Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La République tchèque, bastion de fumeurs décomplexés
La République tchèque, bastion de fumeurs décomplexés
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
11 juin 2013
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

La République tchèque, bastion de fumeurs décomplexés

La République tchèque, bastion de fumeurs décomplexés

En République tchèque, la lutte contre le tabagisme souffre d’un manque de coordination au niveau de l’Etat. Le ministre de la Santé, Leoš Heger (TOP 09, conservateurs europhiles), veut en effet une interdiction totale de fumer dans les restaurants. Mais il se heurte, sur ce point, au Premier ministre, Petr Nečas (ODS, conservateurs eurosceptiques), fervent militant des libertés individuelles à tous les niveaux. Qui des deux aura le dernier mot ? Le wagon tchèque va-t-il se raccrocher à la très grande majorité des pays européens affichant une interdiction de fumer dans les restaurants ?

Le ministère tchèque de la Santé, a donné le coup de départ d’une nouvelle campagne de lutte contre le tabagisme. Et dans cet élan, il est question d’un projet de loi prévoyant une interdiction de fumer dans les restaurants, à l’image de ce qui ce fait dans l’immense majorité des pays de l’Union européenne. Leoš Heger, très engagé, a donné le ton : « Nous avons pour objectif de bannir les cigarettes de tous les restaurants dès 2014 ». Problème, le Premier ministre et la présidente de la Chambre des députés ne l’entendent pas de cette oreille : « Nous recommandons au gouvernement et au Parlement de ne pas voter un tel projet s’il leur était présenté ».

Et l’opinion publique paraît aussi divisée que leurs ministres sur la question. Au delà d’une consommation de tabac qui reste galopante chez les jeunes (53% des Tchèques de 18 à 22 ans seraient fumeurs), les partisans de la lutte anti-tabac doivent faire face à une forte présence du tabac, qui reste enracinée dans la culture sociale du pays. Le président de la République tchèque lui-même, Miloš Zeman, parle au milieu d’un nuage de fumée. Face à ce constat, Leoš Heger se propose en parallèle d’agir au niveau de l’éducation : « Non, fumer ne fait pas nécessairement partie de la culture tchèque moderne ».

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté