Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le moustique tigre responsable du 1er cas de dengue en France
Le moustique tigre responsable du 1er cas de dengue en France
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
14 septembre 2010 | 2 commentaires
Auteur de l'article
R. Bartet, 52 articles (Journaliste )

R. Bartet

Journaliste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
52
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Le moustique tigre responsable du 1er cas de dengue en France

Le moustique tigre responsable du 1er cas de dengue en France

Mieux connue sous le nom de « Grippe tropicale », la dengue vient de faire son apparition à Nice. La maladie est en pleine expansion sévissant déjà dans plus de 100 pays. Elle est transmise par le moustique tigre qui progresse depuis quelques années dans le sud de la France et en Italie. La dengue pourrait-elle donner lieu à une épidémie en France comme cela a été le cas cette année aux Antilles ?

Le premier cas dit « autochtone » de dengue est aussi le premier cas importé en Europe. Le malade n’avait en effet pas quitté les Alpes-Maritimes. Le ministère de la Santé et des Sports se veut toutefois rassurant : « Il s’agit d’un cas isolé ». Le patient est quant à lui « guéri et en bonne santé ».

Le moustique tigre : principal vecteur de la dengue
La dengue est une maladie virale transmise par le moustique de la famille Aedes. Albopictus autrement connu sous le nom de moustique tigre, un insecte plutôt agressif qui a fait son apparition dans le sud de la France en 2005, selon l’Institut national de veille sanitaire (INVS). Une épidémie se propage lorsque le moustique pique une personne malade. Infecté par le virus à son tour, il devient contaminant et risque de piquer une personne saine. C’est ce qui s’est passé aux Antilles. Les îles d’outre mer connaissent depuis le début de l’année une épidémie sans précédent.

Les symptômes de la maladie
Provoquée par 4 types de virus appelés arbovirus, les symptômes de la dengue apparaissent 5 à 7 jours après s’être fait piquer. Ils provoquent principalement une fièvre élevée, des maux de tête, des douleurs musculaires et une grande fatigue. Dans la majorité des cas, les malades guérissent sans séquelles. Il existe toutefois deux formes mortelles de la maladie évoluant vers l’hémorragie ou les complications neurologiques (1% des cas estimés avec symptômes).
A l’heure actuelle, il n’existe ni traitement préventif ou spécifique ni vaccin.

Des mesures de prévention collectives et individuelles
Pour limiter le risque d’une épidémie, qui s’avère « limité mais ne peut être exclu » selon le ministère de la Santé et des Sports, la lutte contre les moustiques reste la seule chose à faire. Quelques recommandations simples sont à prendre :
• Détruire les larves et gites potentiels de moustiques chez soi. Attention à l’eau stagnante. Evitez de laisser des soucoupes en dessous des pots de fleurs notamment.
• Portez des vêtements amples pour éviter de vous faire piquer et utilisez des sprays répulsifs cutanés (contre-indiqués chez la femme enceinte et le nourrisson).
• Protégez votre habitat par des moustiquaires ou diffuseurs électriques.
Ces actions de démoustication devaient être renforcées ces derniers jours à Nice.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Moustiques Dengue
Commentaires
1 vote
par tueursnet (IP:xxx.xx8.121.115) le 17 septembre 2010 a 05H43
tueursnet (Visiteur)

Une affaire de Dengue ! On sait ce qu’il faut faire pour ne pas être vacciné… Ne pas écouter les radios, ne pas lire les journaux et ne pas s’approcher du ministère de la santé. Après le coup de la grippe H1N1… On ne risque pas de reprendre la seringue pour se piquer contre des moustiques qui rendent « dengue ». Soit dit en passant, en disant ce que je dis je ne stigmatise personne… ni les primates, ni les stigmates… Je n’ai rien à vous apprendre sur les primates la chose est entendue ! Mais les stigmates savez-vous, au moins ce que c’est ? Bien sûr que si : Les cinq plaies… consécutives à la crucifixion du Christ… toujours aussi cruelles et aussi rebelles à tout traitement… C’est marqué pour toujours et à jamais… Il faut donc se méfier de ce vocable qui racole à la une de tous les journaux… On stigmatise les juifs, les protestants, les musulmans… les minorités, les handicapés, les gays…sans parler des étrangers ! Mais très curieusement on oublie les cons ? On fait comme si personne ne les a remarqués… Comme s’ils n’étaient pas suffisamment remarquables ? Entre nous, c’est déplorable ! Et puis, ça ne nous empêche pas de prendre les devants et de les stigmatiser avec ou sans leur consentement. Figurez-vous que nous avons tout essayé… Mais toujours sans succès… Pour la bonne et simple raison que le con ne peut être stigmatisé… jamais ! Puisque c’est lui la plaie !

http://www.tueursnet.com/index.php?...

0 vote
(IP:xxx.xx3.12.72) le 25 septembre 2010 a 15H32
 (Visiteur)

Hey mon gars ! Avant de t’enflammer, faudrait déjà que tu saches qu’il n’y pas de vaccin contre la dengue ! Alors, n’aie pas peur, la méchante Roselyne ne va pas venir te vacciner !