Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le Centre d’Assistance Cardio-circulatoire de l’hôpital européen Georges Pompidou (AP-HP)
Le Centre d'Assistance Cardio-circulatoire de l'hôpital européen Georges Pompidou (AP-HP)
note des lecteurs
date et réactions
9 juillet 2013
Auteur de l'article
Le Webzine de l'AP-HP, 323 articles (AP-HP)

Le Webzine de l’AP-HP

AP-HP
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
323
nombre de commentaires
0
nombre de votes
20

Le Centre d’Assistance Cardio-circulatoire de l’hôpital européen Georges Pompidou (AP-HP)

Le Centre d'Assistance Cardio-circulatoire de l'hôpital européen Georges Pompidou (AP-HP)

L’hôpital européen Georges Pompidou (AP-HP), vient d’ouvrir un centre d’assistance circulatoire mécanique fonctionnant 24 heures sur 24, 365 jours par an. Il couvre l’ensemble des indications cardiologiques et non cardiologiques en urgence et/ou programmées. Il prend en charge des défaillances cardiaques (aiguës et chroniques) et respiratoires.

L’assistance mécanique circulatoire consiste à remplacer la fonction du cœur par une pompe. Cette pompe peut être placée à côté du cœur, dans le cœur, ou elle peut être connectée à un dispositif extracorporel. Elle prend en charge le travail du cœur défaillant, en l’absence de réponse à un traitement médical. Elle permet aussi d’assurer une oxygénation suffisante quand le poumon est défaillant. L’assistance peut être de courte durée et réservée aux situations d’urgence extrême ou de longue durée réservée à des patients chroniques plus stables.

Deux types de population de malades sont prises en charge dans cette structure. Les patients dont le pronostic vital est mis en jeu et ayant une possible indication en urgence d’assistance cardiologique ou non cardiologique de courte durée (chocs cardiogéniques et syndromes de détresse respiratoire aigüe ne répondant pas aux thérapeutiques usuels) et les patients en insuffisance cardiaque chronique terminale ayant une possible indication d’assistance circulatoire mécanique.

Les patients dont le pronostic vital est mis en jeu, sont pris en charge par le réanimateur de la salle de réveil qui reçoit l’appel sur un numéro prioritaire et oriente les patients dans l’un des quatre services (réanimation médicale, cardiologie, réanimation de chirurgie cardiovasculaire et réanimation chirurgicale) en fonction de la pathologie à traiter.

Si le patient n’est pas transportable, une équipe dédiée binôme « chirurgien cardiaque – infirmier perfusionniste » appelée Unité Mobile d’Assistance Circulatoire (UMAC) se déplace au chevet du patient, implante une assistance circulatoire et rapatrie le patient a à l’Hôpital Européen Georges Pompidou (AP-HP), avec la collaboration du SAMU, le rapprochant ainsi d’un hôpital disposant d’une plate-forme multidisciplinaire de prise en charge de l’insuffisance cardiaque. Lors des réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP) mensuelles ; les dossiers des patients en insuffisance cardiaque chronique sont discutés afin d’anticiper leur prise en charge : assistance lourde ou transplantation cardiaque.

Le Centre d’Assistance Cardio-circulatoire Paris Ouest, basé sur une organisation unique : centralisation des appels-groupe d’experts multidisciplinaires (la cellule assistance)-UMAC-RCP, permet d’optimiser la prise en charge des patients ayant : une défaillance cardiaque, respiratoire aigüe ou une insuffisance cardiaque chronique et de développer également des collaborations avec les hôpitaux ne disposant pas de chirurgie cardiaque.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Hôpital Cardiologie