Accueil du site
> Santé & Maladies > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La nouvelle campagne contre la drogue cible les jeunes
La nouvelle campagne contre la drogue cible les jeunes
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
5 octobre 2009
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

La nouvelle campagne contre la drogue cible les jeunes

La nouvelle campagne contre la drogue cible les jeunes

Face à un niveau de consommation de drogue qui reste toujours préoccupant, le ministère de la Santé lance une campagne en plusieurs étapes axée sur la prévention, la répression et la sensibilisation.

La France compte quatre millions de consommateurs réguliers de drogue. De fait, la campagne contre la toxicomanie que lance la ministre de la Santé Roselyne Bachelot en ce 5 octobre est plus attendue que jamais. Destinée à lutter en premier lieu contre des substances telles que le cannabis, l’ecstasy, la cocaïne ou l’héroïne, la campagne est déclinée en trois volets et doit, aux dires de madame Bachelot, « sensibiliser chacun d’entre nous aux effets physiques et neuropsychiques des produits stupéfiants ». Etienne Apaire, président de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt) tient par ailleurs à ajouter que « la démarche n’est pas morale mais basée sur des faits scientifiquement établis, grâce aux progrès réalisés dans le domaine des neurosciences et de l’imagerie cérébrale ».

La campagne, première du genre depuis 2005, s’intitule "Drogues : ne fermons pas les yeux" et s’inscrit dans la démarche d’un dispositif global. Elle s’accompagnera d’un action en novembre prochain sous la forme d’une campagne judiciaire pour souligner que la consommation de drogue, interdite, est condamnable au pénal. Au printemps 2010, enfin, l’accent sera mis sur la prévention avec une campagne sur le rôle des parents.

Si le ministère de la Santé souligne que la consommation de drogue a augmenté depuis 2003, et qu’elle touche une population plus jeune qu’auparavant, le Mildt rappelle que les jeunes commencent à se détourner du cannabis pour s’intéresser à des substances émergeantes telles que la cocaïne ou les produits de synthèse comme le spice, qui apparaissent sur internet. La campagne, réalisée par l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES), prend la forme d’un spot télé et de trois spots radio et ne manque pas de pointer vers le site de la
. Les organisateurs prennent soin également de communiquer les numéros de Drogues info service, qui sont le 0 800 23 13 13 et le 01 70 23 13 13. A noter le site de l’
, qui lance des initiatives intéressantes pour détourner les jeunes de la drogue.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Drogues Drogues dures