Accueil du site
> Santé & Maladies > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le bruit n’est pas bon pour la santé
Le bruit n'est pas bon pour la santé
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
29 février | 2 commentaires
Auteur de l'article
Mathieu, 1 article (Rédacteur)

Mathieu

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
1
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Le bruit n’est pas bon pour la santé

Le bruit n'est pas bon pour la santé

Présent dans pratiquement toutes les activités humaines, le bruit a un impact certain sur notre santé. Mais nous ne prenons pas toujours les mesures adéquates pour nous en protéger. Pourtant, le bruit n’est pas une fatalité et son incidence sur notre comportement est bien réelle.

Quand on est gêné par le bruit, on devient nerveux, impatient, fatigué. Notre système auditif est agressé. Lorsque le bruit est omniprésent, fort et intense, il finit par abimer les cellules sensorielles de l'oreille entrainant une atteinte de la compréhension de la parole. De plus, le bruit est souvent à l'origine de maux de tête et de troubles du sommeil.

Bruit et acouphènes

Lorsqu'il provoque un traumatisme sonore, le bruit entraîne la perception de sifflements ou de bourdonnements dans les oreilles appelés plus communément acouphènes, comme l'explique le site Acouphène Info. Temporaire ou permanent, l'acouphène se produit alors en l'absence même de toute source sonore dans le milieu environnant. Le son perçu est comparable à une hallucination auditive créée par une réorganisation au niveau du cortex suite à la perte d'acuité auditive.

Du bruit partout

Le bruit nous accompagne dans nos activités de loisirs (musique, cinéma, concerts), dans nos déplacements (circulation, transports), à la maison (télévision, bricolage, voisinage), mais aussi au travail (machines, sonneries de téléphone). D'ailleurs, comme le rappelle le Ministère de la Santé dans son rapport 2015 sur l'état de santé de la population en France, 4,8 % des salariés sont exposés à un bruit supérieur à 85 dB(A) pendant 20 heures ou plus par semaine, et pour près d'un quart d’entre eux sans protection auditive.

Se protéger davantage

Mais le lien de corrélation entre l’atteinte du système auditif et l'impact sur la santé n'est pas toujours bien compris. Il convient donc de prendre davantage conscience de l'incidence de notre environnement sonore sur notre organisme. Il est alors important de limiter son exposition au bruit en réduisant les sources bruyantes dans notre quotidien et en prenant des mesures adaptées pour ne plus subir ces agressions auditives.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Acouphènes Bruit
Commentaires
0 vote
par jérémie (IP:xxx.xx5.167.33) le 21 mai 2016 a 12H50
jérémie (Visiteur)

Le bruit au travail notamment est une nuisance souvent intolérable. Il provoque une gène une menace pour la santé, il rend insupportable la qualité de la vie au travail et peut compromettre gravement la sécurité des travailleurs. voir : Lutte contre le bruit sur les lieux de travail : http://www.officiel-prevention.com/...

0 vote
par QuoiQUOI (IP:xxx.xx4.187.138) le 11 août 2016 a 17H37
QuoiQUOI (Visiteur)

Le bruit est responsable de 20% des internements psychiatriques en France, pour 60% des personnes le bruit agit sur leur humeur et génère de la fatigue et de la lassitude (Enquête JNA – IPSOS – Nuisances sonores – 2011).

Le bruit du trafic tue plus que la route. Un rapport réalisé pour Transport et Environnement (T&E) en 2008 a lié la pollution sonore à 50.000 attaques cardiaques mortelles chaque année en Europe. La même année, la route avait fait moins de 28.000 victimes dans l’Europe des Vingt-Sept.

80 % de la pollution sonore est imputable au trafic routier.

Encore un chiffre, 30 % des motos dépassent les 100 dB. Les week-ends c’est souvent une moto, ou un groupe de motos, qui me sort du sommeil. Les motards, particulièrement en Harley Davidson, doivent apprendre que très souvent les gens essayent de dormir la nuit…