Accueil du site
> Santé & Maladies > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les canadiens se croient à l’abri des maladies cardiaques
Les canadiens se croient à l'abri des maladies cardiaques
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
4 février 2011
Auteur de l'article
Marilou, 12 articles (Rédacteur)

Marilou

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
12
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Les canadiens se croient à l’abri des maladies cardiaques

Les canadiens se croient à l'abri des maladies cardiaques

Les maladies du cœur sont bien souvent insidieuses et surviennent brutalement, sans que la personne concernée ne puisse les prévoir. Certains facteurs de risque - tels que le surpoids, une mauvaise hygiène de vie, l’hypertension ou la sédentarité - favorisent les troubles cardiaques et doivent amener à une modification du comportement quotidien du patient.

De même, il est important de savoir reconnaître les signes avant-coureurs, souvent annonciateurs d’une crise cardiaque. Il y a encore beaucoup trop de décès liés à un arrêt du cœur, alors que des vies pourraient être sauvées avec une prise en charge plus rapide. Une douleur violente touchant le cou, la mâchoire, l’épaule, les bras, le dos ou la poitrine peut être annonciatrice d’une attaque cardiaque.

Une étude récente montre que, si les Canadiens connaissent les facteurs de risque pouvant déclencher une crise cardiaque, la majorité se croit à tort en bonne santé. Neuf personnes sur dix estiment ne pas faire partie des personnes à risque, alors qu’en fait le même nombre présente un facteur aggravant. Ainsi, le quart de la population est en surpoids et ne fait pas suffisamment d’activités physiques. Il faut savoir que la sédentarité associée à un surpoids, ou encore une hypertension artérielle réduit votre espérance de vie de quatre ans.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté