard pourrait-elle être une alternative pour la mobilité de nos aînés ? La configuration actuelle de ce moyen de transport individuel ne permet pas encore d'avoir de réponse affirmative. Bien que l'apprentissage du hoverboard ne nécessite que quelques heures, voire quelques minutes, les séniors peuvent avoir du mal à trouver le bon équilibre sur cet appareil. Par ailleurs, le hoverboard ne permet pas encore de franchir tout type de terrain comme certains fauteuils électriques. Avec la technologie du hoverboard actuel, l'idéal serait déjà d'avoir au moins trois roues ou un meilleur système d'auto-stabilisation pour résoudre le problème d'équilibre.

Tout savoir sur l'actuel hoverboard à roues

Inspiré d'une série de films de fiction « Retour vers le futur » de 1989, le hoverboard est une sorte de skateboard électrique à deux roues latérales. Il utilise le système « Self Balancing » gyrostabilisé pour avancer, reculer ou tourner. C'est un concept de moyen de transport individuel qui a suscité un véritable engouement depuis l'année dernière. Ce n'est pas encore la planche à sustentation magnétique vue dans les films, mais ça y ressemble déjà.

À noter que le hoverboard existe aussi en version aquatique, le flyboard, et d'autres moyens de déplacement équipés de gyropode comme le « segway » ont déjà vu le jour avant les hoverborads. Ces derniers sont alimentés par des batteries pour une autonomie d'environ 20 km. Ils peuvent supporter 120 kg de charges et roulent généralement jusqu'à 18 km/h. 

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Santé & Maladies
Mots-clés :
Seniors Autonomie