Accueil du site
> Santé & Maladies > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La cigarette électronique interdite dans les lieux publics à New York. Et la France alors ?
La cigarette électronique interdite dans les lieux publics à New York. Et la France alors ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
29 janvier 2014 | 17 commentaires
Auteur de l'article
Bernard Sudan, 31 articles (Rédacteur)

Bernard Sudan

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
31
nombre de commentaires
1
nombre de votes
2

La cigarette électronique interdite dans les lieux publics à New York. Et la France alors ?

La cigarette électronique interdite dans les lieux publics à New York. Et la France alors ?
La municipalité de New York a décidé récemment d'inclure dans le "Smoke-Free Air Act" l'interdiction d'utiliser la cigarette électronique dans tous les lieux publics suivant ainsi de nombreux autres états américains.
 
En France, alors que nous attendions une interdiction rapide de la cigarette électronique dans tous les lieux publics afin de ne pas faire respirer passivement de la nicotine pure aux non-fumeurs, nous apprenons son interdiction dans les lieux publics à Saint-Lô en Normandie, une décision logique et rapide, marquant ainsiun manque d'anticipation du gouvernementet spécialement du ministère de la santé face à une question de santé publique.
 
Cette lenteur est surtout due à l'avis de groupes d'experts qui eux-mêmes mettent du temps à donner leurs conclusions...et ensuite la ministre attend l'avis de la commission européenne...
 
Au niveau scientifique, les cigarettes électroniques vont imposer à des non-fumeurs des quantités impressionnantes de nicotine, une molécule fortement sensibilisante : 
Sudan BJLSainte-Laudy J. Nicotine and Immunology In : Watson R.R., ed.Drugs of Abuse and Immune FunctionBoca Raton : CRCPress USA, 1990 : 113-123.
 
 
On peut légitimement se poser la question de savoir si certains centres de décision n'ont pas intérêt à créer artificiellement des maladies en impliquant notamment les non-fumeurs face à une pollution passive que nous ne voyons pas avec nos yeux !
 
Nous avons en mémoirel'amiante dont on connaissait la nocivité dès le début du vingtième siècle et qui ne fut réellement bannie que tout récemment. Les comités d'experts n'avaient jamais pris les bonnes décisions...ainsi que les politiques de cette époque !
Bernard Sudan
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Marchaux (IP:xxx.xx6.223.104) le 29 janvier 2014 a 14H55
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

L’utilisation de la cigarette électronique est beaucoup controversée en France ! Je ne suis pas sûre que ce moyen soit un bon substitut à la cigarette dite "normale"

0 vote
par UnNonFumeurNonVapoteur (IP:xxx.xx4.39.32) le 29 janvier 2014 a 16H59
UnNonFumeurNonVapoteur (Visiteur)

Un tel article mériterait un peu plus de nuance. Dommage. Ce n’est pas lorsque l’Europe aura tout verrouillé en rendant le produit inaccessible qu’il faudra se plaindre en disant "finalement, avec la vapote ça allait mieux"... Précision : je suis aussi favorable à une interdiction, mais il y a moyen de l’exprimer autrement qu’en utilisant un ton aussi vif. Dommage.

3 votes
par Bernard Sudan (IP:xxx.xx4.196.113) le 29 janvier 2014 a 17H19
Bernard Sudan, 31 articles (Rédacteur)

J’ai respiré passivement de la fumée de tabac dans les lieux publics pendant plusieurs décennies...avec une dermatite au visage....et je ne comprends pas une telle lenteur pour protéger les non-fumeurs. Les fumeurs peuvent tranquillement fumer mais dans des lieux clos, c’est pourtant simple. A l’époque, il y avait des fumoirs ce qui était beaucoup plus logique.

2 votes
par Benjamin (IP:xxx.xx1.183.193) le 29 janvier 2014 a 17H56
Benjamin (Visiteur)

Votre commentaire n’est pas dénué de sens, c’est vrai. Surtout vous, qui avez dût subir la fumée de tabac pendant plusieurs années. Je peux comprendre votre avis ! Cependant, la cigarette électronique est totalement différente du tabac, c’est de la vapeur, et non de la fumé. De plus, quand on voit l’avis de certains tabacologue comme Philippe Presles ici : http://www.top-cigarette-electroniq... On se rend bien compte qu’aujourd’hui on a rien contre la cigarette électronique. La nicotine n’a jamais été néfaste à la santé, sauf à forte dose, comme l’alcool, le sexe, etc...

3 votes
par Bernard Sudan (IP:xxx.xx4.196.113) le 29 janvier 2014 a 19H35
Bernard Sudan, 31 articles (Rédacteur)

Dans une récente étude, le taux de cotinine, une molécule de biodégradation de la nicotine dans les urines, est le même pour des non-fumeurs respirant passivement de la fumée de tabac que pour des non-fumeurs respirant la vapeur de cigarettes électroniques contenant de la nicotine : http://www.oxygeneve.ch/?q=node/39 C’est pour cette raison que mon texte est vif...car nous sommes dans la même situation qu’auparavant en faisant croire que cette vapeur ne contient rien. Quant à la nicotine à très faible dose, elle peut provoquer des réactions immunologiques chez les non-fumeurs (voir mon dernier article sur mon blog et mon chapitre d’immunologie aux USA). De plus, un certain nombre de vapoteurs développent maintenant des réactions d’urticaire et autres réactions de la peau. Alors, pourquoi imposer ces faibles doses à des non-fumeurs ?

0 vote
par Paul (IP:xxx.xx3.31.189) le 29 janvier 2014 a 19H46
Paul (Visiteur)

En effet, il est juste de poser les bonnes questions, votre expertise et votre analyse sur le sujet de la cigarette et des conséquences de sa fumée sur l’homme sont bien réelles. Néanmoins, j’apporterais de la nuance vis-à-vis des risques causés potentiellement par une vapeur de cigarette électronique. Déjà technologiquement parlant la cigarette électronique ne génére pas de vapeur secondaire (cigarette qui se consume) ensuite, la vapeur ne reste présente dans l’air ambiant que 15 secondes contre 20 minutes pour la fumée de cigarette traditionnelle. Autant dire qu’interdire la cigarette électronique pour des raisons de vapotage passif reviendrait à tout interdire (voiture car polluante et beaucoup plus toxique, barbecue, hammam etc...). Comme certains docteurs l’affirment n’oublions pas que la cigarette électronique peut sauver le fumeur avant de tuer ou nuire éventuellement au non fumeur cf. ici http://www.hedonice.com/blog-actual...

3 votes
par Bernard Sudan (IP:xxx.xx4.196.113) le 29 janvier 2014 a 20H12
Bernard Sudan, 31 articles (Rédacteur)

En 15 secondes de vapeur de cigarette électronique, nous avons autant de cotinine dans les urines de non-fumeurs qu’avec 20 minutes de fumée de cigarette traditionnelle...c’est pour cette raison que les cigarettes électroniques sont bannies des lieux publics à Genève : http://www.oxygeneve.ch/?q=node/39

0 vote
par fabriceDufour (IP:xxx.xx3.110.69) le 29 janvier 2014 a 21H16
fabriceDufour, 1 article (Rédacteur)

Bonjour, vous vous appuyez sur une étude dont je ne connais pas le fondement, il me semble que le Pr Dauzenberg dans son étude, confirme effectivement qu’il y a des traces de nicotinine dans les urines des personnes présentes dans l’environnement proche du vapoteur, mais dans des proportions anecdotiques. (http://www.mydragoon.fr/blog/que-pr... ) En tout état de cause, là ou je vous rejoins, dans le doute on s’abstient. C’est une question de respect d’autrui.

1 vote
par Paul Depou (IP:xxx.xx7.20.6) le 30 janvier 2014 a 16H49
Paul Depou (Visiteur)

Avec cet article bien peu nuancé et sans la moindre source établie, vous ne faites tout simplement que le jeu des cigarettiers. Pas très malin lorsqu’on veut défendre la santé publique. Il existe des études sur l’apport en nicotine de la cigarette électronique, par exemple http://www.alacigaretteelectronique... qui établissent que la cigarette électronique apporte moins de nicotine, et moins rapidement, que la cigarette classique. Il y a aussi et surtout l’avis des médecins - jusqu’à votre généraliste certainement - qui avec sagesse prône la cigarette électronique comme moyen de sevrage. Parce que ça marche réellement. Alors pour ce qui est du vapotage passif, je n’y suis pas favorable, mais c’est un tout autre sujet. Ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain.

3 votes
par Bernard Sudan (IP:xxx.xx4.196.113) le 30 janvier 2014 a 18H15
Bernard Sudan, 31 articles (Rédacteur)

J’ai toujours pris position contre la fumée de tabac passive et donc comment pourrais-je ainsi soutenir l’industrie du tabac...Vous écrivez que la cigarette électronique apporte moins de nicotine or en immunologie il faut peu de nicotine pour provoquer une réaction d’hypersensibilité. En ce qui concerne l’avis des médecins, celui-ci est très relatif car j’ai pu apprécier l’avis des dermatologues avec la dermite soi-disant "séborrhéique". Le seul sujet qui me concerne est celui du vapotage passif et les futures analyses en cotinine dans l’urine des fumeurs passifs confirmeront certainement les premiers résultats observés.

0 vote
par Paul Depou (IP:xxx.xx7.20.6) le 30 janvier 2014 a 19H59
Paul Depou (Visiteur)

Mais parce que discréditer aujourd’hui la cigarette électronique, c’est tout simplement dissuader des millions de fumeurs de lâcher leur cigarette. Leur raisonnement sera simple : "je ne suis pas certain que la cigarette électronique est moins dangereuse, donc je ne change rien". Or, rien n’est plus dangereux - en matière d’inhalation de produits - que la cigarette. C’est donc bien faire le jeu de Big Tobacco, même si ce n’est pas votre objectif, j’imagine. Et pour le vapotage passif, n’êtes vous pas convaincu qu’il est "moins mauvais" que le tabagisme passif ? Là encore, ne raisonnons pas comme si tout le monde allait adopter des pratiques saines à 100% du jour au lendemain. Cette option ne se présentera pas, malheureusement. Enfin, un questions-réponses pour ceux qui veulent mieux connaitre la cigarette électronique : http://www.alacigaretteelectronique...

1 vote
par Bernard Sudan (IP:xxx.xx4.196.113) le 30 janvier 2014 a 21H29
Bernard Sudan, 31 articles (Rédacteur)

Je ne discrédite pas la cigarette électronique mais c’est la présence de nicotine dans la vapeur passive qui pose problème. Il faut encore du recul pour en tirer des conclusions.

0 vote
par Alystaris (IP:xxx.xx1.196.78) le 30 janvier 2014 a 20H10
Alystaris (Visiteur)

Si les études que vous donnez en lien semblent montrer qu’un "vapoteur passif" inhale autant de nicotine qu’un "fumeur passif", elles n’indiquent en revanche pas le taux de nicotine dans les liquides utilisés pour ces tests (0, 6, 11, 15, 18, + ?).

Et quand bien meme les vapoteurs passifs inhaleraient autant de nicotine, il serait bon aussi de préciser tout ce qu’ils n’inhalent pas, à contrario de leurs homologues fumeurs passifs (Goudron, Co, métaux lourds, etc...).  ;)

1 vote
(IP:xxx.xx4.196.113) le 30 janvier 2014 a 21H19
 (Visiteur)

Dans le résumé de la publication citée, on ne trouve pas le dosage de nicotine dans les solutions utilisées, donc question à préciser : http://informahealthcare.com/doi/ab... La fumée de tabac contient plusieurs milliers de produits nocifs et évidemment en comparaison les composants de la cigarette électronique sont nettement moindres par contre ils n’ont pas encore tous été indentifiés. Donc, pour le fumeur de cigarette électronique, il y aurait moins de risques qui seront précisés avec du recul. Dans mon article, je reste focalisé sur l’haptène nicotine qui pose problème au niveau dermatologique.

0 vote
par franck (IP:xxx.xx7.159.44) le 31 janvier 2014 a 01H16
franck (Visiteur)

Mr SUDAN

je crois qu’il est temps pour vous d’arreter d’uriner et de respirer .....

avec du bon materiel, je ne compte plus les gros fumeurs (dont ma femme et moi) qui ont arreté en quelques jours de griller leurs 2 paquets de tueuses par jours .

la vapote ne sera jamais aussi pire que la clops

precautions d’accord, mais arreter de faire le jeux des cigarettiers et de l’etat qui perd beaucoup d’argent dans cette affaire

interdisons aux gens de respirer, de naitre, c’est tellement dangeureux ... e les pastilles valda, est-ce bien naturel ca ????

le principe de precaution tuera les fumeurs avec des raisonnements aussi nuls

ha au fait, je vapote sans nicotine, (car si elle est addictive, elle est aussi vite eliminée, et ce n’est pas elle qui nous rend accro a la clop, mais les additifs des cigarettiers) comme beaucoup de gens ... desolé pour votre pietre raisonnement !

1 vote
par Bernard Sudan (IP:xxx.xx4.196.113) le 31 janvier 2014 a 07H04
Bernard Sudan, 31 articles (Rédacteur)

Tant que vous vapotez pour vous, tout va bien...et la vie est belle.

0 vote
par franck (IP:xxx.xx7.159.44) le 31 janvier 2014 a 08H44
franck (Visiteur)

c’est gentil, mais là encore vous etes a coté de la verité ... je suis passé a la vapote, d’abord pour les autres ... pour arreter d’embeter (version polie) les autres ! et maintenant je me rend vraiment compte de ce que j’ai fait subir a mon entourage, lequel est ravi ! soyons honnete, le mieux est de ne rien fumer ou vapoter certes, mais zut, fumer est un plaisir, alors si la vape peut garder beaucoup de ce plaisir en nuisant beaucoup beaucoup moins ( au porte monnaie aussi ....) pourquoi ce priver ! regarder tout ce que nous "avalons " a longueur de journée comme saletés ..