Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les lycéens mieux orientés vers les métiers de la santé
Les lycéens mieux orientés vers les métiers de la santé
note des lecteurs
date et réactions
5 juin 2012
Auteur de l'article
Le Webzine de l'AP-HP, 323 articles (AP-HP)

Le Webzine de l’AP-HP

AP-HP
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
323
nombre de commentaires
0
nombre de votes
20

Les lycéens mieux orientés vers les métiers de la santé

Les lycéens mieux orientés vers les métiers de la santé

Mireille Faugère, directrice générale de l’AP-HP et Patrick Gérard, recteur de l’Académie de Paris ont signé lundi 21 mai 2012 à l’Espace Scipion une convention de partenariat. Objectif affiché par les deux institutions : améliorer la connaissance du métier d’infirmier, aider les lycéens intéressés à construire leur parcours d’orientation, et les préparer à réussir le concours d’entrée dans les Instituts de formation en soins infirmiers (IFSI) de l’AP-HP. Cette convention-cadre permettra aux 6 IFSI parisiens de mener des actions communes avec 9 lycées de la capitale.

Alors que le 27 juillet prochain, les premiers étudiants issus de la réforme LMD (Licence-Master-Doctorat), mise en place en 2009, seront diplômés, l’AP-HP continue à préparer l’avenir en matière de formation des futurs professionnels de santé. « La situation est très tendue depuis mi 2010 en matière de recrutement », a indiqué Mireille Faugère, le 21 mai à l’Espace Scipion en signant une convention-cadre avec l’Académie de Paris. « Nos hôpitaux n’arrivent pas à recruter suffisamment d’infirmiers alors que les besoins sont importants. Ainsi, nous avons terminé l’année 2011, avec 800 postes d’infirmiers non pourvus. Ce décrochage un signal important pour nous. Cette convention est un engagement réciproque pour faire connaître ces professions de santé aux élèves, nous avons besoin de renforcer nos liens entre nos deux institutions. »Un point de vue partagé par Patrick Gérard, recteur de l’Académie de Paris. « Cette convention a pour objectifs de rassembler deux services publics qui ont cette belle mission d’être au service de la population et de créer du lien social, de faire en sorte que les jeunes qui nous sont confiés soient bien formés. »

Après avoir fait référence au lien qui existait au Moyen Âge entre la faculté de médecine de Paris, la plus importante d’Europe et la faculté des Arts et des lettres, une époque où pour entamer des études de médecine, il fallait d’abord être bachelier de la faculté des Arts, le recteur de l’Académie de Paris a estimé retrouver un peu de cette complémentarité historique entre les deux piliers du système d’enseignement des professions de santé, en nouant ce partenariat avec l’AP-HP. « C’est un secteur où il y a de l’avenir en termes d’emploi. Notre objectif : mieux informer les lycéens et les lycéennes sur les métiers de la santé qui sont des professions valorisantes et très aimées du public ; qu’ils soient mieux préparés au concours d’entrée en IFSI. C’est d’autant plus facile pour nous d’expliquer aux jeunes le métier d’infirmier que la formation a intégré la réforme LMD, ce qui présente l’avantage d’avoir des passerelles entre les formations universitaires. »

La convention-cadre est le point de départ d’une collaboration pour trois ans entre l’Académie de Paris et l’AP-HP. « C’est un commencement pour nous mobiliser ensemble et nous donner toutes les chances de réussite, nos enseignants à l’AP-HP doivent se déplacer dans les lycées pour présenter le métier, préparer les lycéens aux concours. Nous devons aussi accueillir les élèves dans nos services pour qu’ils découvrent la réalité du métier », a conclu Mireille Faugère.

L’AP-HP avait déjà signé une convention de partenariat avec l’Académie de Créteil qui a été renouvelée au début du mois de mai. Ce partenariat avec l’Académie de Créteil a permis d’augmenter le taux de réussite au concours d’entrée en IFSI

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté