Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Malveillance sournoise du Ministère de la Santé
Malveillance sournoise du Ministère de la Santé
note des lecteurs
date et réactions
15 septembre 2011
Auteur de l'article
jlhuss, 9 articles (Rédacteur)

jlhuss

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
9
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Malveillance sournoise du Ministère de la Santé

Malveillance sournoise du Ministère de la Santé

Ils ne se contentent pas de décrocher le combiné ! On leur demande, jour après jour, plus, encore plus, toujours plus… Ils doivent savoir rester calmes , agréables et courtois en toute circonstance.

Ils doivent “emmagasiner” de plus en plus de connaissances, qui vont du médico légal aux procédures “tordues” et sans cesse changeantes en passant par les alertes sanitaires sans oublier le petit détour par les plans de secours …. et j’en passe ….

Les Permanenciers des Samu-Centre 15 attendent toujours leur reclassement en catégorie B.

Le 18 mars 2010 lors de leur mouvement de grève national dans la capitale, le ministère de la santé leur annonçait qu’ils accèderaient à cette catégorie en juin 2011. Un remaniement ministériel repoussait l’échéance à octobre 2011. Ce mois correspondait à celui des élections professionnelles et permettait aux syndicats d’élaborer les listes, confortés par la parution des décrets Décret N° 2011-660 du 14 juin 2011 Décret N° 2011-661 du 14 juin 2011 Décret N° 2011-662 du 14 juin 2011.

Les collègues Lillois et quelques autres annonçaient un succès ou essuyaient un échec au concours organisé par leur CHU, les Parm (c.e.)* sympathisants et syndiqués des hôpitaux de Lille, Rouen et Auxerre se réjouissaient de leur éligibilité sur les listes professionnelles du collège B.

La Direction Générale de l’Offre des Soins alias le Ministère de la santé s’est chargée d’écourter les réjouissances, le 09 au matin elle a fait paraître une alerte précisant que les nominations en catégorie B étaient illégales, les arrêtés nécessaires n’ont pas été publiés.

Il en découle que les Parm inscrits sur les listes professionnelles ne sont plus autorisés à se présenter dans le collège B mais ils le peuvent dans le collège C qui est déjà pourvu depuis belle lurette sur des listes clôturées depuis le 08 septembre. Négligence ou intention consciente, chacun connaît la réponse. Les Parm doivent se taire et se faire oublier.

(c.e.)* corps en extinction

Louisette Gerbier

Parm au Samu 89

Et fière de l’être

POST-SCRIPTUM

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté