Accueil du site
> Santé & Maladies > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le danger de l’alcool dans les transports
Le danger de l'alcool dans les transports
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
27 novembre 2014
Auteur de l'article
Stan Lasnoff, 2 articles (Rédacteur)

Stan Lasnoff

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
2
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Le danger de l’alcool dans les transports

Le danger de l'alcool dans les transports

 

Faut-il le rappeler, la consommation d’alcool est dangereuse pour la santé ! En revanche, ce qu’on oublie trop souvent c’est que l’alcool est aussi un facteur de risque, notamment lorsqu’on emprunte les transports. En 2014, la sécurité routière indique que le nombre d’accidents aura augmenté pour la première fois depuis 13 ans, notamment à cause de l’alcool. En dépit des messages de prévention, le danger n’a pas disparu y compris pour le trafic aérien. 

Les spots chocs de la sécurité routière ne suffisent plus

L'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) affirme que « le nombre des morts sur les routes de France a enregistré une forte hausse, de 13,6 %, en octobre, avec 350 personnes tuées contre 308 en octobre 2013 ». Christophe Ramond de l'association Prévention routière souligne d’ailleurs que « vitesse et alcool restent les deux premières causes de mortalité sur la route ».

Pour tenter d’endiguer ce fléau l’Institut national de la prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) avait chargé l’agence Publicis Consultants de réaliser des spots chocs afin de sensibiliser au problème. Si la campagne d’information a permis selon un sondage de l’Ifop d’avril 2013, d’accroître les interventions « d’un tiers sur un conducteur ayant bu pour le dissuader de reprendre la route », la campagne ne modifie pas le comportement des automobilistes.


De 1986 à 2014 : les transports aériens également touchés

Dans son livre autobiographique sur ses années en Afrique Jean-Yves Ollivier, l’émissaire de Jacques Chirac et François Mitterrand, relate un drame de la circulation aérienne. En 1986, le leader politique mozambicain, Samora Machel, décède dans un accident d’avion à la veille d’un rendez-vous capital pour la paix en Afrique australe. Si l’Organisation de l’Aviation Civile internationale n’a toujours pas rendu de conclusion, le Français affirme que « les pilotes russes du Tupolev TU-134 avaient abusé de l’alcool en vente libre ».

Cette situation ubuesque semble dater d’un autre temps, pourtant plus proche de nous, la mort de Christophe de Margerie (PDG de Total) nous rappelle que ce problème est toujours d’actualité. En voyage d’affaires dans son jet privé, le patron de la première entreprise française du CAC40 est décédé dans un accident avec une déneigeuse. Dans un article de l’envoyé spécial à Moscou du Figaro, Pierre Avril, on apprenait que le conducteur Vladimir Martynenko était « accusé par le Comité d'enquête russe d'être ivre au moment des faits, avec 0,6 gramme d'alcool dans le sang ».

  

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Alcool Santé publique