Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le Maroc en proie à la tuberculose
Le Maroc en proie à la tuberculose
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
25 mars 2013
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Le Maroc en proie à la tuberculose

Le Maroc en proie à la tuberculose

La tuberculose pointe son nez au Maroc. Selon les services d’épidémiologie du ministère de la Santé du royaume maghrébin, 27 429 nouveaux cas de tuberculose ont été enregistrés l’an dernier à l’échelle du pays, ce qui représente une incidence de 83 nouveaux cas pour 100 000 habitants. Selon les experts, la maladie se propage principalement dans les quartiers populaires des grandes villes -c’est le cas principalement à Casablanca, Salé, Fès et Tanger- et touche surtout une population âgée de 15 à 45 ans.

La Journée mondiale de la tuberculose, célébrée le 24 mars, a été particulièrement suivie au Maroc. Et pour cause. Bien que le ministère de la Santé du royaume d’outre-Gibraltar a mis en place un programme de lutte contre la tuberculose en 2012, « basé sur la gratuité et la décentralisation des prestations dispensées aux malades », les chiffres sont préoccupants. On peut toujours relativiser en rappelant que, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), près d’un tiers de la population mondiale est contaminée par le bacille tuberculeux (sans forcément tomber malade). Il n’empêche. L’an dernier au Maroc ce sont 83 nouveaux cas pour 100 000 habitants qui ont été dépistés, soit 27 429 nouveaux cas pour l’ensemble du pays.

La maladie progresse sensiblement chez les personnes âgées de 15 à 45 ans, et notamment chez les individus de sexe masculin. Par ailleurs, on assiste à une flambée de la tuberculose dans les quartiers populaires des grandes villes. Le Docteur Nadia Chafli indique par exemple que « 5 000 cas ont été observés pour la seule ville de Casablanca ». Et selon l’experte, « 70% des cas sont recensés au niveau de l’axe Tanger-Casablanca ». La situation serait également explosive à Salé et à Fès. D’ordre général, la tuberculose touche essentiellement les groupes de la population les plus vulnérables, concentrées dans des habitats insalubres et en proie à la malnutrition et à la précarité.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté