Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les choses à ne pas dire à une personne en surpoids
Les choses à ne pas dire à une personne en surpoids
note des lecteurs
date et réactions
1er février 2012 | 16 commentaires
Auteur de l'article
regimesmaigrir, 91 articles (Site de régimes)

regimesmaigrir

Site de régimes
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
91
nombre de commentaires
0
nombre de votes
1

Les choses à ne pas dire à une personne en surpoids

Les choses à ne pas dire à une personne en surpoids

Il y a des remarques à ne pas faire quand vous parlez à une personne qui a des kilos en trop. Voici un florilège des trucs à ne pas dire.

Au centre des préoccupations de beaucoup de personnes se trouvent la cellulite, la préparation du corps pour mettre le bikini ou le maillot de bain sans soucis cet été, l'embonpoint dans divers zones du corps, la perte de poids à obtenir pour retrouver forme et santé. Divers sondages montrent que 7 femmes sur 10 et 5 hommes sur 10 se disent être insatisfaits de leur corps pour une raison ou une autre. Et en prenant en compte le fait que l'épidémie d'obésité est rampante, il y a effectivement de bonnes raisons de s'en préoccuper.

Vues ces statistiques, si vous faites partie de ceux qui n'ont ni des kilos en trop ni des préoccupations ou insatisfactions avec leur corps, et si vous pensez que ceux qui ont des problèmes avec leurs poignées d'amour, leurs fesses molles et leurs cuisses amorphes peuvent supporter de légères taquineries sur leur surpoids, n'en soyez pas si sûrs. Plus précisément, lors d'une conversation, éviter les offensives (parfois dites sans mauvaises intentions au départ) décrites dans cet article vous aidera à ne pas laisser un goût amer à toute personne ayant des kilos en trop (qu'elle soit une fille ou un mec).

RegimesMaigrir.com vous liste 25 trucs à dire en aucun cas à quelqu'un qui a un excès de poids (sauf si vous vouliez l'offusquer sciemment) :

1) "Pour quand est prévu votre accouchement ?"

A moins d'être certain(e) à 100% que votre interlocutrice qui a un ventre dodu soit enceinte, ne lancez pas à tout va un truc du genre "Combien de mois êtes-vous enceinte ?" ou "Quand avez-vous prévu d'accoucher ?" pendant la discussion. Cela risque fort de faire rougir la femme en face (qui comme par hasard n'est pas enceinte, ayant seulement un ventre rondelet, mais vous ne l'aviez pas deviné), qui ne saura plus où se mettre, vous mettant par la même occasion dans l'embarras le plus profond.

2) "Tu m'as l'air en forme !"

Quelle est la pire des choses que vous pourriez dire à une personne en surpoids ? Pour beaucoup de gens enveloppés, rien ne les agace plus que de tomber sur une connaissance qu'ils n'ont pas vu depuis longtemps, et qui leur dit "Wow, tu m'as l'air en pleine forme !". Ils peuvent prendre cela comme une insulte à peine voilée, faisant allusion au fait qu'ils ont pris du poids depuis la dernière fois que vous vous êtes vus.

Evitez donc de sortir un telle bévue la prochaine fois que vous croisez quelqu'un dans cette situation (préparez donc d'autres formules de politesse qui ne créent pas de sous-entendus malencontreux). Vous pouvez tout simplement vous contenter d'une salutation simple comme "Tiens ça fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus, comment vas-tu ?".

3) "Nous n'avons pas ce vêtement en votre taille"

Beaucoup de personnes un peu fortes craignent d'entrer dans les magasins de vêtements après avoir entendu plusieurs fois l'observation torturante "Désolé mais nous n'avons pas votre taille en magasin" juste après avoir franchi la porte d'entrée, avant même qu'elles aient pu essayer quoique ce soit et sans savoir si elles entrent pour acheter et offrir à quelqu'un d'autre. Dire cela à un(e) client(e) avant même de le/la saluer est fort impoli du reste, le meilleur moyen de le/la chasser pour toujours du magasin et de provoquer un bouche à oreille très négatif.

4) "T'as déjà essayé de faire un régime ?"

Ce genre de question risque de déplaire la personne en surpoids en face de vous. Il y a des chances qu'elle a déjà essayé beaucoup de régimes amaigrissants sans succès (et vous auriez dû le deviner par ailleurs). Régime Atkins, soupe aux choux, citron détox, diète hydrique, etc. elle a dû tenter beaucoup de programmes alimentaires. La problématique se trouve ailleurs pour elle : il faut stabiliser après le régime, pas seulement l'essayer. Votre interlocuteur pourrait par ailleurs vous trouver maladroitement hardi de poser ce type de question.

5) "Ma soeur vient juste de perdre 40 kilos"

Même si c'était le cas (et même si votre soeur n'a perdu que 5 kilos), ne venez pas parler de cet amaigrissement avec quelqu'un qui a des soucis de poids. Votre interlocutrice pourrait être ravi (au moins en apparence) pour la réussite de votre soeur et tout et tout, mais vraiment, elle ne goûte probablement que très peu d'entendre que quelqu'un d'autre vient de réussir à perdre énormément de poids, alors qu'elle-même a du mal à se débarrasser de ses kilos superflus.

6) "Tu veux prendre un abonnement gym avec moi ?"

Même si vous voulez vous montrer serviable avec votre ami(e) en surpoids, sachez que plus il/elle a des kilos en trop plus il/elle risque de détester les salles de sport. Votre proposition risque fortement d'être déclinée parce que votre ami(e) qui souffre de surpoids ou d'obésité ne se voit pas si aisément en train d'enfiler un (très grand) short de cycliste pour faire du vélo stationnaire ou courir sur un tapis roulant (avec la poitrine qui rebondit partout, rien que de s'imaginer ainsi pourrait l'horripiler). Transpirer de la sorte en public pourrait être indigne pour votre copain/copine, surtout dans une salle remplie de personnes plus minces et de surcroît recouverte de miroirs sur les murs (reflétant encore plus la mauvase image de soi que votre ami(e) se fait d'elle).

Au lieu de lui proposer cela, suggérez lui de faire une balade ensemble, de promener le chien en duo, de faire du vélo côte à côte à rythme lent. Si votre ami(e) ne veut pas faire de sport en plein air, à la vue de tous, proposez-lui de faire des séances d'entraînement ensemble à la maison (chez vous ou chez lui/elle, si vous disposez d'un équipement sportif adéquat comme un vélo stationnaire, un tapis de course, un stepper, des haltères, etc.).

7) "Il n'y a pas que l'apparence qui compte pour moi"

Alors pourquoi attirer l'attention sur le fait que votre interlocuteur enrobé n'est pas un top modèle, au lieu simplement de ne pas le mentionner ? Cela ressemble à dire "Il n'y a que l'intérieur qui compte pour moi" à une personne enveloppée, sous-entendant qu'elle souffre d'un physique peu avantageux.

8) "Vous devez être très comique vous, non ?"

Les humoristes français qui ont des kilos en trop ne manquent pas : Didier Bourdon, Dominique Farrugia, Sébastien Cauet, Guy Carlier, Marc Jolivet, Eric Collado (des "Nous ç Nous"), René Forget, etc. Aux Etats-Unis, il y a des humoristes en surpoids célèbres comme Seth Rogen, Jonah Hill, Chris Farley, Cedric the Entertainer, John Candy, Ralphie May, Gabriel Iglesias, etc.

En pensant à ces humoristes, nombre d'entre nous associent inconsciemment le côté joufflu à un caractère drôle/amusant. Beaucoup de gens pensent par ailleurs que "parce qu'un homme est gros, il se rattrape en amusant la galerie". Mais ce n'est qu'un préjugé. Si on suivait la même logique, toutes les filles seraient "émotionnellement instables et ne connaissent rien au football", n'est-ce pas ridicule ?

9) "Madame/Monsieur, ici c'est un buffet où vous mangez tout ce que vous voulez, pas tout ce que vous pouvez"

Certaines personnes en surpoids ont déjà pu entendre ce type de réflexion au détour d'un buffet, souvent organisé entre amis (et amis des amis) en plus, ce qui est un comble car cette phrase n'a rien d'amicale. Ne dites jamais cela à une personne un peu ronde parce que vous êtes énervés d'attendre trop longtemps à la queue pour vous servir. Si d'aventure vous laissez échapper une telle raillerie, la personne en face risque bien de ne pas se laisser faire.

10) "Sais-tu combien de calories il y a dans cet aliment ?"

Et non, toutes les personnes enveloppées n'ont pas une connaissance encyclopédique sur les calories de tous les aliments. Ce n'est pas parce qu'elles ont des kilos en trop qu'elles doivent maîtriser ce sujet par coeur, et surveiller absolument tout ce qu'elles mangent d'un point de vue calorique. En fait, elles pourraient même détester que les gens leur demandent des trucs du genre "Est-ce que tu sais combien de calories il y a dans ce plat ?". Si elles se régalent en dégustant une tranche de gâteau au chocolat, elles s'en fichent de toute évidence de connaître la teneur calorique de ce met (tout au moins pendant cette dégustation).

11) "Ne mange pas ça !"

Vous avez une suggestion alimentaire ? C'est génial. Mais essayez de montrer par votre voix que - justement - c'est une suggestion, plutôt que d'adopter un ton faisant penser à un ordre (pareil à un ordre que vous aboieriez à votre chien s'il bavait sur vos chaussures neuves).

12) "Est-ce que cela me donne l'air d'être gros(se) ?"

Il s'agit d'une question gonflée même quand vous la posez à quelqu'un qui a des abdos en béton et qui a une silhouette de rêve. La poser à une personne qui soit un peu enrobée ne fera que lui rendre encore plus gênée ou complexée.

13) "Les muscles pèsent plus que la graisse !"

C'est faux ! 5 kilos de muscles pèsent exactement le même poids que 5 kilos de graisse. Toutefois, la graisse est plus volumineuse, tandis que les muscles sont fermes et paraissent secs. Ce contraste crée le leurre qu'il y a davantage de graisse par kilogramme que de muscles.

14) "Wow, tu t'es servie une énorme assiette !"

Certaines personnes corpulentes redoutent les multiples aller-retours vers la table de buffet de peur que les autres leur regardent fixement. Alors elles ont tendance à entasser leur assiette de nourritures pour ne plus se servir ensuite de tout le repas. Il s'agit d'une stratégie payante, sauf que certaines personnes peu attentionnées pourraient s'exclamer "Wow, mais vous avez pris une énorme assiette là !". Faites de sorte à ce que vous ne fassiez jamais cette remarque désobligeante.

15) "Je n'ai jamais aimé les tablettes de chocolat et les muscles saillants de toutes les façons"

Cela ressemble à l'idée du n°5. Encore une fois, vous essayez de montrer à votre interlocuteur en surpoids que vous l'appréciez pour d'autres raisons que cosmétiques. Mais même le fait de mentionner ce qu'il/elle n'a pas (de tablette de chocolat en l'occurrence) pourrait faire germer l'idée d'insécurité.

16) "Sautons le dîner ce soir"

Ce n'est pas du tout une bonne idée. Ne pas manger peut être aussi contre-productif que de manger excessivement (sauf que nous affamer n'est pas aussi délicieux pour le ventre). Afin de brûler la graisse, tout corps a besoin d'alimenter son métabolisme, et ne pas manger éteint ce mécanisme. Plutôt que de sauter le dîner, préparez un plat sain à base de poitrine de poulet, de grains entiers, ou intégrez du saumon, des steaks, des pommes, du beurre de cacahuète, de la dinde, etc. au repas pour accélérer le métabolisme.

17) "Est-ce que tes parents sont/étaient en surpoids ?"

Est-ce une façon détournée de demander "si l'obésité est une prédisposition génétique ?". Bien que la génétique puisse jouer un rôle dans l'excès de poids d'une personne, ce n'est clairement pas la meilleure façon de démarrer une conversation.

18) "J'aime que quelqu'un a un peu de viande sur les os"

Votre interlocuteur ayant des kilos en trop appréciera votre tolérance, mais c'est comme si vous disiez "J'aime la façon dont tu pètes quand tu ris trop", c'est assez fruste et cette phrase risque de montrer que vous n'avez pas beaucoup de finesse conversationnelle.

19) "Tu devrais aller à la salle de sport"

Même si vous aviez les meilleures intentions du monde, votre formule sonnera comme un professeur de sport qui proclame ses ordres pendant la course en navette avec les élèves. Au lieu de dire cela, appréciez la compagnie de votre interlocuteur corpulent et ne dites pas votre réflexion à haute voix.

20) "Est-ce que tu vas manger ça ?"

Parfois, ceux qui sont en surpoids ou obèse aime à laisser le dernier morceau de gâteau sur leur assiette (surtout les femmes), comme pour montrer qu'ils/elles peuvent être enrobé(e)s tout en gardant de la retenue, sans avoir besoin d'engloutir tous les aliments en vue. Et si cette personne ne veut/peut pas manger ce morceau, elle n'apprécierait certainement pas que vous le mangiez (même si elle sait que vous pourriez penser qu'elle gâche de la nourriture).

21) "Tu as de la chance d'avoir une poitrine aussi généreuse"

Ne dites pas à une femme forte qu'elle est chanceuse d'avoir des formes arrondies, ou d'avoir une grande poitrine, ou encore pire d'avoir de très jolis yeux (c'est comme si vous disiez qu'elle n'a que cela de joli sur son corps). Elle sait que vous pensez en réalité "Oh que je suis heureuse de ne pas être aussi grosse", alors ne tenez pas ce genre de discours, tout simplement.

22) "Tu as l'air siiiiii belle dans ta robe de mariée"

Si vous ne le pensez pas vraiment, alors ne formulez pas ce type de tirade, qui pourrait heurter la sensibilité de beaucoup de femmes enrobées. Par exemple, si votre amie ou proche vous montre son album de photos de mariage, ne vous exclamez pas fallacieusement "Oh, mais tu as l'air siiiiiii belle dans ta robe de mariée" alors que votre visage révèle qu'il ne s'agit pas d'un compliment sincère.

23) "Chéri(e), je ne sens plus mes pieds"

Si vous vous êtes plutôt bien habitué(e) à ce que votre partenaire ait pris un peu de poids (par exemple après une grossesse ou après une grande période d'inactivité physique due à un projet professionnel très chronophage), ne lui faites pas de la peine en laissant échapper une malheureuse "Je ne sens plus mes pieds mon/ma chéri(e)" pendant vos calins. C'est une chose qui peut humilier votre partenaire et qu'il faut donc impérativement soustraire de vos pensées pour le bien de votre couple.

24) "N'hésite pas hein, mange ce que tu veux !"

Cela sonne comme "Oh, ce n'est pas un problème, ne fais pas attention à ta ligne, de toutes les façons tu es déjà gros(se) !". Cela peut vexer certaines personnes ayant un excès de poids.

25) "Ca fait longtemps que t'as pas mangé ?"

Ce n'est vraiment pas important, et cela est quand même très insensible. Soyez plus prévenants si l'idée d'une telle phrase vous a traversé l'esprit.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Psychologie Surpoids
Commentaires
3 votes
par Valjean (IP:xxx.xx7.238.192) le 2 février 2012 a 09H37
Valjean (Visiteur)

"13) "Les muscles pèsent plus que la graisse !" C’est faux ! 5 kilos de muscles pèsent exactement le même poids que 5 kilos de graisse. Toutefois, la graisse est plus volumineuse, tandis que les muscles sont fermes et paraissent secs. Ce contraste crée le leurre qu’il y a davantage de graisse par kilogramme que de muscles."

J’ai rarement lu une imbécilité pareille... C’est l’histoire du kilo de plumes et du kilo de plomb. Merci de nous prendre pour des demeurés, ca fait toujours plaisir...

Il est évident qu’on entend masse volumique quand on dit que la graisse et le muscle ne pèse pas la même chose. Donc, inutile d’écrire "c’est faux !"

0 vote
par lsga (IP:xxx.xx0.22.105) le 2 février 2012 a 12H03
lsga (Visiteur)

loool

c clr. Précisons aussi que :

- 5 kilo de graisse pèse beaucoup moins de 5 kilo sur la lune...
- 5 kilo de graisse tomberont à la même vitesse dans le vide que 5 kilo de muscles
- 5 kilo de graisse ne peuvent pas dépasser la vitesse de la lumière

8 votes
par Patrick (IP:xxx.xx1.165.173) le 2 février 2012 a 09H52
Patrick (Visiteur)

Donc pour résumer votre article : si on croise "un gros" ne surtout pas lui adresser la parole, ni même le regarder il risquerait de mal le prendre. Quand est-ce qu’on les enferme dans une ville de gros ?

Je n’en suis pas, mais je vous rassure il y a des "gros" qui s’assument, font du sport avec un bon niveau, ne se gênent pas pour aller ou ils veulent, manger ce qu’ils veulent, aller se foutre en maillot sur la plage s’ils le veulent, etc. Et pour les autres il leur appartient de changer, c’est a la portée de tous, juste une question de volonté et de motivation et pas juste les 3 semaines que dure un régime qui n’est par ailleurs pas une obligation.

1 vote
par katoucha ciara carede diiva (IP:xxx.xx3.27.173) le 8 octobre 2012 a 22H00
katoucha ciara carede diiva (Visiteur)

moi je voit que sii ta de la poids tu doit pratiquer le sport donc le sport est bon pour la santer donc pratiquer le sporttt

4 votes
par Amaury Watremez (IP:xxx.xx7.196.49) le 2 février 2012 a 11H28
Amaury Watremez (Visiteur)

Merci pour cet article qui permet de lutter contre les préjugés, qui sont tenaces à en croire le commentaire ci-dessus. Les gros sont la mauvaise conscience de la société consumériste, une cible facile. L’obésité est aussi liée à la précarité, les plus précaires s’alimentant mal car n’ayant pas les moyens de s’alimenter mieux.

4 votes
par Macaque (IP:xxx.xx5.60.180) le 2 février 2012 a 12H31
Macaque (Visiteur)

Je ne vois pas trop en quoi cet article lutte contre les préjugés, j’ai plutôt l’impression qu’il en rajoutent en faisant des personnes en surpoids des personnes obnubilées par celui-ci, qui du coup prendront pour elles tout ce qu’on va dire même si ça n’a pas de rapport avec elles. Il y a bien sûr certaines remarques qui sont des vrais insultes ou de grandes maladresses, cela je n’en discute pas. Mais au final après la lecture de cet article j’ai l’impression que s’il l’on parle avec une personne un peu enrobée, il faut partir du principe qu’elle complexe là dessus et garder en tête à tout moment que c’est une personne enrobée et qu’on doit donc surveiller ce qu’on va dire, ne pas agir avec elle comme avec une personne "normale". Pour moi au contraire il faudrait agir comme avec tout le monde, donc oui à la suppression des remarques désobligeantes ou soit disant de bon conseil, non pour le reste.

1 vote
par Amaury Watremez (IP:xxx.xx7.196.49) le 2 février 2012 a 12H45
Amaury Watremez (Visiteur)

Tu as remarqué que les 25 remarques sont toutes des préjugés et lieux communs répandus sur les "gros"... Bien sûr qu’il faut parler à un gros sans tenir compte de son apparence, mais cela, personne le le fait.

1 vote
par Macaque (IP:xxx.xx5.60.180) le 2 février 2012 a 14H30
Macaque (Visiteur)

[quote]Tu as remarqué que les 25 remarques sont toutes des préjugés et lieux communs répandus sur les "gros"[/quote] Les 25 vraiment ? Pour moi quand on dit "Chéri(e), je ne sens plus mes pieds" (23), ce n’est pas une insulte ou un préjugé, c’’est un fait, et ça peut arriver même quelques soit le poids du ou de la partenaire. Et la 5 "Ma soeur vient juste de perdre 40 kilos" (ou la 12) ça veut dire quoi, on ne peut plus parler de tout ce qui concerne le poids ? De même pour la 20 "Est-ce que tu vas manger ça ?", on doit donc ne plus parler de nourriture. La 21, la 2 ou la 22, ça dépends du contexte bien sûr, mais ça veut dire qu’on a pas le droit de trouver le physique d’une personne qui a des formes agréables. Que tout ce qui concernent leur forme devient tabou ? La 13 a déjà été évoqué, et je vois pas trop en quoi c’est insultant comme réflexion d’ailleurs. Voilà, je ne vais pas m’étendre trop, mais c’est juste que toutes reflexions ne sont pas à mauvais fond, et en les lisant j’ai eu l’impression que ça me créé plus de préjugé que ça en levait. Donc même la première réflexion, "Pour quand est prévu votre accouchement ?" c’est une maladresse qui crée souvent plus de gêne pour celui qui la dit que pour celui qui la reçoit. Personnellement je n’ai pas d’odorat, et quand on me demande "Qu’est-ce que ça sent ? ou tu ne trouve pas que ça pue ?", je m’offusque pas que l’on puisse me demander ça, je trouve ça plutôt sain que même mes proches ne me vois pas continuellement comme "l’anosmique". Donc cette liste concerne peut être les 25 choses à ne pas dire à quelqu’un qui complexe fortement sur son poids, pas à quelqu’un en surpoids. S’il faut essayer de corriger certains préjugés sur les "gros", il faut éviter de le faire en en rajoutant d’autres et les décrire comme forcément complexés.

1 vote
par Antoine (IP:xxx.xx3.75.21) le 2 février 2012 a 12H12
Antoine (Visiteur)

Désolé de te dire mais je suis ce qu’on appelle une personne en "surpoids" (j’aime pas ce mot hypocrite pour dire gros..) Et vous n’avez mais tout simplement rien compris a rien. Les choses ne changent pas si on les cariassent dans le sens du poil. Y a un moment ou qu’on se moque et qu’on me face comprendre que mon comportement (alimentaire notamment) n’était pas bon et c’était a MOI de changer pas au autre. C’est extrêmement dur de tenir un régime durant des années donc oui il y a des moments où se genre de phrase sont vexante mais je pense sincèrement ça utile et surtout que les phrases exposés ici ne sont pas non plus super insultante.

1 vote
par Amaury Watremez (IP:xxx.xx7.196.49) le 2 février 2012 a 12H44
Amaury Watremez (Visiteur)

Je viens de perdre 55 kilos en deux ans. Les conseils des donneurs de leçons n’ont strictement rien changé auparavant à mon comportement, au contraire. Il faut simplement faire un régime pour soi et non pour les autres, dés que je l’ai compris, j’ai maigri. Une personne en surpoids ce n’est d’ailleurs généralement pas un régime pour l’été qu’elle doit faire, mais pour toute la vie car l’obésité est aussi une question de métabolisme en plus d’être liée à des facteurs psychiques, mais c’est d’abord et avant tout le métabolisme...

1 vote
par Amaury Watremez (IP:xxx.xx7.196.49) le 2 février 2012 a 12H47
Amaury Watremez (Visiteur)

Le "gros" a en plus conscience de l’être, je me souviens de cette diététicienne commençant son laïus par "vous qui êtes gros" pendant une réunion à la Musse d’Evreux, nous lui avions répondu :" Ben oui, nous savons que nous le sommes sinon nous ne serions pas là".

0 vote
par Amaury Watremez (IP:xxx.xx7.196.49) le 2 février 2012 a 13H20
Amaury Watremez (Visiteur)

Un article que j’avais écrit sur ce thème http://mesterressaintes.hautetfort....

1 vote
par Me&myself (IP:xxx.xx4.136.222) le 2 février 2012 a 21H52
Me&myself (Visiteur)

Euh....c’est une blague votre site là... ? Non parce que j’ai jamais rien lu d’aussi pourri....

Perso je suis en surpoids,et on m’a jamais dit des trucs comme ça,où j’aurais éclaté de rire...

Vous vous adressez sûrement à un public d’enfants,ou peut-être pré-ado alors...

Ça va quoi,on peut avoir un surpoids et ne pas être déprimé (si si,ça existe !) au point de ne plus avoir aucun humour. Non mais,si tous les gens en surpoids étaient suicidaires,au point de ne pas pouvoir entendre vos "phrases qu’il ne faut surtout pas dire à une personne en surpoids",alors il n’y en aurait plus,et il n’y aurait plus non plus de prêt-à-porter pour grandes tailles...

Ou alors vous vous adressez à un public de petits gosses de riches anorexiques de la jet-set qui rêvent de devenir mannequin,sinon je vois pas là...

0 vote
par yannou974 (IP:xxx.xx0.156.107) le 4 avril 2013 a 12H49
yannou974 (Visiteur)

haha ca m’a bien fait rire aussi on trouve de bonnes choses par contre sur http://www.comment-maigrir-vite.org/

0 vote
par Claude (IP:xxx.xx2.12.87) le 4 août 2013 a 16H47
Claude (Visiteur)

A moi même qui est en surpoids sa fait rire !

http://www.busratp.com/

0 vote
par Marchaux (IP:xxx.xx1.87.117) le 5 novembre 2013 a 16H03
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

on peut parler d’autres choses que du poids de la personne