Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le médecin de recours : un aide précieuse pour les victimes de dommages corporels
Le médecin de recours : un aide précieuse pour les victimes de dommages corporels
note des lecteurs
date et réactions
3 juin 2013 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Docteur David Vincent, 74 articles (Médecin généraliste)

Docteur David Vincent

Médecin généraliste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
74
nombre de commentaires
29
nombre de votes
25

Le médecin de recours : un aide précieuse pour les victimes de dommages corporels

Le médecin de recours : un aide précieuse pour les victimes de dommages corporels

Une profession qui n’est pas très connue du grand public mais qui gagnerait à l’être : médecin de recours. Qu’est-ce que c’est ?

C'est un médecin qui vous accompagne tout le long du parcours qui suit une plainte. Il n'est pas remboursé par la Sécu mais par les assurances. C'est vrai que l'on peut penser que l'on peut se défendre tout seul quand on estime avoir été victime d'un préjudice. Mais c'est difficile et il faut avoir une sacré force de caractère. 
 
Une de mes connaissances a gagné un procès contre un médicament polémique il y a quelques années. Elle m'a raconté son parcours du combattant, elle toute seule contre les experts de la partie adverse en train de pinailler sur chaque point, les audiences multiples... sans compter le fait que quand on a subi un préjudice corporel on se sent plus fragile et la bataille n'en est que plus difficile.
 
J'ai fait un copié-collé : 
Les médecins-conseils de l’ANAMEVA interviennent dans tous les cas d’évaluation des dommages corporels susceptibles de faire l’objet d’une indemnisation, tant dans le cadre amiable, qu’au cours de procédures devant les juridictions civiles ou administratives, en particulier :
  • accidents de la voie publique
  • dommages imputables à des soins médico-chirurgicaux :
    • accidents médicaux fautifs (RCP)
    • ou non fautifs, aléa thérapeutique, infection nosocomiale (CRCI-ONIAM)
  • contrats privés (garanties crédits, contrats de prévoyance, incapacités de travail, invalidité-décès, etc…)
  • accidents divers impliquant la responsabilité de tiers (accident de chasse, effondrement de construction, blessures par animaux, etc…)
  • agressions, dommages résultant d’une infraction (CIVI)
  • dommages imputables à des actes de terrorisme, etc…
  • catastrophes naturelles
  • contentieux avec les organismes sociaux, les administrations :
    • accidents du travail, maladies professionnelles
    • invalidité, inaptitude au travail
    • allocation adulte handicapé
    • dommages ouvrant droit à pension militaire
    • attribution de Congé Longue Maladie, Longue Durée, Réforme
Tout compris ?
Sympa non ?
Docteur Vincent
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques
Commentaires
0 vote
(IP:xxx.xx3.164.72) le 14 août 2013 a 18H50
 (Visiteur)

Cher confrère,

Merci pour votre publication.

Sachez qu’il existe au moins une autre association nationale de médecins conseils de victimes : l’ANMCR.

Cordialement,

Dr Laurent Talazac Membre de l’ANMCR 31 Toulouse