Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La France oublie de prendre en charge les victimes d’Alzheimer
La France oublie de prendre en charge les victimes d'Alzheimer
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
19 janvier 2011
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

La France oublie de prendre en charge les victimes d’Alzheimer

La France oublie de prendre en charge les victimes d'Alzheimer

Principale cause de démence chez les personnes âgées, la maladie d’Alzheimer, touche plus de 26 millions de personnes dans le monde, dont près de 850 000 en France. Selon l’ouvrage « Global prevalence of dementia : a Delphi consensus study », le nombre de victimes pourraient être quatre fois plus important en 2050. Il n’existe pas encore de traitement efficace contre ce fléau et à l’heure actuelle, dans l’hexagone, près de six patients sur dix vivraient à domicile. Selon un sondage Viavoice conduit en mars 2010, 83% des français estiment qu’il est difficile de prendre en charge un proche en perte d’autonomie. L’association France Alzheimer a ainsi réalisé pendant plus d’un an, en collaboration avec Métis Partners, une enquête afin de déterminer le coût spécifique de la prise en charge des personnes souffrant d’Alzheimer.

Il en ressort que pour chaque malade, sa famille débourse environ 1000 euros par mois. Cette somme est à mettre en parallèle avec les aides insuffisantes de l’Etat pour aider les familles en charge d’un de leur membre souffrant d’Alzheimer. En décortiquant les chiffres, il apparaît que l’auxiliaire de vie coûte 469 euros, et la visite hebdomadaire à l’hôpital 269 euros. Et l’association rappelle que le montant moyen des pensions de retraite est d’environ 1100 euros par mois.
 

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté