Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La fin de l’effet soi-disant placebo et le commencement d’un nouveau paradigme
La fin de l'effet soi-disant placebo et le commencement d'un nouveau paradigme
note des lecteurs
date et réactions
13 mai 2013 | 4 commentaires
Auteur de l'article
Bernard Sudan, 31 articles (Rédacteur)

Bernard Sudan

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
31
nombre de commentaires
1
nombre de votes
2

La fin de l’effet soi-disant placebo et le commencement d’un nouveau paradigme

La fin de l'effet soi-disant placebo et le commencement d'un nouveau paradigme

La médecine contemporaine a toujours ignoré les rémissions spontanées de certaines maladies en invoquant un effet placebo et en impliquant le psychisme du patient sans aucune preuve scientifique.

De plus, elle imposa des études en double aveugle contre "placebo" à Jacques Benveniste pour occulter ses résultats démontrant un effet biologique sans molécule (1) et en évitant soigneusement de s'appliquer à elle-même les mêmes contraintes pour ses molécules et médicaments mis sur le marché (Médiator, Vioxx et Coxibs, etc.) (2) avec les multiples scandales à répétition de ces dernières années (3).

Or, une récente vidéo mis en ligne sur YouTube (4) le 11 mars 2013 démontre que l'eau en mouvement a la capacité de mémoriser une fréquence de 24 Hertz émise par un haut-parleur...mais seulement visible via une caméra 24 images par seconde et donc non visible à l'oeil nu par l'être humain (5).

Nous sommes bien en présence d'un phénomène électromagnétique démontrant que l'eau en mouvement est capable d'imprimer des basses fréquences, précisément ce que Jacques Benveniste démontrait dans sa publication originale de 1988 avec un phénomène ondulatoire visible à l'oeil nu grâce à son test de dégranulation des basophiles humains.

Le trio infernal de l'époque (Maddox, Randi et Stewart) voulait une réplication totale de ce phénomène qui maintenant est reproductible à cent pour cent (24 Hertz en résonance avec une caméra 24 images par seconde) et donc à cette époque même avec plusieurs paires de lunettes, ces malheureux n'auraient rien pu voir... On se souvient aussi que la soi-disant recherche française (INSERM et CNRS) n'avait rien fait pour défendre le grand chercheur Jacques Benveniste, découvreur du PAF-acether et du test de dégranulation des basophiles humains (TDBH), vite oublié pour pouvoir écouler des milliers de médicaments inutiles et dangereux...(6).

Les temps ont changé et maintenant la malheureuse tendance d'obscurantistes ne s'aventure plus à défendre ses "excellents médicaments" ainsi que le soi-disant effet placebo.

N'oublions pas que le corps de l'être humain adulte contient environ 60% d'eau et que le cerveau en contient environ 80%, de quoi réfléchir en voyant la vidéo avec la fréquence 24 Hertz...

Nous sommes donc réellement en face d'un nouveau paradigme qui va bouleverser tous les traitements des maladies et on peut noter qu'une simple expérience dans un jardin est plus efficace que de multiples expériences en biologie moléculaire sans résultat par des chercheurs polytechniciens.

Bernard Sudan
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Médecine
Commentaires
1 vote
par slater0013 (IP:xxx.xx7.24.38) le 13 mai 2013 a 12H12
slater0013 (Visiteur)

Je me suis abonné à ce blog, et j’ai quelques questions/remarques :

Que l’eau réagisse à la vibration de l’air générée par le haut-parleur n’étonnera personne, hormis le côté artistique de l’ondulation ! On reste tout de même dans un effet d’action/réaction...

Et pourquoi parler de phénomène électro-magnétique ? l’acoustique et les déplacement d’air n’ont pas grand chose à voir ?! le seul phénomène électro-magnétique se situe au niveau de l’aimant du haut-parleur, mais quel rapport avec l’effet sur l’eau ?

Enfin, pourquoi parler de mémoire dans ce cas ? quand le son est coupé, l’eau reprend son "activité normale" et rien n’indique qu’elle ne garde une quelconque trace ?

Je sens bien que l’histoire semble longue et compliquée, qu’il y a du passif de conflits entre scientifiques, et je n’ai pas envie d’aller là dedans...

1 vote
par Bernard Sudan (IP:xxx.xx4.89.137) le 13 mai 2013 a 14H47
Bernard Sudan, 31 articles (Rédacteur)

Il faut bien voir la vidéo originale sur YouTube pour constater que le phénomène ondulatoire n’est seulement visible que lorsque le débit de l’eau est augmenté, avec un débit "normal" on ne voit aucun phénomène. De même, Jacques Benveniste devait "vortexer" ses solutions sinon, il ne se passait rien. Donc nous avons les mêmes constatations mais maintenant visibles avec une caméra 24 images par seconde en résonance avec la fréquence émise 24 Hz donc beaucoup plus compréhensible pour tous. Il fallait trouver une méthodologie simple et reproductible totalement pour pouvoir convaincre de la réalité de ce phénomène. Il y a des milliers de commentaires sur YouTube et l’important est de communiquer et surtout de ne pas occulter un tel phénomène. Ainsi avance la vraie recherche !

0 vote
par Ludo (IP:xxx.xx2.189.116) le 30 juin 2013 a 22H01
Ludo (Visiteur)

"La fin de l’effet soi-disant placebo" : l’effet placebo n’explique sans doute pas tout, mais il n’en demeure pas moins que son existence a bel et bien été démontrée. Pourquoi le nier ?

Ainsi, un jet d’eau qui vibre sous l’effet d’une onde sonore prouverait non seulement que Benveniste avait raison, mais encore impliquerait la fin de l’effet placebo. Fichtre...

Dans les 2 premiers paragraphes de cet article, vous confondez "la médecine" avec les laboratoires pharmaceutiques, ce qui n’est pourtant pas du tout la même chose.

Alors que tout résultat inattendu est en sciences un très puissant moteur pour les scientifiques du monde entier, qui rivalisent alors pour mettre en évidence et décrire le phénomène nouveau, voulez-vous dire qu’en ce qui concerne la mémoire de l’eau, les scientifiques du monde entier se sont ligués pour étouffer cette "découverte" pour ne pas faire de tort aux laboratoires pharmaceutiques, et pour ne pas déranger l’ordre établi, comme vous le dites dans un autre article ? Et que ce pacte tient toujours ? Depuis 1988 ? Fichtre...

0 vote
par Bernard Sudan (IP:xxx.xx4.219.8) le 17 août 2013 a 15H44
Bernard Sudan, 31 articles (Rédacteur)

L’effet placebo a bien été observé mais son mécanisme n’a jamais été démontré...ce qui fait une légère différence...Fichtre Dommage : il fallait bien observer que seulement en augmentant le volume de l’eau, alors le phénomène est observable avec une caméra 24 ips sinon rien...il faut toujours bien regarder avec les yeux. Fichtre... Après plus de trente années dans l’industrie pharmaceutique et en ayant publié dans les meilleures revues de médecine (The Lancet, British Medical Journal, etc.), j’ai vu de près les magouilles pour étouffer des recherches trop prometteuses et surtout peu coûteuses reliant la recherche "scientifique" à l’industrie pharmaceutique...et inversement. Par exemple, certains préfèrent prescrire un corticoïde fluoré sur le visage que de chercher une étiologie précise à un syndrome dermatologique...Business is business... D’autres ont préféré avec les politiques laisser le scandale de l’amiante pendant tout le vingtième siècle...alors que l’on savait que l’amiante était cancérigène depuis le début du 20ième siècle : ceux-là préféraient traiter ces cancers et avoir du "travail" et de l’argent.... Vous voulez des centaines d’exemples...Fichtre