Accueil du site
> Santé & Maladies
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
LES BONNES RÉSOLUTIONS DE LA RENTRÉE
LES BONNES RÉSOLUTIONS DE LA RENTRÉE
note des lecteurs
date et réactions
5 septembre 2014 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Bien-être et santé, 172 articles (Magazine Santé)

Bien-être et santé

Magazine Santé
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
172
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

LES BONNES RÉSOLUTIONS DE LA RENTRÉE

LES BONNES RÉSOLUTIONS DE LA RENTRÉE

Vous êtes rentrés de vacances reposés, batteries rechargées à bloc. Hélas, ça ne dure pas. La reprise du travail et les tracas quotidiens grignotent vite les acquis. Conseils pour repartir d’un bon pied.

Après la pause estivale, souvent ensoleillée, loin des soucis et des contraintes de la vie quotidienne, c'est le choc de la reprise. Même quand on a simplement passé ses vacances en famille à 300 km de chez soi, l'atterrissage est difficile. Dépaysement, horaires relâchés, soirées tardives, plage, balades et sports en pleine nature, tout cela est agréable et nécessaire pour s'aérer la tête, se reposer et recharger ses batteries. On a d'ailleurs l'impression de revenir en forme et armé pour affronter les dures réalités. Mais le teint bronzé, le visage reposé, le moral au beau fixe ne font pas long feu. Dur, dur de reprendre le collier et de retrouver le bruit et autres désagréments de la ville.

En vacances, on s'est aussi parfois laissé aller  : le sommeil est désorganisé, les kilos se sont parfois accumulés, les traitements ont été moins respectés. Il va falloir en plus corriger tout cela et reprendre de bonnes habitudes  !
Pour peu que le temps soit déjà gris et que la température descende, le moral et la forme chutent, très vite.

Déjà fatigués et stressés

Un sondage exclusif BIEN-ÊTRE & santé/Pharmagest/Carevox* révèle ce qui nous préoccupe à chaque changement de saison tel que la rentrée de septembre. L'objectif n° 1 est de «  retrouver de l'énergie  » (30 %) avant de «  chasser le stress  » (27 %) et «  surmonter la fatigue  » (14 %). Les pharmaciens ont été aussi interrogés. C'est logique puisqu'ils sont souvent sollicités à la période de la rentrée. En fait, la perception qu'ont les pharmaciens des souhaits de leurs clients n'est guère différente, puisqu'ils placent aussi en premier l'objectif «  retrouver de l'énergie  » (44 %), suivi de «  surmonter la fatigue  » (31 %) et «  chasser le stress  » (15 %).

*Partenaire des pharmaciens pour leur formation et la gestion de leurs officines et Carevox, site grand public d'informations santé.


RÉAGIR AVANT L’ÉPUISEMENT

Reprise du travail, transports, organisation à mettre en place pour les enfants, factures accumulées. Normal que le moral et la belle forme estivale en prennent un coup. Un plan d'attaque s'impose.

La rentrée c'est fatigant, tout le monde le sait. Plus encore pour les femmes, les mères de famille surtout, qui cumulent toutes sortes de tâches. À la reprise du travail et des contraintes horaires s'ajoutent courses, rangements et grand nettoyage de rentrée, réorganisation de l'emploi du temps entre école et activités extra-scolaires, etc. Le mois de septembre tient du marathon et elles se demandent déjà comment elles vont tenir jusqu'à l'été prochain.

Les fatigués… des vacances

Autre cas de figure, très différent mais assez fréquent  : ceux et celles que les vacances ont mis «  hors service  ».
Les grands-parents qui ont accueilli toute une tribu d'enfants et de petits-enfants et qui n'en peuvent plus.
Ceux qui souffrent du décalage horaire après un voyage à l'autre bout de la terre et ont du mal à se «  recaler  ».
Les mordus du trekking qui en ont trop fait et paient au retour le prix de leurs efforts. Et les «  stakhanovistes du tourisme  » qui ont enchaîné visites de musée, de monuments et de souks à un rythme d'enfer et reviennent épuisés.

 Reprise en mains

Que ce soit pour vous «  reposer des vacances  » ou pour vous réadapter à la vie quotidienne, prenez sans attendre quelques décisions pour ne pas vous laisser dépasser et retrouver à la fois énergie et sérénité. La rentrée, c'est le moment idéal pour les bonnes résolutions.

• Bougez  !
Courez ou marchez une demi-heure par jour, allez au travail en vélo, (re)faites de l'aquagym, inscrivez-vous dans un club de gym ou de remise en forme (lire notre article Bien choisir votre salle de sport en page 20). Peu importe l'activité, l'exercice physique entretient les muscles, assouplit les articulations, maintient en bonne santé le cœur et les vaisseaux, mais aussi déstresse et redonne la pêche.

• Dormez à la bonne heure
Décalage horaire, longues soirées, grasses matinées, siestes, c'est fini. Il va falloir reprendre le rythme habituel et réorganiser vos nuits. Impossible d'être performant sans dormir le nombre d'heures nécessaires. Au début, les réveils sont difficiles et les journées fatigantes. La meilleure méthode pour remettre vos cycles de sommeil en phase est de vous recaler quelques jours avant la reprise et de dormir votre comptant la nuit qui précède. Couchez-vous plus tôt et ne vous levez pas trop tard, de façon à réduire peu à peu le décalage causé par les vacances, et évitez les trop grandes différences de rythme entre la semaine et le week-end.

• Mangez sainement
En vacances, difficile de résister aux petits plaisirs gourmands. Résultat, souvent des kilos en plus au retour. Pas de panique, ces kilos superflus qui ne donnent pas le moral peuvent se perdre facilement, mais ne
les laissez pas s'installer.Rompez tout de suite avec les mauvaises habitudes de l'été, et amorcez l'amaigrissement pendant une semaine ou deux, en alternant légumes et fruits riches en vitamines, et oligoéléments anti-fatigue, substituts de repas hypo­caloriques ou en-cas hyper­protéinés.


STOP TABAC

Vous n'avez pas profité de vos vacances pour vous arrêter de fumer  ? Vous pensiez que la cigarette électronique allait vous aider  ? Pas grave, c'est une bonne résolution de rentrée. Mais cette fois, mettez toutes les chances de votre côté.
- Patchs, gommes, comprimés à sucer (goût menthe) et spray à la nicotine permettent de s'arrêter en douceur, en diminuant progressivement les doses. Parlez-en à votre pharmacien.
- Coaching personnalisé et gratuit par un tabacologue avec Tabac-Info-Service. Par mail ou téléphone (prendre RDV au 3989 - 0,15 €/min. depuis un poste fixe).
- Consultations de Tabaco­logie sur Internet  :
www.tabac-info-service.fr


UNE MALADIE EXOTIQUE ?

Si vous revenez de vacances lointaines, n'imputez pas trop vite une grosse fatigue à la reprise du «  collier  » ou aux tracas de la rentrée scolaire. Pensez aux maladies tropicales.
- Des maladies virales contractées là-bas comme l'hépatite A peuvent se traduire par une simple fatigue.
- Des parasitoses intestinales fatiguent également. Des symptômes associés comme des diarrhées et/ou des démangeaisons doivent vous alerter et vous inciter à consulter un médecin. Lequel prescrira probablement un examen des selles pour faire le diagnostic et choisir un traitement adapté.
- Le paludisme fatigue et rend fiévreux, tout comme la dengue ou le chikungunya qui s'accompagnent en plus de maux de tête et de douleurs articulaires et musculaires.


Objets connectés : une aide pour rester en bonne santé

En France, les objets connectés en santé sont encore perçus comme des gadgets, mais tout va très vite. La santé connectée ou m-santé (santé mobile), qui consiste à enregistrer ses données de santé (activité physique, rythme cardiaque, sommeil, poids) sur un support numérique, débarque dans nos vies et commence à intéresser les pharmaciens. Ce que les Américains appellent le quantified self, c'est-à-dire la mesure des données de santé personnelles, leur analyse, puis leur partage via téléphone portable, tablettes, ordinateur avec des proches ou des professionnels de santé, n'a plus rien d'une fiction. Quelques exemples de ces objets connectés, destinés à nous aider à entretenir notre corps et à surveiller notre santé  :

Traqueur d'activité. En anglais smart activity tracker. Sous forme de bracelet électronique (certains très esthétiques et de différentes couleurs) ou de mini-boîtier à glisser dans la poche ou clipper à la ceinture, ils comptabilisent les pas faits dans la journée, la distance parcourue, les calories brûlées, la durée de marche ou de course nécessaire pour atteindre son objectif quotidien, la durée du sommeil (avec temps d'endormissement et réveils nocturnes). Certains proposent en plus un capteur qui mesure le pouls, ou assurent un réveil en douceur pendant une phase de sommeil léger, ou encore envoient un message lumineux en cas d'inactivité prolongée.

Balance intelligente. Elle suit la courbe de poids, d'IMC et de masse grasse de toute la famille et enregistre le rythme cardiaque.

Autotensiomètre sans fil. Une fois le brassard en place, il transfère les chiffres en Bluetooth au smartphone ou à la tablette.

Mini-lecteur de glycémie sans fil via Bluetooth. Les données peuvent être instantanément partagées avec un médecin.


LA FORME À L’OFFICINE

Il existe des solutions simples pour résister au stress de la rentrée et récupérer l'énergie qui commence à s'envoler. N'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Comme il fallait s'y attendre, ce sont les actifs jeunes, c'est-à-dire celles et ceux qui travaillent et ont une famille, qui pâtissent le plus des changements de rythme et de saison. Ils sont aussi les plus soucieux de rester en forme. En effet, selon l’enquête exclusive BIEN-ÊTRE & santé/Pharmagest/Carevox, 46% des personnes interrogées disent qu’elles commencent à se préoccuper de leur forme entre 18 et 30 ans, 21 % entre 31 et 40 ans et 13 % après 40 ans. La forme est avant tout «  une façon de se sentir bien  » (48 %) et dans une moindre mesure «  une preuve de bonne santé  » (18 %).

Homéopathie et phytothérapie
De fait, être stressé, fatigué, mal dormir, ce n'est pas être malade mais «  fonctionner  » en dessous de ses capacités habituelles. Il est donc normal de ne pas se précipiter sur des médicaments, mais de privilégier fruits et légumes (63 %) et de se tourner vers les compléments alimentaires (25 %), l'homéopathie (23 %), la phytothérapie (18 %) et l'aromathérapie (8 %).
En homéopathie
Selon notre enquête pour garder la forme à la rentrée, les Français plébiscitent les marques Boiron (57 %) suivie par Arkopharma (7 %) et Lehning (6 %).
En phytothérapie
Les sondés se tournent tout d’abord vers Arkopharma (31 %) puis Naturactive (19 %) et Ménophytea (14 %).
En aromathérapie 
C’est Puressentiel qui requiert 38 % des suffrages devant Weleda (13 %) et Phyto-Aroma (10 %).

Prendre le dessus
Pour lutter contre la fatigue qui s'installe, une cure de vitamine C ou de produits à base de plantes riches en vitamine C (acérola, cynorrhodon) donne un coup de fouet salutaire. Le magnésium aussi. Les cocktails de plantes adaptogènes aident l'organisme à répondre aux agressions de la rentrée  : ginseng, éleuthérocoque, rhodiole, maca. Pensez aussi à la gelée royale (en gélules, sachets, extrait sec à diluer) et aux comprimés homéopathiques à croquer réunissant six composants.
 Pour résister au stress, prenez des produits à base de vitamines B6 et B9 et de plantes  : passiflore, ballote, aubépine, valériane, Rhodiola rosea.

Un bon coup de pouce
 Pour retrouver un sommeil de qualité, privilégiez les plantes aux propriétés relaxantes, seules ou associées  : valériane, houblon, mélisse, passiflore, tilleul, camomille…
 Pour récupérer votre poids d'avant l'été, les plantes diurétiques donnent un coup de pouce  : queues de cerises, orthosiphon, hibiscus, piloselle, thé vert, pissenlit, bouleau. Des produits à base de fucus et de pectine de pomme ont un effet rassasiant.

EVELYNE GOGIEN

Sondage réalisé par Pharmagest Inter@ctive à la demande de BIEN-ÊTRE & santé. 425 formulaires validés sur les 7 500 pharmacies équipées du logiciel LGPI et 104 formulaires validés sur le site Carevox grand public.


RENDEZ-VOUS DE RENTRÉE

Vous disiez avant les vacances «  on verra à la rentrée  ». On y est, plus d'excuses pour reporter vos rendez-vous santé.
- Dentiste. Pour vérifier et détartrer vos dents, même si vous ne sentez rien d'anormal.
- Ophtalmologie. Après 40 ans, pour rechercher tension oculaire et cataracte, et changer de lunettes si la presbytie a évolué.
- Gynécologie. Pour faire un frottis vaginal et passer ou repasser une mammographie si vous avez été un peu négligente.
- Médecin traitant. Prise de tension et analyse de sang pour savoir si vous avez trop de cholestérol, de sucre et d'urée.
 
Faites notre test pour repartir du bon pied après les vacances
Tous nos quiz sur www.bienetre-et-sante.fr

Cet article est extrait en exclusivité du magazine Bien-être & Santé - Tous droits réservés

SOURCES

  • www.bienetre_et_sante.fr
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Santé & Maladies
Mots-clés :
Rentree scolaire
Commentaires
0 vote
par Marchaux (IP:xxx.xx6.238.46) le 5 septembre 2014 a 15H57
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

Merci pour cet article et toutes ces bonnes résolutions !!!.