Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Marisol Touraine : "Mettre le paquet sur le dépistage rapide du Sida"
Marisol Touraine : "Mettre le paquet sur le dépistage rapide du Sida"
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
30 novembre 2012 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Léa Belleval, 97 articles (Rédacteur)

Léa Belleval

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
97
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Marisol Touraine : "Mettre le paquet sur le dépistage rapide du Sida"

Marisol Touraine : "Mettre le paquet sur le dépistage rapide du Sida"

La ministre de la Santé Marisol Touraine s’est entretenue avec différents titres de presse le 30 novembre pour appeler à une remobilisation dans la lutte contre le Sida, en particulier par le biais d’un usage plus répandu du préservatif et d’une plus grande diffusion des tests de dépistage rapide de cette maladie. Cette annonce de la ministre de la Santé ne tient rien au hasard : Le 1er décembre se déroule la journée mondiale du Sida. A l’heure où la maladie touche 150 000 personnes dans l’hexagone, le mot d’ordre est l’Objectif zéro : « Zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination, zéro décès lié au Sida ».

Marisol Touraine vient de rappeler cette constante qui invite à ne pas baisser les bras : Chaque année ce sont 7000 personnes qui sont contaminées par le VIH en France. Et la première dame de Santé dans l’hexagone n’en démord pas : « La première exigence, c’est de remobiliser la société. Car si l’on peut se réjouir des progrès de la recherche, le Sida reste un problème d’actualité ». De fait, la ministre a annoncé que les tests de dépistage rapide du Sida seront diffusés à plus grande échelle dès l’an prochain, en particulier dans les régions les plus touchées par le Sida, c’est à dire le quart sud-est de l’hexagone, l’Ile de France et la Guyane.
 
Ces tests de dépistage rapide du virus sont simples d’utilisation, et permettent d’obtenir un résultat de séropositivité ou de séronégativité en moins d’une demi-heure, parfois même en cinq minutes à peine (contre plusieurs jours d’attente pour les tests classiques). Il suffit pour cela de fournir un échantillon de sang prélevé au bout d’un doigt, ces tests pouvant être réalisés dans les Centres de dépistage anonyme et gratuits, dans les laboratoires ou même dans les locaux de certaines associations.
 
Bruno Spires, le président d’Aides, veut croire que ce déploiement permettra une avancée, dans la mesure où 30 000 à 40 000 personnes ignoreraient, en France, leur séropositivité. Et la population la plus à risque comprendrait en premier lieu les homosexuels et les personnes d’origine africaine. Marisol Touraine a par ailleurs annoncé le lancement d’une campagne d’information auprès des plus jeunes et des lycéens, en insistant sur l’importance du préservatif. L’intervention de la ministre au micros de plusieurs médias résonne en écho à la journée mondiale du Sida, qui se déroule le 1er décembre. Cet événement est organisé, comme chaque année, par l’Organisation mondiale de la Santé.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
1 vote
par lenonsensdelavie (IP:xxx.xx1.176.96) le 3 décembre 2012 a 21H05
lenonsensdelavie (Visiteur)

personne n’a donc lu NEXUS ??? http://www.nexus.fr/nexus_recherche.php ça peut toujours servir... deux numero récents parlaient justement de ce grave sujet (n°79 et 80)... mais le gouvernement ne bosse que pour des lobby...