Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les méfaits de l’iPhone sur votre santé
Les méfaits de l'iPhone sur votre santé
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
16 mars 2010 | 7 commentaires
Auteur de l'article
A.C., 22 articles (Journaliste)

A.C.

Journaliste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
22
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Les méfaits de l’iPhone sur votre santé

Les méfaits de l'iPhone sur votre santé

L’Iphone et tous les autres modèles de smartphones pourraient, à la longue, avoir des effets néfastes sur la santé des utilisateurs.

Au-delà de la prouesse technologique que constitue l'Iphone et aux autres Blackberry, la communauté scientifique commence à s'interroger sur les effets d'une mauvaise utilisation de ces appareils.

L'origine de la polémique

Dans une récente édition, le Times a repris les données de l'EWG (Environmental Working Group) et révélé le classement des smartphones émettant le plus de radiations. C'est le Blackberry 8820, un des plus populaires, qui prend la tête de ce classement peu glorieux, tandis que l'Iphone arrive en cinquième position.



Les radiations émises par les smartphones

Pour fonctionner, votre smartphone émet deux types de fréquences distinctes : basse et haute fréquence.

1. Emissions de basse fréquence
A chaque fois que vous prenez ou que vous passez un appel, votre téléphone émet des émissions basse fréquence. Ces ondes sont d'une telle puissance qu'elles sont un milliard de fois plus intenses que certaines radiations réputées cancérigènes comme les rayons X, par exemple.

2. Emissions de haute fréquence
Les hautes fréquences servent à la correspondance régulière entre les antennes relais et les mobiles. Les études ont montré que ces fréquences équivalent à celles produites par un micro-onde.

Les dangers sanitaires

  • Les hautes fréquences représentent un danger en termes de déstructuration moléculaire et de modification de l'A.D.N.
  • Lorsque l'on garde son téléphone trop longtemps à l'oreille, cela perturbe la barrière sanguine cérébrale et peut favoriser l'apparition de tumeurs.
  • Une augmentation des risques de cancer du cerveau (gliome ou névrome acoustisque) de 50 à 90 %.
  • Une augmentation des risques de cancer des glandes salivaires de 50 à 60 %
  • 80 % de chance d'apparition de troubles du comportement (hyperactivité, problèmes émotionnels) chez les enfants utilisant le téléphone portable et dont la mère a également utilisé le mobile durant sa grossesse.
  • Les utilisateurs à long-terme ont 10 à 20% de chance en plus d'être hospitalisé pour des vertiges ou des migraines que des utilisateurs plus récents.

Les bons réflexes à adopter

Le téléphone portable est partie intégrante de nos activités aussi bien personnelles que professionnelles, même si les risques existent, nous continuerons vraisemblablement tous à l'utiliser. Voici quelques conseils pour en faire une utilisation plus sûre.

  • Eviter d'appeler depuis des endroits à la réception est faible (augmentation trop importante des hautes fréquences)
  • Privilégier les kits mains libres
  • Tenir le téléphone à distance de votre corps et de votre tête
  • Préférer les SMS aux coups de fil.
  • Limiter l'utilisation du téléphone portable par les enfants.
  • Vérifier le niveau de radiation de votre portable grâce à ce site : http://www.ewg.org/cellphone-radiation

La position des fabricants et des autorités sanitaires sur le sujet

Apple a récemment créé la controverse en refusant de vendre une application Iphone permettant de mesurer le niveau de radiation émis par ses téléphones, en prétendant que cela entraînerait de la confusion chez les consommateurs. Une réponse qui a alerté les autorités sanitaires dans certains Etats américains, en discussion pour passer une loi visant à mieux informer l'utilisateur des dangers du téléphone portable.

La solution pour réduire les radiations des smartphones

Elle existe et a été développée par l'armée américaine, puis revendue, pour dix millions de dollars, à un couple danois, les Bak. Le principe est simple : une puce qui désactive les effets néfastes des fréquences. Cependant, à l'heure actuelle, aucun grand fabricant ne s'est intéressé à cette découverte...

Et si c'était ça la vraie avancée technologique de demain, permettre à l'utilisateur de téléphoner sans y laisser sa santé ?

SOURCES

  • http://www.ewg.org/Apple_Hangs_Up_On_Radiation_App?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+everything_ewg+%28EWG%3A+Everything%29

    http://www.time.com/time/specials/packages/article/0,28804,1970021_1969997_1969860,00.html

    http://www.bupipedream.com/Articles/Cell-phones-cause-cancer-Go-call-your-friends-and-warn-them/14426

    http://www.digitlife.fr/2007/11/iphone-danger-p.html

    http://www.ewg.org/cellphoneradiation/executivesummary

    http://www.ewg.org/cellphone-radiation
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
16 votes
par lamentable.... (IP:xxx.xx6.234.111) le 17 mars 2010 a 13H16
lamentable.... (Visiteur)

baragoin utilisant du vocabulaire scientifique mais sans aucun fondement.

"votre téléphone émet des émissions basse fréquence[1]"

[1] quelle fréquence ?

"Ces ondes sont d’une telle puissance[2] qu’elles sont un milliard[3] de fois plus intenses que certaines radiations réputées[4] cancérigènes comme les rayons X[5]"

[2] mesure ?

[3] source de ce chiffre ?

[4] les rayons X *sont* concérigènes, par réputé, patate.

[5] quel est l’intensité (sic) d’un rayon X ?

"Les hautes fréquences servent à la correspondance régulière entre les antennes relais et les mobiles."

incroyable pour un téléphone.

"Les études ont montré que ces fréquences équivalent à celles produites par un micro-onde."

Quelle est la puissance d’un téléphone ?

d’un four à microondes ?

Mettez-vous la tête *dans* le téléphone ?

13 votes
par jon spencer (IP:xxx.xx4.21.219) le 17 mars 2010 a 14H57
jon spencer (Visiteur)

C’est un journal en ligne, pas un article de recherche : pour des informations précises, allez faire un tour sur google scholar où vous pourrez vous masturber l’esprit en toute quiétude au lieu de polluer des forums avec des références dont personne ne veut.

10 votes
par ektin (IP:xxx.xx2.117.16) le 17 mars 2010 a 15H51
ektin (Visiteur)

lamentable porte bien son pseudo : Encore un neuneu du portable ! D’ailleurs la bêtise de son argutie prouve la nocivité de ces appareils :-) Pour lui c’est trop tard apparemment.

10 votes
par spical (IP:xxx.xx7.127.54) le 17 mars 2010 a 15H45
spical (Visiteur)

@lamentable Tu n’as pas volé ton pseudo. Encore un frustré agressif du net... Tout ça en plus pour pinailler.

11 votes
(IP:xxx.xx2.210.99) le 17 mars 2010 a 22H19
 (Visiteur)

quand un "journaliste" signe courageusement de ses propres initiales son ENORME travail de recherche sur un sujet aussi "chaud " que le danger mortel des téléphones portables, on ne peut que penser.... Pullitzer.

Et quand il titre "méfaits de l’iPhone" alors que c’est Blackberry qu’il cite lui meme comme le plus "dangereux", on ne peut penser que .... distraction ? diffamation ? voire jalousie ?

Quand on prend la peine de lire l’article de EWG.org et que l’on se rend compte que l’auteur ne comprend pas vraiment l’anglais, on ne peut que penser.... crotte et recrotte que de temps perdu a lire ce ramassis d’inepties et d’a-peux-près écrit par un mytho qui se prend pour un journaliste scientifique.

Merci a Lamentable d’avoir pris le temps de relever toutes les "approximations" de cet " article".

Aux autres guignols qui sont persuadés du terrible dangers des portables... eh bien n’en utiliser pas.... OU peut etre que la téléphonie passive nuit-elle aussi a la santé ? Qui sait ? A.C.le journaliste ?

5 votes
par plomplom3 (IP:xxx.xx2.7.68) le 18 mars 2010 a 10H44
plomplom3 (Visiteur)

> "Apple a récemment créé la controverse en refusant de vendre une application Iphone permettant de mesurer le niveau de radiation émis par ses téléphones,"

L’iPhone fait beaucoup de choses, mais il n’est toujours pas capable de mesurer des radiations. Les estimer en vérifiant quels sont les capteurs allumés (bluetooth, geoloc, ...), peut-être, mais les mesurer, certainement pas. Et comme l’émission de radiation dépend de l’endroit où vous vous trouvez, pas étonnant qu’Apple n’ait pas envie qu’une application joue de façon aussi aléatoire avec une donnée critique pour eux.

>"Une multiplication des risques de cancer des glandes salivaires de 50 à 60 %"

Une augmentation aurait été plus judicieuse qu’une multiplication. Une multiplication, ça fait peur. Mais une multiplication par un taux, ça fait rire.

>"Ces ondes sont d’une telle puissance qu’elles sont un milliard de fois plus intenses que certaines radiations réputées cancérigènes comme les rayons X".

Il est étonnant qu’avec ça on soit toujours en vie. Même un millier de fois nous mettraient dans un sale état.

Quant aux bons réflexes, ils sont pleins de bon sens. Mais il en manque un : éteindre son portable quand on n’en a pas besoin, comme quand on dort par exemple.

5 votes
par diogene (IP:xxx.xx6.91.150) le 18 mars 2010 a 19H20
diogene (Visiteur)

Lamentable a raison, cet article est truffé d’âneries, pour quelqu’un qui a un minimum de connaissances sur le sujet, et même pour quelqu’un qui a fait un minimum d’études secondaires. Comment peut-on comparer les rayons x et les ondes basse fréquence ou HF...et les émissions BF, c’est du champ magnétique ou du champ électrique ? Cet article est même dangereux, parcequ’il décrédibilise ceux qui pourraient vraiment trouver un jour des problèmes aux i-phones. Je soupçonne même qe ce soit de la provocation pour arriver à ce résultat. Le plus lamentable, c’est qu’il y ait des gens qui ne voient pas les bêtises écrites . On se demande s’il y a encore des matières scientifiques enseignées au lycée...