Accueil du site
> Santé & Maladies
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Mieux soigner l’hypertension pour prévenir Alzheimer
Mieux soigner l'hypertension pour prévenir Alzheimer
note des lecteurs
date et réactions
8 janvier 2015
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Mieux soigner l’hypertension pour prévenir Alzheimer

Mieux soigner l'hypertension pour prévenir Alzheimer

L’hypertension augmente non seulement le risque de maladies cardiovasculaires, mais aussi le risque de maladie d’Alzheimer.

À l’occasion de la Journée nationale de Lutte contre l’hypertension artérielle (HTA) qui s’est tenue le 18 décembre 2014, le Comité français de Lutte contre l’hypertension artérielle (CFLHTA) a mis en place une nouvelle campagne intitulée « Quand l’hypertension fait perdre la tête » qui vise à alerter les patients sur l’altération des artères du cerveau provoquée par l’hypertension artérielle, le diabète, l’hypercholestérolémie, le surpoids ou encore le tabagisme et sur l’importance de les protéger. L’enjeu est de taille car l’hypertension augmente non seulement le risque de maladies cardiovasculaires, mais aussi le risque de maladie d’Alzheimer.

L’hypertension abîme, en effet, les petites artères cérébrales qui se rétrécissent, se bouchent et peuvent même se rompre. Il en résulte une mauvaise oxygénation du cerveau et une mort prématurée de certains neurones.

Dans le même temps, l’hypertension artérielle favorise le développement de plaques amyloïdes qui contribuent, elles aussi, à la destruction de cellules cérébrales. Des études ont montré que la présence d’une hypertension artérielle entre 35 et 64 ans augmente de 61 % le risque de maladie d’Alzheimer.

Pour faire reculer la maladie, il est donc fortement conseillé de prendre en charge son hypertension. Des médicaments existent. Des règles d’hygiène de vie, comme l’augmentation de l’activité physique, aident également à faire baisser les chiffres tensionnels.

Une enquête menée par le CFLHTA en octobre 2014 auprès d’un échantillon représentatif de 3 500 personnes de plus de 35 ans montre que les patients qui ont un bon contrôle de leur hypertension ont 30 % de troubles de la mémoire en moins, par rapport à ceux dont la pression artérielle est trop élevée.

Quand est-on hypertendu ?

On parle d’hypertension au-delà de 140/90 en consultation médicale. Mais une mesure unique réalisée chez le médecin reste aléatoire, car la pression artérielle varie avec l’émotion, le stress…

Mieux vaut la prendre chez soi, au calme, suivant la technique de « l’auto-mesure-tensionnelle », à raison de trois mesures à quelques minutes d’écart le matin au petit déjeuner, puis le soir, et ce durant trois jours de suite.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Santé & Maladies
Mots-clés :
Alzheimer Hypertension