Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les Français sont trop exposés aux pesticides
Les Français sont trop exposés aux pesticides
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
2 mai 2013
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Les Français sont trop exposés aux pesticides

Les Français sont trop exposés aux pesticides

Selon l’Institut national de veille sanitaire (InVS), qui a mené une étude d’envergure publiée le 29 avril dernier, les Français présentent un niveau d’imprégnation par les pesticides et PCB parmi les plus élevés. L’hexagone serait en effet plus exposé à ces substances chimiques que de nombreux pays au rang desquels les Etats-Unis, le Canada, l’Allemagne ou le Royaume-Uni.

Le corps des habitants de l’hexagone serait particulièrement rempli d’organochlorés, d’organophosphorés ou de pyréthrinoïdes. Ces trois pesticides -et en particulier les deux derniers- sont, en tout cas, plus présents chez les Français que chez les Américains, les Canadiens, les Allemands ou les Britanniques. Cette conclusion, qui ressort d’une étude révélée par l’InVS le 29 avril dernier, et relayée par l’ensemble de la presse depuis, ne manque pas d’alarmer les experts. Nadine Fréry, responsable de l’étude, a apporté certaines précisions : « La contamination ne se fait pas uniquement via l’alimentation mais elle s’explique aussi par l’usage domestique de ces produits, par exemple lors du jardinage ou du traitement antipuces des animaux domestiques ».

Il est vrai qu’en France, 90% des pesticides sont employés dans l’agriculture, et les 10% restants sont utilisés par des jardiniers amateurs et pour des usages collectifs, comme les voies ferrées. Et comme le souligne Le Figaro, « L’exposition chronique aux organophosphorés et aux pyréthronoïdes peut avoir des répercussions sur le système nerveux, générant des troubles de la sensibilité, des fourmillements, des vertiges, jusqu'à des convulsions dans les cas les plus graves ».

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Risques Pesticides