Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le rugby, un sport pour les grands gabarits
Le rugby, un sport pour les grands gabarits
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
3 décembre 2013
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Le rugby, un sport pour les grands gabarits

Le rugby, un sport pour les grands gabarits
Selon un chirurgien orthopédique anglais reconnu dans le milieu du rugby, le professeur John Fairclough, le rugby fabrique des monstres.
 
En effet, les chocs entraînent souvent des interventions chirurgicales lourdes. Dernièrement à l’occasion des test-matchs, l’italien Luca Morisi, a du se faire retirer la rate après avoir subi un gros tampon de la part d'un joueur fidjienDylan Hartley, le talonneur anglais, à la suite d’un au choc face aux All Blacks a été blessé aux poumons.
 
Pour le professeur, qui a également présidé l'association anglaise des traumas dans le sport, «  Si c'était de la boxe, on commencerait à s'intéresser aux règles. Je ne suis pas un expert dans les règles du rugby, mais il faut se rendre à l'évidence : les impacts dans les rucks (mêlée ouverte) et les mauls (joueur debout courant avec le ballon, encerclé de joueurs) doivent être réduits. »
 
Cette déclaration n’a pas été du goût des fédérations et des clubs de rugby qui considèrent déjà que la discipline s'est assagie avec les sanctions concernant les plaquages et le protocole en mêlée.
 
Mais pour Fairclough, il y a tellement de joueurs imposants, qu'à haut niveau, le rugby est devenu un sport pour ceux qui sont physiquement hors-normes. A présent, avec la professionnalisation des équipes, la taille et la corpulence des rugbymans sont indispensables. « C’est devenu un sport de monstres. »
 
Le médecin souligne l’exemple des GalloisLeigh Halfpenny et Shane Williams« Autrefois très rapides, agiles et relativement légers, ils ont dû se muscler pour rester compétitifs. » Cette mutation ne sait pas faite sans mal, Leigh a connu de nombreuses blessures physiques notamment à la cuisse. 
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté