Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Maladie de la femme : l’endométriose
Maladie de la femme : l'endométriose
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
3 mars 2010
Auteur de l'article
LC, 33 articles (Equipe de Rédaction)

LC

Equipe de Rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
33
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Maladie de la femme : l’endométriose

Maladie de la femme : l'endométriose

Douleurs au bas-ventre qui se font ressentir jusqu’en bas du dos ? Peut-être que vous souffrez d’endométriose. Du 3 au 9 mars 2010 , c’est la semaine européenne de prévention et d’informations sur l’endométriose.

Certaines femmes souffent depuis la puberté de douleurs gynécologiques violentes qui s'accroissent au moment des règles, au moment d'uriner et au moment des rapports sexuels. Ces symptômes peuvent être liés à l'endométriose.

L'endométriose, c'est quoi ?

L'endomètre est le tissu qui tapisse l'utérus. On parle d'endométriose lorsque le tissu endométrial se trouve en dehors de l'utérus, sur les ovaires, les trompes de Fallope, les intestins, la vessie. Dans certains cas l'endométriose peut être pulmonaire ou cutanée. Actuellement seul le prélèvement de lésions via colioscopie et leur analyse permettent de diagnostiquer avec certitude l'endométriose.

Les symptômes

Outre des douleurs au bas du ventre, l'endométriose provoque de la fatigue, de l'irritabilité voire un état de dépression à cause des douleurs chroniques. Des pertes brunâtres prémenstruelles peuvent apparaître, ainsi que du sang dans les urines et les selles. 30 à 40% des femmes atteintes d'endométriose souffrent d'infertilité.

Les causes

Les causes de cette maladie ne sont pas actuellement bien connues. Les facteurs génétiques de même qu'un mauvais fonctionnement du système immunitaire sont évoqués. Certains experts expliquent l'endométriose par un flux rétrograde, c'est-à-dire l'inversement du flux sanguin durant les menstruations. D'autres font l'hypothèse que certaines cellules normalement liées à l'extérieur de l'utérus vont se transformer en cellules endométriales sous l'influence de facteurs génétiques et environnementaux.

Comment traiter ?

La ménopause et la grossesse réduisent les symptômes. Certains traitements hormonaux permettent de soulager la douleur. Sinon la chirurgie par laparascopie se pratique également. Et dans des cas extrêmes, l'ablation de l'utérus, l'hystérectomie est conseillée.
Certaines études montrent par ailleurs que la pratique régulière d'une activité physique peut diminuer le risque. La consommation de légumes verts et de fruits frais permettrait également de diminuer les risques, tandis qu'une consommation importante de viande de boeuf et autres viandes rouges les augmenterait. Toutefois ces résultats restent à vérifier.

 

Crédit photo : cssversicherung.ch

L.C Journaliste pour CareVox

SOURCES

  • http://www.endofrance.org/
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Les Actus