Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le cholestérol : une cause d’Alzheimer
Le cholestérol : une cause d'Alzheimer
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
19 avril 2013
Auteur de l'article
Florence B., 33 articles (Rédacteur)

Florence B.

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
33
nombre de commentaires
0
nombre de votes
21

Le cholestérol : une cause d’Alzheimer

Le cholestérol : une cause d'Alzheimer

D’après des études américaines, un taux élevé de cholestérol peut être à l’origine du développement de la maladie d’Alzheimer, particulièrement chez les Noirs américains.

D’après des études américaines, un taux élevé de cholestérol peut être à l’origine du développement de la maladie d’Alzheimer, particulièrement chez les Noirs américains. 

Le cholestérol attaque les artères et les cellules

Les études concernant l’excès de cholestérol se suivent et ne se ressemblent pas. Certaines publications récentes mettent en doute son implication dans les maladies cardiovasculaires, tandis que d’autres estiment qu’il est, depuis l’Antiquité, une cause d’athérosclérose, en bouchant les artères.

Des équipes scientifiques ont récemment montré que les dépôts de gras obstrueraient aussi les cellules immunitaires qui détruisent alors les cellules rétiniennes, menant à une dégénérescence maculaire (DMLA).

Le désordre cellulaire engendré par l’hypercholestérolémie serait aussi en cause dans la maladie d’Alzheimer, d’après des neurologistes de l'Université du Colorado. 

Des cellules défectueuses produisent des plaques cérébrales dangereuses

L’étude, publiée dans le Journal Plos One et relayée par le Daily Mail n’est pas la première à s’intéresser à la relation entre cholestérol et Alzheimer. De nombreux travaux antérieurs réalisés dans différents pays se sont attachés à ce lien. 

En étudiant des maladies rares comme le syndrome de Down et la maladie de Niemann-Pick type C, les chercheurs ont découvert que :

  • Le cholestérol LDL, dit “mauvais cholestérol” entraine une division cellulaire erronée. 
  • Les cellules créées par la suite possèdent le mauvais nombre de chromosomes et par conséquent le mauvais nombre de gènes. Certaines de ces cellules se retrouvent avec un seul chromosome quand d’autres en ont trois. 
  • Ce sont ces cellules à trois chromosomes qui sont associées à la protéine amyloïde. Celle-ci est présente chez les personnes saines et nécessaire au système immunitaire. Mais elle peut former des plaques sur le cerveau signalant la maladie d’Alzheimer.

Les Noirs américains, plus touchés par le cholestérol et la maladie d’Alzheimer 

Avant cette étude, une autre publiée dans le Journal of the American Medical Association et citée par Le Parisien a montré que les Noirs américains étaient plus concernés que les Blancs par la forme tardive de la maladie d’Alzheimer.

Afin de rechercher la cause de ces disparités, des chercheurs de la faculté de médecine de Columbia à New York ont étudié les modifications génétiques chez 600 000 Noirs américains. 

Ils ont découvert que la variante du gène ABCA7 double le risque de développer la maladie d’Alzheimer. Ce gène, d'importance mineure chez les Blancs, interviendrait dans la production de cholestérol et de lipides chez les Noirs.

Cela laisse penser que les troubles dans la métabolisation des graisses peuvent favorisent d’avantage la survenue de la maladie d'Alzheimer chez les Noirs américains que chez les Blancs.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Cholestérol Alzheimer