Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les tâches ménagères mises en cause dans l’arthrose
Les tâches ménagères mises en cause dans l'arthrose
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
19 février 2013
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Les tâches ménagères mises en cause dans l’arthrose

Les tâches ménagères mises en cause dans l'arthrose

Selon une étude américaine récente établie par la National Health and Nutrition Examination Survey, l’exposition aux perfluorocarbones (aux fonctions antiadhésive et imperméabilisante) contenus dans les produits tels que les poêles à frire qualifiées de poêles antiadhésives, ou les bombes détachantes pour moquette, accentue les risques d’arthrose.

Cette observation a été réalisée auprès de 4 000 hommes et femmes âgés de 20 à 84 ans suivis par un service de rhumatologie pour avoir notamment déclaré ou pas un site arthrosique et leur exposition aux perfluorocarbones.

Les premières conclusions ont mis en évidence que les femmes âgées de 50 ans sont davantage touchées tandis que les hommes sont épargnés.

Pour les chercheurs de la Yale School of Forestry And Environnemental Studies, à New Haven (Conn), les femmes sont d’avantage touchées car les perfluorocarbones agissent comme des perturbateurs endocriniens, sur la balance hormonale féminine. De ce fait, ils engendraient d’autres problèmes de santé comme les inflammations du processus arthrosique, sur le long cours.

D’autres études mettent en cause les perfluorocarbones dans le cadre de la ménopause précoce.

Ainsi pour éviter une exposition trop importante aux perfluorocarbones, il est conseillé aux femmes de changer de mode de vie, en réduisant leur rôle dans l’exécution des tâches ménagères.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Arthrose