Accueil du site
> Santé & Maladies > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le Sida et nous
Le Sida et nous
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
21 avril 2011 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Stéphanie, 9 articles (Rédacteur)

Stéphanie

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
9
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Le Sida et nous

Le Sida et nous

Prises de risques, maladie qui condamne toujours même si les traitements permettent de vivre à peu près normalement, dont la prise de conscience est en chute libre surtout chez les 50- 60 ans qui, après une première vie amoureuse longue et stable, se séparent et prennent énormément de risques, car ils n’ont pas été sensibilisés étant jeunes. Et de l’autre côté, les ados qui minimisent les risques et pensent qu’avec une pilule on l’enraye au bout d’un mois.

Les chiffres font peur. Encore 1 personne toutes les 6 secondes contaminée dans le monde. Beaucoup en Inde et en Afrique évidemment mais chez nous encore. Des gens peut scrupuleux qui se savent séropositifs et qui s'amusent à contaminer les autres, d'autres qui ne sont pas au courant et continuent à vivre leur vie amoureuse avec le plus grand laxisme.

3 millions ont été infectés dans le monde en 2010, encore, 150 000 personnes vivant avec en France sans compter ceux qui l'ignorent (environ 50 000), 6 700 le découvrent chaque année en France, 20 par jour quand-même (dont 2 qui sont des 15-24 ans).

 sida

 

C'est énorme. Un sujet délicat dont on n'ose parler à son compagnon car il sous-entend qu'on n'a pas confiance en lui, mais dont il faut parler honnêtement et clairement. Beaucoup d'hommes refusent le préservatif, n'en n'ont pas, n'en veulent pas, le prennent par dessus la jambe, racontent tout un barratin pour ne pas en mettre, ou disent qu'ils sont sûrs d'eux, alors qu'ils ont pris des risques, ou encore que ça les serre trop, ils sont allergiques...etc. Ca reste le seul truc auquel ils ont à penser, mais non c'est encore à nous les filles, d'insister et pire, d'en acheter. En général, je leur dit que je ne prend pas de contraception, ça les calme. Personnellement je préfère être enceinte que d'avoir le sida, et quand je découvre plus tard qu'il avait pris des risques sans m'en parler, il revient pas de si tôt. S'il ment là-dessus, il ment sur le reste, et en plus il joue avec ma vie, et ça ne me fait plus rire du tout.

J'ai fait le test 2 fois, c'est la chose la plus stressante au monde, car dans la journée, c'est comme si on vous signait votre arrêt de mort ou pas. Je trouve ça complètement débile, avec le recul, de risquer sa vie pour une partie de jambe en l'air. Après il y a la chance qui joue un rôle, on peut tomber sur la mauvaise personne, au mauvais moment et qu'il y ait, malgré les précautions, un soucis de capote... C'est pour ça qu'il vaut mieux les acheter soi-même, on est sûr de la marque. Partez du principe "pas de capote=pas de sexe", comme ça c'est clair et ça pendant les 3 premiers mois au moins ; prenez le temps d'apprendre à connaître l'autre, sa vie antérieure à vous... etc.

Dites-vous que plus on se protège, mieux c'est car au bout du compte si tout le monde se protège, et que ceux qui sont contaminés sont au courant et ne contaminent pas les autres, on viendra à bout de cette maladie. La plus belle chose serait un vaccin mais pour l'instant, c'est toujours là et bien là.

N'ayez pas peur de faire le test, attendez 3 mois après votre dernier rapport non protégé et allez faire une prise de sang. Pour les ados c'est pas facile, même pour les adultes ce n'est pas facile de demander au médecin, il y a des centres et vous avez toutes les infos ici.

Pour moi c'est bon. Je fais le test quand j'ai un doute, mais c'est vrai que c'est dommage de choper la pire des maladies en faisant la chose la plus belle au monde, et qui au départ, est un acte pour faire du bien. Prenez vos responsabilités, réfléchissez et assumez, c'est important pour vous d'abord et les autres ensuite. Être sûr de son corps c'est être sûr dans sa tête.

Retrouvez tous les articles de Stéphanie sur bien-etre-attitude.over-blog.net
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Prévention Sida
Commentaires
0 vote
par comète (IP:xxx.xx4.159.141) le 21 avril 2011 a 18H00
comète (Visiteur)

Comme c’est étrange la répétition inlassable et le harcèlement oppressant de ce copié/collé de propagande. Le vih n’a jamais été identifié ou vu ou croisé quelque part. Le sida est un fourre-tout de n’importe quoi mais permet surtout de remplir les poches de voyous sans scrupules. Donc l’on continue d’asséner beaucoup d’idioties superstitieuses. Quant aux statistiques, d’où viennent-elles sinon d’officines directement connectées au tiroir-caisse. Et il y aura toujours des petits agents de propagande pour maintenir à flot ce message de mort. Du zen à toutes les sauces... Décidément, beurk !