Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Médecins, crèches et infirmières font grève dans toute la France
Médecins, crèches et infirmières font grève dans toute la France
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
11 mars 2010
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 598 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
598
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Médecins, crèches et infirmières font grève dans toute la France

Médecins, crèches et infirmières font grève dans toute la France

Le syndicat des médecins généralistes MG France n’y est pas allé de main morte en appelant de ses vœux la grève des médecins généralistes qui a lieu ce jeudi pour faire face à une « menace sanitaire annoncée ». De fait, des généralistes ont fermé leur cabinet aux quatre coins de l’hexagone pour dénoncer leur manque de moyens et rappeler des « mesures vexatoires » que l’assurance maladie leur imposerait.

Les médecins généralistes sont secondés par les personnels des crèches et les syndicats d’infirmières qui, eux aussi, protestent en ce 11 mars, les seconds contre une réforme des règles d’accueil des bébés et les derniers pour une reconnaissance de leur niveau de qualification. Difficile pour les médecins généralistes de cacher leur désarroi. Estimant ne pas être reconnus à leur juste valeur par rapport aux spécialistes, dont le prix de la consultation est plus élevée, ils jugent être broyés par la sécurité sociale, qui leur impose des limites de dépenses. MG France, qui n’entame pas seul sa croisade, est rejoint par les syndicats Union Généraliste, Union Collégiale et SNJMG (jeunes généralistes). Tous jugent le prix actuel de la consultation, à 22 euros, ridiculement bas, ne permettant pas de toute façon de « vivre décemment ».

En réclamant d’une seule voix « la consultation à 23 euros », ces derniers brandissent un texte commun expliquant que « la baisse du nombre de médecins et la désaffection des jeunes générations pour l’exercice libéral agitent dès à présent le spectre d’une France sans médecins généralistes ».
Calculette à la main, les grévistes apportent des chiffres : « Si rien ne change d’ici 15 ans, les cabinets de généralistes ne seront alors plus que 23.000 dans l’hexagone contre 56.000 aujourd’hui ». Aux dires de l’OCDE et de l’économiste de la santé Jean de Kervasdoué, les médecins généralistes français, « empêtrés dans des taches administratives et les subtilités de la carte Vitale », ont une rémunération très faible en comparaison avec leurs collègues allemands (3,3 fois plus élevée) et britanniques (4,2 fois plus élevée).

Les personnels des crèches, qui se sont pour leur part mobilisés à l’appel du collectif « pas de bébés à la consigne », ont fustigé des surcapacités de crèches et un nombre trop élevé d’enfants par assistante. Les manifestants dénoncent un « désengagement de l’Etat envers les tout petits », en évoquant en particulier un projet de décret assouplissant la réglementation de l’accueil. Plus précisément, le collectif fustige un accueil maximum par assistante maternelle passant de trois à quatre enfants. Enfin, six syndicats d’infirmières ont appelé à la grève à Paris pour dénoncer la pénibilité de leur travail et pour demander une reconnaissance de leur niveau de qualification.

Source : Le Monde, Santé Plus, L'Express, Ouest France, L'Expansion
 

La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Médecin Profession