Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les ARS : quel est leur rôle pour les pharmaciens d’officine ?
Les ARS : quel est leur rôle pour les pharmaciens d'officine ?
note des lecteurs
date et réactions
25 janvier 2011
Auteur de l'article
Remedeo, 34 articles (Site internet)

Remedeo

Site internet
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
34
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Les ARS : quel est leur rôle pour les pharmaciens d’officine ?

Les ARS : quel est leur rôle pour les pharmaciens d'officine ?

- En reprenant l'exemple de l'Agence Régionale de Santé (ARS) Île de France pour les noms et les grands projets -

Prévention et promotion de la santé (Evelyne Baillon-Javon) Ex : Prévention & dépistage

+ Professionnels de santé (Pierre Ouanhnon)

+ Ambulatoire

+ Médico-social (Marc Bourquin)

= La santé des citoyens (malades et non malades) au domicile

Les grand projets de l'ARS île de France sont les suivants :

  1. Nutrition,
  2. Personnes âgées,
  3. Addictions,
  4. Maladies chroniques,
  5. VIH,
  6. Cancer,
  7. Santé mentale,
  8. Alzheimer, etc.

Le patient est décideur du choix de ses professionnels de santé et le pharmacien au centre du système de soins :

  1. Les officines : 22 500 points de vente (maillage quasi-parfait) / La poste : 17 000 points de vente ;
  2. Les seuls professionnels de santé (hors hôpital) disponibles 24h/24, 7j/7 ;
  3. Meilleur taux de participation aux URPS par les pharmaciens / autres professionnels de santé.

A noter : Pharmacien correspondant, le décret est toujours en attente…

Remarque personnelle : Nous devons apporter le plus au patient à son domicile, oui, mais quel est son besoin ? Il faut le définir en amont de l’organisation descendante et de la conception ascendante…

L’officinal peut et doit intervenir dans la pharmacovigilance à l’aide d’une rémunération qui suit la définition du process, la formation des professionnels de santé sur la méthodologie et la conception d’outils informatiques.

Rappel : L'accès aux soins de premier recours ainsi que la prise en charge continue des malades sont définis dans le respect des exigences de proximité, qui s'apprécie en termes de distance et de temps de parcours, de qualité et de sécurité. Ils sont organisés par l'agence régionale de santé au niveau territorial défini à l'article L. 1434-16 et conformément au schéma régional d'organisation des soins prévu à l'article L. 1434-7. Ces soins comprennent :

  1. La prévention, le dépistage, le diagnostic, le traitement et le suivi des patients ;
  2. La dispensation et l'administration des médicaments, produits et dispositifs médicaux, ainsi que le conseil pharmaceutique ;
  3. L'orientation dans le système de soins et le secteur médico-social ;
  4. L'éducation pour la santé.

Remarque personnelle : La rémunération (Belgique, Canada) ne peut-elle pas être couplée entre l'aspect commercial de l'acte (délivrance) et l'aspect émanant du rôle de professionnel de santé (dispensation) ? Et quel acte ou conseil est d'ores et déjà inclus dans le coût de la boite de médicament délivré et donc du revenu de la pharmacie au sein de la MDL ?

L'équipe de Remedeo
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté