Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La stratégie de Mireille Faugère pour l’AP-HP
La stratégie de Mireille Faugère pour l'AP-HP
note des lecteurs
date et réactions
27 janvier 2011
Auteur de l'article
Le Webzine de l'AP-HP, 323 articles (AP-HP)

Le Webzine de l’AP-HP

AP-HP
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
323
nombre de commentaires
0
nombre de votes
20

La stratégie de Mireille Faugère pour l’AP-HP

La stratégie de Mireille Faugère pour l'AP-HP

Dans un entretien, la directrice générale de l’AP-HP décline les principaux thèmes de sa stratégie pour moderniser le « numéro un de l’hospitalisation publique universitaire en Europe ». Au centre de sa réflexion, le parcours de soins des patients doit être adapté « à leurs nouveaux besoins » et à « l’évolution des pratiques professionnelles », dans un contexte concurrentiel , et sur fond de tensions concernant la démographie médicale.

L’AP-HP doit également s’engager durablement dans des projets de recherche et d’enseignement ambitieux, mettre en place une politique de promotion professionnelle et un dialogue social de qualité. 2011 sera l’année de la mise en œuvre du plan stratégique de l’institution, « qui permettra de restructurer une grande partie de notre offre, sur la base de projets médicaux, pour trouver les effets de taille critique nécessaires  », précise-t-elle.

Parmi les pistes à suivre pour maîtriser les coûts, Mireille Faugère cite notamment « le développement des activités de court séjour et en ambulatoire, un secteur essentiellement occupé par le secteur privé, la rationalisation du taux d’utilisation des blocs opératoires et des équipements lourds, l’amélioration de la facturation et de la qualité du codage, ainsi que le contrôle de la politique d’achats et de stockage des médicaments ».

La réorganisation en 12 groupes hospitaliers permettra de « faire évoluer rapidement l’offre de soins de l’AP-HP, grâce à un meilleur ancrage territorial (…) ». C’est dans ce cadre que les projets de pôles seront examinés en 3 vagues à partir du 1er février, puis validés fin mars, pour aboutir aux nominations des chefs de pôles en avril et mai. Leur rôle sera « essentiel dans la mise en œuvre du plan stratégique et ils bénéficieront d’une vraie délégation de gestion, avec un contrat de pôle »

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Hôpital