Accueil du site
> Santé & Maladies > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le football prédispose-t-il à la démence ?
Le football prédispose-t-il à la démence ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
31 mai 2011 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Docteur Bertrand Buchs, 17 articles (Médecin rhumatologue)

Docteur Bertrand Buchs

Médecin rhumatologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
17
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Le football prédispose-t-il à la démence ?

Le football prédispose-t-il à la démence ?

Les chocs répétés sur la tête n’ont-ils pas de conséquences à long terme ? On voit de plus en plus de joueurs, KO sur le terrain, après avoir reçu un coup sur la tête.

Ou alors simplement les phases de jeu avec des reprises de la tête.
Les centres sont de plus en plus forts et tendus.
Le choc, entre le ballon et la boîte crânienne, est violent et provoque de mini traumatismes crâniens.
 
Des études ont mis en évidence une diminution des fonctions cérébrales.
Des autopsies ont montré des lésions cérébrales identiques à celles rencontrées dans les démences du boxeur (dementia pugilistica)* 
 
Ces atteintes apparaissent plusieurs années après l’arrêt de l’activité sportive.
Ce qui permet aux instances sportives de nier les relations entre l’activité sportive et les lésions.
 
Il faut que ce problème soit étudié avec sérieux. La « National Football League » américaine (football américain) a décidé de s’en occuper.
Et la FIFA ?

SOURCES

  • * Omalu et coll. Chronic traumatic encephalopathy in a National Football League player. Neurosurgery 2005 ; 57 : 128-34
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires