Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La recherche française et l’influence orientée et néfaste de l’industrie du tabac
La recherche française et l'influence orientée et néfaste de l'industrie du tabac
note des lecteurs
date et réactions
25 juin 2012
Auteur de l'article
Bernard Sudan, 31 articles (Rédacteur)

Bernard Sudan

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
31
nombre de commentaires
1
nombre de votes
2

La recherche française et l’influence orientée et néfaste de l’industrie du tabac

La recherche française et l'influence orientée et néfaste de l'industrie du tabac

Suite à l’article publié par Michel de Pracontal dans Mediapart le 21 juin 2012, on comprend mieux les mystérieuses orientations de la recherche française selon les désirs de l’industrie du tabac depuis plusieurs décennies :

http://www.mediapart.fr/journal/international/200612/comment-lindustrie-du-tabac-enfume-la-recherche-francaise

Michel de Pracontal évoque la nicotine "qui s'est de longue date révélée une piste scientifique intéressante pour la découverte de nouveaux médicaments importants". 

Or, je peux démontrer facilement que seuls les pistes scientifiques avec retour financier intéressaient l'industrie du tabac en collaboration tacite et objective avec l'industrie pharmaceutique.

En effet, pendant la première décennie de ce 21ème siècle, la recherche pharmaceutique a orienté ses travaux pour développer un vaccin anti-nicotine pour permettre aux fumeurs de cesser de fumer et en espérant avoir un retour financier gigantesque.

Cette stratégie était orientée vers le profit pour les deux industries du tabac et du médicament car j'ai publié depuis la fin des années 70 les preuves du rôle d'haptène de la nicotine comme molécule sensibilisante dans l'étiologie de la dermite séborrhéique. Cette voie de recherche a été totalement occultée bien que publiée dans des revues anglo-saxonnes de haut niveau (The Lancet, British Medical Journal, British Journal of Dermatology) car l'industrie pharmaceutique préférait vendre des millions de boîtes de crèmes corticoïdes plutôt que de trouver une cause réelle à cette maladie de la peau décrite pour la première fois en 1887 au moment où la fumée de tabac a commencé par envahir les lieux publics...

http://www.bernardsudan.net/post/Dermite-s%C3%A9borrh%C3%A9ique%3A-la-plus-grande-imposture-du-vingti%C3%A8me-si%C3%A8cle-en-dermatologie-et-en-m%C3%A9decine2

Malgré mes travaux prouvant que l'haptène nicotine pouvait provoquer des chocs anaphylactiques, le développement de ce vaccin a continué pendant dix années pour finalement être abandonné...en 2011 ! 

Entretemps, un cas de choc anaphylactique a été publié dans les études précliniques me donnant ainsi raison. L'entreprise suisse Cytos soutenue par Novartis a définitivement cesser le développement de ce vaccin anti-nicotine en donnant de faux espoirs à des millions de fumeurs de tabac innocents qui se font piéger par ces deux industries alors que l'industrie pharmaceutique les attend tranquillement pour "traiter" leur cancer qui ne manquera pas de s'ensuivre au moment de leur retraite bien méritée mais qui ne sera pas bien longue permettant de réduire les déficits des caisses de retraite :

http://www.bernardsudan.net/post/CYTOS%3A-vaccin-anti-nicotine%2C-bilan-d-une-d%C3%A9cennie-sans-r%C3%A9sultats-et-mis%C3%A8re-de-la-recherche-en-biologie-mol%C3%A9culaire-et-des-biotechnologies.5

On constate que la boucle est bouclée : l'industrie du tabac continue de vendre son tabac toxique avec l'état qui engrange des bénéfices énormes pour réduite le déficit...et l'industrie pharmaceutique qui commercialise ses médicaments inutiles et dangereux...montrant une situation ubuesque d'un système ridicule ! 

Bernard Sudan
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Recherche Tabac Nicotine