Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le changement climatique pourrait bientôt causer 250 000 décès par an
Le changement climatique pourrait bientôt causer 250 000 décès par an
note des lecteurs
date et réactions
3 septembre 2014

Le changement climatique pourrait bientôt causer 250 000 décès par an

Le changement climatique pourrait bientôt causer 250 000 décès par an

Le réchauffement climatique, une menace pour la santé ? Oui, selon l'Organisation Mondiale de la Santé, qui estime qu'il pourrait causer jusqu'à 250 000 décès par an d'ici 2030. De quoi faire bouger l'opinion publique mondiale ?

"Les preuves sont incontestables : le changement climatique menace la santé de l’être humain". Les propos de la directrice générale de l’OMS, Margaret Chan, sont sans équivoque. D'après l'organisation internationale, le réchauffement climatique pourrait provoquer 250 000 décès de plus chaque année à partir de 2030, causés par la malnutrition, le malaria, la diarrhée et les vagues de chaleur.

 En effet, les températures caniculaires contribuent directement à la mortalité par maladies cardiovasculaires ou respiratoires, en particulier chez les personnes âgées. Aussi, la pollution de l’air est actuellement à l’origine de sept millions de décès prématurés par an, rappelle le Dr Maria Neira, directrice à l’OMS pour la santé publique et l’environnement.

 De leur côté, le caractère de plus en plus aléatoire des précipitations va affecter l’approvisionnement en eau douce. Le manque d’eau salubre peut compromettre l’hygiène et augmenter le risque de maladies diarrhéiques, qui tuent près de 600 000 enfants âgés de moins de 5 ans par an. Enfin, le changement climatique est en train d'allonger la saison de transmission de certaines grandes maladies à transmission vectorielle et modifie la répartition géographique du paludisme et de la dengue. Ainsi, 2 milliards de personnes de plus pourraient être exposées au risque de transmission de la dengue d’ici les années 2080.

 Les coûts directs sur la santé liés au changement climatique sont estimés entre deux et quatre milliards de dollars par an d’ici 2030, une somme que les Etats, même occidentaux, ne semblent pour l'instant pas prêts à assumer. La Californie, par exemple, qui subit depuis presque 3 ans une intense sécheresse, se désertifie et se transforme en "dust state" sans que rien ne soit fait pour soutenir les agriculteurs dont les champs produisent de moins en moins.

Comme le demandait récemment le publicitaire Richard Attias, "comment accepter que dans l'Etat de la Silicon Valley symbole d'excellence technologique et de volontarisme politique, les agriculteurs en soient réduits à accrocher des pancartes "Pray for rain" aux clôtures de leurs exploitations desséchées ?" Aux Etats-Unis, la prise de conscience du danger du réchauffement climatique traîne toujours.

 La COP21 prévue en 2015 à Paris devra aborder les questions des coûts sanitaires et économiques du changement climatique et il ne faudra plus tergiverser mais agir.

SOURCES

  • http://www.huffingtonpost.fr/richard-attias/secheresse-californie_b_5668435.html

    http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20140828.OBS7468/le-rechauffement-climatique-pourrait-causer-250-000-deces-chaque-annee.html
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Polémiques & Débats