Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La maladie de Weil : de quoi s’agit-il ?
La maladie de Weil : de quoi s'agit-il ?
note des lecteurs
date et réactions
21 juillet 2011
Auteur de l'article
Vincent Bourquin, 33 articles (Néphrologue)

Vincent Bourquin

Néphrologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
33
nombre de commentaires
0
nombre de votes
1

La maladie de Weil : de quoi s’agit-il ?

La maladie de Weil : de quoi s'agit-il ?

La leptospirose est une maladie infectieuse bactérienne causée par une spirochète. L’agent pathogène responsable est la Leptospira interrogans.

La leptospirose est une zoonose transmise principalement par les rats via leur urine. Le plus souvent, l’infection se fait par pénétration de la bactérie par une blessure cutanée même minime, ou par les muqueuses en cas de contact avec de l’eau infectée par des urines du vecteur ou par son cadavre. Certaines populations sont donc plus exposées (les éleveurs, les agriculteurs, les vétérinaires, les égoutiers et aussi les professionnels et les adeptes de loisirs aquatiques).

Le temps d’incubation est de 10 jours, allant de 5 à 14 jours (difficile de dire quand à eu lieu l’innoculation). La phase aiguë, septique commence brusquement avec une état hautement fébrile à 38 à 40° avec céphalées, frissons et myalgies. On peut retrouver une conjonctivite sans décharge purulente, des douleurs abdominales, une anorexie, des nausées, et des vomissements, des diarrhées, une toux et pharyngite. Une éruption pré-tibiale maculo-papulaire peut se produire. La conjonctivite avec les myalgies, principalement dans les mollets et lombaires sont les caractéristiques cliniques les plus classiques. Les autres manifestations, moins fréquentes, sont des adénopathies, une splénomégalie et une hépatomégalie. La phase septique dure 5-7 jours. Le décès se produit rarement durant la phase septique.

La chute de la température est suivi d’une phase immune qui peut durer de 4 à 30 jours. En sus des symptômes déjà décrit, la phase immune peut se caractériser par : un ictère, une insuffisance rénale aiguë, des troubles du rythme cardiaque, des symptômes pulmonaires, une méningite aseptique, une conjonctivite, une photophobie, des douleurs au niveau des yeux, des douleurs musculaires, des adénopathies et une hépatosplénomégalie. La méningite aseptique est caractéristique et présente dans 80% des cas.

La maladie fut décrite par le médecin allemand Adolf Weil en 1886 comme « une forme bruyante d’ictère flamboyant  ». La forme sévère de leptospirose associant une insuffisance hépatique aiguë, une insuffisance rénale aiguë et des hémorragies prend le nom de maladie de Weil.

Voici la description d’un cas de maladie de Weil et de sa prise en charge néphrologique

Cliquer sur l’image pour télécharger la présentation au format PDF

 

Dr Vincent Bourquin
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté