Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les antennes-relais à l’origine de troubles du sommeil et acouphènes
Les antennes-relais à l'origine de troubles du sommeil et acouphènes
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
24 novembre 2011 | 3 commentaires
Auteur de l'article
Léa Belleval, 97 articles (Rédacteur)

Léa Belleval

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
97
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Les antennes-relais à l’origine de troubles du sommeil et acouphènes

Les antennes-relais à l'origine de troubles du sommeil et acouphènes

Une association de médecins a investi en octobre dernier des cités HLM de Provence où les toits des immeubles sont équipés d’antennes-relais. L’enquête menée sur le terrain, auprès de 143 locataires, fait apparaître des troubles de sommeil, des difficultés de concentration et des acouphènes (bourdonnements, sifflements ou tintements). Pour les médecins, les résultats apportent une forte présomption : Les antennes-relais perturberaient les habitants.

Des associations s’étaient déjà plaints par le passé des effets négatifs que les antennes-relais occasionnent sur la santé des populations exposées ; En face, cependant, les opérateurs ont toujours dénoncé l’absence de preuves de la nocivité des antennes. Pour apporter des éléments plus solides, l’Association Santé Environnement France (Asef) a effectué une enquête auprès de 143 habitants de cités HLM à Aix-en-Provence et à Aubagne, dans les Bouches-du-Rhône, dont les toits sont équipés de nombreuses antennes de téléphonie mobile.

Munis de questionnaires, les membres de l’association ont relevé des troubles supérieurs à la moyenne de la population en matière d’acouphènes (à hauteur de 43% des riverains concernés contre une moyenne de 15% dans la population française), de troubles du sommeil (55% contre 32%) ou même de difficultés pour se concentrer (27% contre 4%). Par ailleurs, 83% des personnes rencontrées par l’association de médecins et qui profitent des vacances pour quitter leur logement indiquent que leurs symptômes disparaissent au bout de quelques jours. Et ils sont 72% à estimer que leurs problèmes ont pour origine l’implantation des antennes-relais. Orange a réagi dès que les résultats ont été connus : « L’OMS a déclaré que les antennes-relais ne présentaient pas de danger pour la santé ».

Mais la nouvelle étude ne manquera pas de relancer le débat. Ludivine Ferrer, porte-parole de l’Asef, précise à cet effet que « l’étude n’est pas scientifique. Il s’agit d’un état des lieux mené par des professionnels de santé auprès d’habitants consultant leur médecin ». Mais pour le Docteur Patrice Halimi, secrétaire général de l’Asef et chirurgien-pédiatre à Aix-en-Provence, les résultats sont bien là : « Cette enquête apporte les mêmes conclusions que pour des études réalisées en Pologne, en Egypte ou en Autriche ».
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques
Commentaires
0 vote
par Lousk (IP:xxx.xx5.144.4) le 24 novembre 2011 a 20H19
Lousk, 3 articles (Étudiant en psychologie)

"Et ils sont 72% à estimer que leurs problèmes ont pour origine l’implantation des antennes-relais. Orange a réagi dès que les résultats ont été connus : « L’OMS a déclaré que les antennes-relais ne présentaient pas de danger pour la santé »."

Tout est dit ici. Les habitants estiment eux-même que leurs symptômes proviennent des antennes-relais, l’OMS estime que non. Entre les habitants et l’OMS, qui a commandé des études en double-aveugle ?

C’est bien l’OMS, qui a ainsi pu conclure que le syndrome d’EHS était une manifestation nocebo.

Et il ne sert à rien de présenter des études concluant que les troubles sont réels comme pour contrer ce fait : évidemment que les troubles sont réels, personne n’en doute - et certainement pas l’OMS. C’est la cause de ces troubles qui est en compte.

0 vote
par usagedevrai (IP:xxx.xx6.17.84) le 27 novembre 2011 a 17H00
usagedevrai (Visiteur)

les etudes se font tellement en aveugles que les médecins qui les font ou les propagent ne trouvent meme pas les risques ecrits noir sur blanc leurs outils de travail, vous pensez qu’ils pourront trouver un risque en double aveugle du sable au sahara ou de l’eau a la mer ?

ce tissu de mensonge http://www.agoravox.fr/actualites/s... ca repose sur des etudes ou le charlatanisme ??

0 vote
(IP:xxx.xx3.48.250) le 22 février 2013 a 15H59
 (Visiteur)

Nord france. Notre couple à la retraite vit dans un appartement à hauteur en face à moins de 100m d’une antenne-relais depuis dix ans environ. Une chose est certaine : chaque fois que nous sortons de l’apart, temporairement ou pour plusieurs jours nous nous sentons réellement mieux et puis nous allons mieux (libérés des acouphènes, sommeil super). Lorsque nous devons y rester, nous devons vivre un malaise toute l’année accru par les périodes de chauffage au sol (électro-magnétisme exacerbé ? (en tous cas, avec certains matériaux l’électricité statique est très forte dans toutes les pièces.) Le malaise est devenu une souffrance en l’espace de qq semaines seulement et depuis plusieurs mois maintenant depuis le moment bien marqué d’un rajout d’un gros supplément d’éléments antennes-relais puis installation des e-compteurs à qq jours de décalage : acouphènes non ressentis ailleurs, micro sifflements à peine audibles entre 2h et plutôt vers3h30/4h du matin (et cela depuis l’installation des e-compteurs à qq jours de décalage dans le même temps que le rajout). Ce fut très net du jour au lendemain. Réveillés tous les deux toutes les nuits et moi en sursaut souvent avec soudainement une impression en étau dans la tête et des palpitations depuis ces nouveaux éléments rajoutés. Toujours pareil. Régulièrement nous passons un contrôle médical. Régime diététique depuis toujours, pas de graisses animales, pas de cholestérol. Sort modéré. Vie très saine. Et bien voilà c’est tout nouveau : on vient de me déceler une anomalie cardiaque qui correspond avec l’apparition des palpitions. Mon mari a un léger problème cardiaque depuis qq mois avant. Pour l’instant pas de preuve pour la mise en rapport. Mais je tenais à signaler. Car il est vrai que nous vivons dans une société où nous sommes conditionnés à occulter très vite les effets néfastes de l’environnement. Cela n’est pas une preuve et je suis d’un esprit très cartésien mais si trop de cas se ressemblent... Merci aux spécialistes de nous aider à comprendre.