Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La grippe aviaire se réveille en Chine : un mort
La grippe aviaire se réveille en Chine : un mort
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
3 janvier 2012 | 3 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

La grippe aviaire se réveille en Chine : un mort

La grippe aviaire se réveille en Chine : un mort

Le virus H5N1 est de retour en Asie. Un an et demi après le dernier cas de grippe aviaire recensé, la Chine a reconnu le décès, le 31 décembre dernier, d’un chauffeur d’autobus à Shenzen, ville de dix millions d’habitants située dans la province du Guangdong à proximité de Hong Kong. L’agence Chine Nouvelle indique que les autorités de pékin ont appelé la population à faire preuve de calme et de sérénité.

Son nom de famille était Chen. Il avait 39 ans et était chauffeur d’autobus à Shenzen. Monsieur Chen a fait un ultime voyage pour terminer l’année 2011, mais cette fois c’est malheureusement lui qui a du être transporté car plus personne ne le verra au volant de son autobus : Cet homme, après avoir été pris de fièvre le 21 décembre dernier, a du être transporté le jour de Noël à l’hôpital. Les médecins ont d’abord cru à une pneumonie aiguë, mais ils ont été mis devant les faits : Monsieur Chen a été testé positif au virus H5N1 de la grippe aviaire. Il est mort le 31 décembre, vers 13 heures, d’une défaillance multiviscérale. Le département de la santé de Chenzen, qui n’avait pas observé de cas similaire depuis 18 mois, a tout de même opté pour un ton rassurant, indiquant que « pour l’heure, les 120 personnes qui ont eu un contact récent avec monsieur Chen ne présentent aucun signe de maladie ».

De son côté, le bureau de l’Agriculture et de la pêche a fait part d’une confusion sur le contact éventuel de la victime avec de la volaille, avant de préciser que « pour l’instant en tout cas il ne nous apparaît pas nécessaire d’abattre des volailles ». Dans la ville de Hong Kong, en revanche, des mesures d’urgence avaient été prises dès la mi-décembre, après la mort de trois animaux contaminés au H5N1.

L’ancienne colonie britannique, qui a un souvenir douloureux d’une épidémie de grippe aviaire ayant fait six victimes dans sa cité en 1997, a élevé son niveau d’alerte sanitaire à trois (sur une échelle de cinq) et fait adopter un embargo temporaire sur les importations de volaille. Sur l’île de Taiwan, la vigilance est également de mise. Chuang Jen-hsiang, directeur du Centre de contrôle des maladies (DCD) de Taipei, a ainsi indiqué avoir renforcé la surveillance épidémiologique « de manière à garantir la santé public sur tout le territoire de Taiwan ». Si les autorités chinoises redoutent un pic d’infection au début de cette année, les scientifiques se montrent particulièrement craintifs quant à transmission du H5N1 d’homme à homme, à l’image du supervirus développé l’an dernier au cours d’une expérience dans un laboratoire aux Pays-Bas. Dans le cas où cette perspective venait à se traduire à l’air libre, l’homme pourrait faire face à une pandémie meurtrière.
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
1 vote
par Daniel D. (IP:xxx.xx4.218.174) le 4 janvier 2012 a 14H40
Daniel D. (Visiteur)

Grippe aviaire : H1N1, et non H5N1 qui est le virus créé par un laboratoire.

0 vote
par xray (IP:xxx.xx3.52.28) le 4 janvier 2012 a 17H30
xray (Visiteur)

C’est reparti comme en 14 !

Médical terreur !

Un virus est un mot de cinq lettres pour tout faire comprendre à des gens qui n’ont pas besoin de savoir.

Le virus de la Grippe aviaire http://levirusmachin.hautetfort.com...

0 vote
par niakine (IP:xxx.xx8.215.34) le 6 janvier 2012 a 04H29
niakine (Visiteur)

H5N1 c’est la grippe aviaire banane, non transmissible entre les humains (sauf en laboratoire depuis peu). H1N1 c’est une grippe humaine.