Accueil du site
> Santé & Maladies
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La précarité énergétique, nouveau fléau ?
La précarité énergétique, nouveau fléau ?
note des lecteurs
date et réactions
5 novembre 2014
Auteur de l'article
Jean Courteau, 1 article (Rédacteur)

Jean Courteau

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
1
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

La précarité énergétique, nouveau fléau ?

La précarité énergétique, nouveau fléau ?


 

            

En dépit des améliorations apportées par le progrès technique, le phénomène de précarité énergétique semble affecter toujours plus de Français. Une situation d'autant plus préoccupante que l’étude LARES de l’OMC montre les multiples risques sur la santé induits par les question d'approvisionnement énergétique. A l'occasion de la quatrième édition des journées de l'industrie électrique, les Français ont pu observer les efforts portés à notre système productif. Mais pendant ce temps-là, le problème demeure...

Le 3 octobre dernier, l'Observatoire national de la précarité énergétique(ONPE) a estimé qu'il y avait en France 11 millions de personnes en situation de précarité énergétique. Dans cette évaluation, les chercheurs précisent que « l’ensemble des populations en situation de précarité énergétique dans leur logement serait de l’ordre de 5,1 millions de ménages (et 11,5 millions d’individus), soit environ 20% de la population totale ».

Le Dr Patrice Halimi, Chirurgien-Pédiatre à Aix-en-Provence a souhaité alerter le grand public sur le sujet en mentionnant l’étude LARES (Large Analysis and Review of European housing and health Status) sur l’habitat et la santé. D’après les résultats de cette étude conduite par l’Organisation Mondiale de la Santé, il existe une relation indiscutable entre l’efficacité énergétique des logements et l’état de santé de leurs occupants.

C’est aussi pour contribuer à la prévention des risques accrus d’intoxication au monoxyde de carbone, et autres risques d’intoxication alimentaire (dus à l’absence de possibilités de réfrigération et/ou de cuisson des aliments), qu’EDF a organisé la quatrième édition des journées de l'industrie électrique. Un moment particulier donc, même si tout au long de l'année les agents accueillent plus de 400 000 visiteurs dans les installations pilotées par les pouvoirs publics. Une entreprise qui compte, à l'instar de la ministre de l'écologie Ségolène Royal, sur un mix-énergétique diversifié dans le cadre de la transition énergétique pour proposer de l'énergie à tous, en attendant la création d'un chèque énergie.

Une approche qui doit cependant encore faire ses preuves puisqu'elle ne sera effective que l'année prochaine. Et pourtant, malheureusement, de plus en plus de territoires se disent déjà frappés par cette problématique de la précarité énergétique. C’est notamment le cas de la Vendée, mais aussi de la très dynamique région Rhône-Alpes. Ainsi, le Syndicat départemental des énergies vendéennes (Sydev) comptabilise cette année 14 839 bénéficiaires du Tarif de première nécessité (TPN) et 2 580 bénéficiaires du Tarif spécial de solidarité (TSS). Il milite par ailleurs pour mieux faire connaître les dispositifs sociaux. En effet, selon les chiffres des Centres Communaux d'Action Sociale du Rhône-Alpes, 8% des ménages en relation avec ces administrations seraient concernés par des indus.

 

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté