Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La maladie de raynaud
La maladie de raynaud
note des lecteurs
date et réactions
16 février | 1 commentaires
Auteur de l'article
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

Marchaux

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
94
nombre de commentaires
219
nombre de votes
4

La maladie de raynaud

La maladie de raynaud

Le phénomène de Raynaud est un trouble réversible de la circulation sanguine au niveau des extrémités (principalement les doigts, plus rarement les orteils et parfois le nez et les oreilles).

 

Quand on est exposé au froid, le corps cherche à réduire sa perte de chaleur en resserrant les artérioles (petites artères) situées juste sous la peau afin de réduire l’exposition du sang au froid (pour maintenir le corps à bonne température) : c’est ce qu’on appelle de la vasoconstriction.

Chez une personne atteinte du phénomène de Raynaud, la vasoconstriction est excessive : les extrémités (mains, orteils, oreilles, nez, les lèvres…) deviennent soudainement blanches, froides et parfois insensibles ou engourdies, car le sang n’y circule plus pendant un moment avant de revenir à la normale.

Le phénomène de Raynaud toucherait 3 à 12% des hommes et 6 à 20% des femmes.

Le phénomène de Raynaud se manifeste par crise en présence d’un facteur déclenchant : bien souvent il s’agit du froid, mais d’autres facteurs peuvent entraîner ce type de phénomène comme l’exposition à l’humidité, les émotions ou encore le stress. Par ailleurs, le tabac et les boissons caféinées peuvent favoriser cette pathologie.

 

Dans la plupart des cas (80%), cette pathologie n’a pas de cause connue : on l’appelle alors « maladie de Raynaud ». Elle apparaît souvent entre 15 et 25 ans et touche essentiellement les femmes. Cette maladie n’est pas grave mais peut toutefois avoir un retentissement sur la qualité de vie.

Chez les autres personnes concernées par le phénomène de Raynaud, celui-ci est « secondaire », c’est-à-dire lié à une autre pathologie ou à une cause identifiée, on parle alors de « Syndrome de Raynaud ».

Il n'existe pas de traitement pour guérir la forme primaire de maladie de Raynaud, mais il est toutefois possible de diminuer la fréquence des crises en modifiant certaines habitudes.

 

 

marchaux
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Bourgeois (IP:xxx.xx2.190.145) le 29 juillet 2016 a 08H13
Bourgeois (Visiteur)

Bonjour je voudrais savoir si la maladie de Raynaud est reconnu comme les maladies chroniques,j ai cette maladie depuis quelques années. Je vais attendre de recevoir une réponse positive.merci cordialement,madame ou monsieur,recevez mes salutations distinguées Mme Bourgeois