Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les Baumettes, le "Midnight Express" de la France ?
Les Baumettes, le "Midnight Express" de la France ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
7 décembre 2012 | 7 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Les Baumettes, le "Midnight Express" de la France ?

Les Baumettes, le "Midnight Express" de la France ?

L’équipe du contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL), Jean-Marie Delarue, est encore sous le choc de sa visite de dix jours à la prison des Baumettes, à Marseille. Insalubrité dégradante, surpopulation et violences carcérales, odeur d’ordures et d’urine, rats et scorpions qui pullulent… Dans l’enceinte de la prison, les médecins ont de leur côté recensé depuis le début de l’année 14 contusions multiples, 8 plaies profondes, 7 fractures et diverses plaies, 3 trauma crâniens et 1 viol… et il ne s’agirait que de la partie visible, tant il est vrai que les infirmiers du service psychiatrique (SMPR) refusent invariablement, au nom de leur indépendance, de se mêler des affaires de détention. Le rapport de Jean-Marie Delarue, rendu cette semaine, invite le gouvernement à prendre des mesures urgentes pour améliorer la situation aux Baumettes. Si la ministre de la Justice Christiane Taubira promet de se pencher sur la question, l’Observatoire international des prisons réclame purement et simplement la fermeture de cette prison marseillaise.

Dans une interview accordée au quotidien La Provence, le contrôleur général des lieux de privations de liberté (CGLPL), Jean-Marie Delarue, a fait état de l’écœurement profond ressenti par ses 21 coéquipiers et lui-même lors d’une visite, du 8 au 19 octobre dernier, à la prison des Baumettes, à Marseille. En voici des extraits : « Dans les cellules, la lumière ne marche pas faute d’ampoules, la chasse d’eau est quasi inexistante, le réfrigérateur infesté de cafards, les araignées et les cloportes pullulent, le sol et le mur sont sales… La situation met réellement en péril l’intégrité des personnes, sous l’angle de la salubrité et de l’hygiène et sous l’angle de la violence qui se traduit par des blessures graves ». Un détenu lui aurait glissé qu'« ici ce sont les oubliettes. Et tout ceci est fait pour rendre fou les prisonniers ».
 
Les rackets et la violence sont présents partout. Les stupéfiants entrent encore plus facilement que les téléphones portables. La température dans les cellules (où il n’y a ni chaise, ni table, ni placard) devient extrême, l’été comme l’hiver. Et très peu de détenus bénéficient de plaques chauffantes en cellule, parfois sur ordonnance des médecins. Les douches sont hors d’état de marche dans plus d’un cas sur deux. Et faute de lavabo en état de marche (et il n’y a que de l’eau froide aux Baumettes), un détenu se servait d’eau depuis trois semaines dans ses toilettes. Les rats, qui pullulent depuis deux ans, y compris dans la journée, commencent même à tourmenter les surveillants, qui doivent taper du pied pour les éloigner (parfois sans succès).
 

Il faut dire qu’avec un taux d’occupation des détenus de 154,8%, et un budget consacré à l’hygiène et à la propreté en recul de 58%, le « cauchemar des Baumettes », pour reprendre l’expression d’Europe 1, ne devrait qu’empirer si rien n’est fait. Les conclusions du rapport du CGLPL, qui évoque « une violation des droits fondamentaux », ont été adressées aux ministères de la Justice et de la Santé, qui ont été saisis en urgence du compte-rendu de l’inspection. Et Jean-Marie Delarue de conclure : « Il est miraculeux qu’il n’y ait pas eu d’épidémie. Si un détenu était atteint d’une grave maladie, elle se répandrait comme une traînée de poudre ». Les solutions ? Les observateurs sont partagés entre deux options : nettoyer et reconstruire, ou bien, comme le préconise l’Observatoire international des prison, « procéder à une fermeture pure et simple » des Baumettes.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Hygiène Prison Violence
Commentaires
4 votes
par Docteur David Vincent (IP:xxx.xx9.86.37) le 7 décembre 2012 a 21H22
Docteur David Vincent, 74 articles (Médecin généraliste)

lire aussi le livre du dr Véronique Vasseur " médecin-chef à la prison de la santé"

3 votes
par Franck de Lyon (IP:xxx.xx0.92.229) le 7 décembre 2012 a 23H18
Franck de Lyon (Visiteur)

Rarement vu une prison plus ignoble. Si, peut-être dans les reportages sur la Malaisie. En y réfléchissant, l’entretien et la propreté pourraient être assurés par les détenus eux-mêmes et faire l’objet d’un règlement. Quoique, la discipline en prison... utopique peut-être ?

1 vote
par Salima (IP:xxx.xx4.86.94) le 8 décembre 2012 a 09H58
Salima (Visiteur)

Valerie Damidot est deja en train de preparer une émission sur le sujet http://www.postillon.fr/dco-special...

2 votes
par Yves DORNET (IP:xxx.xx4.246.110) le 8 décembre 2012 a 10H03
Yves DORNET (Visiteur)

Il parait que nos prisons sont occupées à 80% de Maghrébins... on pourrait demander aux gouvernements concernés de les prendre en charge...chez eux !

3 votes
par Zenzoe (IP:xxx.xx4.125.167) le 8 décembre 2012 a 12H57
Zenzoe (Visiteur)

Certes, c’est épouvantable - mais un peu comme les cités HLM dégradées par leurs habitants eux-mêmes non ? Et qu’est-ce qui empêche les occupants des cellules de repeindre les murs et recarreler autour des lavabos - d’une pierre deux coups, leur cellule est pimpante et quand ils sortent ils ont une expérience BTP à mettre sur leur CV.

2 votes
par houalan (IP:xxx.xx9.147.186) le 8 décembre 2012 a 18H52
houalan (Visiteur)

Je vous souhaite un séjour aux baumettes et on vera si tu es toujours entier, caid de mes 2

0 vote
par Rensk (IP:xxx.xx8.30.246) le 9 décembre 2012 a 13H46
Rensk (Visiteur)

Vu l’état des lieu... qui ne sait pas fait en 15 jours... Je me demande a quel rythme les contrôleurs passent faire leurs travail ???