Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le téléphone, nouveau dépisteur des troubles de l’audition !
Le téléphone, nouveau dépisteur des troubles de l'audition!
note des lecteurs
date et réactions
14 décembre 2009
Auteur de l'article
Le courrier de la Maison de Retraite , 35 articles (Site internet)

Le courrier de la Maison de Retraite

Site internet
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
35
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Le téléphone, nouveau dépisteur des troubles de l’audition !

Le téléphone, nouveau dépisteur des troubles de l'audition!

Près de six millions de citoyens français souffrent de déficience auditive, selon une étude dévoilée en 2003 dans le cadre d’un rapport sur les objectifs de la Santé Publique. Pas moins de 60 % des malentendants ont plus de 55 ans, les troubles d’audition les plus courants étant attribués à la presbyacousie liée au vieillissement naturel. C’est donc pour contribuer à l’identification rapide de ces problèmes que l’association France Presbyacousie a lancé récemment le projet “Hein ?”, premier test de dépistage des troubles de l’audition par téléphone.

Un dépistage scientifique testé au niveau européen
Depuis janvier 2009, un simple coup de fil au 0892 790 791 permet à la population française d’effectuer en quelques minutes ce premier test de dépistage de troubles de l’audition élaboré par des chercheurs néerlandais. Le test surnommé “Hein ?” a été créé dans le cadre d’un projet scientifique européen et il est déjà disponible dans d’autres pays de l’Union européenne, tels que l’Allemagne, les Pays-Bas ou le Royaume-Uni. Près de 600 000 personnes ont déjà fait appel à ce système anonyme, fiable et peu coûteux (0.34 euros la minute).

Le test de l’audition se déroule de la façon suivante : 27 séries de trois chiffres sont énoncées dans un environnement sonore à intensité variable. Les utilisateurs doivent valider au fur et à mesure chaque chiffre reconnu au moyen du clavier de leur téléphone. Ils obtiennent ensuite une évaluation immédiate de la qualité de leur audition dans un environnement bruyant. Cette première évaluation encourage les malentendants à entreprendre les démarches nécessaires pour obtenir un diagnostic médical chez un ORL compétent.

Un besoin de prévention à l’échelle nationale
Les médecins soulignent l’importance d’agir rapidement dès l’apparition des premiers signes de troubles de l’audition. La gêne causée par cet handicap engendre facilement des souffrances psychologiques chez les personnes touchées car elles peinent à communiquer avec les autres dans un environnement bruyant tel que les soirées, cocktails et réceptions. Les malentendants souhaitent dissimuler leurs problèmes auditifs et ils préfèrent alors s’isoler de la société plutôt que d’avouer leur handicap – même à leur médecin.

A tel point que 80 % des malentendants en France n’ont pas été diagnostiqués ou appareillés ! Cette situation a été l’un des catalyseurs qui ont poussé l’association France Presbyacousieà lancer la campagne publicitaire pour faire connaître le test de dépistage des troubles de l’audition. Le docteur Bruno Frachet, président de l’association France Presbyacousie, a souligné que le message de cette campagne a été conçu précisément pour dédramatiser le problème et briser les tabous, tout en orientant les personnes touchées à établir un diagnostic.

Le courrier de la maison de retraite et des personnes âgées
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Audition